La Magie du Rangement, le livre qui a changé ma vie et ma maison

Par Beautylicieuse | le 12 avril 2016
magie-du-rangement
* Article publié le 12 avril 2016 – réactualisé le 5 janvier 2017 
J’adore lire – notamment les livres de développement personnel ! Je suis de celles qui pensent que lire peut changer votre vie et votre vision des choses. D’ailleurs, voici 4/5 mois que j’ai fini ‘La Magie du Rangement’, best seller mondial de l’auteure japonaise Marie Kondo qui est accro au rangement depuis qu’elle a 5 ans et qui en a fait son métier. Aider les gens à ranger leur intérieur pour une vie plus sereine, tel est le métier de Marie !

J’ai acheté ce livre en septembre mais à chaque fois que je devais le commencer, je me disais ‘c‘est nimporte nawak son délire’, ‘comment le rangement peut changer une vie’ ? Puis fin novembre, je me suis lancée pour le terminer au bout d’une quinzaine de jours. Force est de constater que OUI, ce livre – La Magie du Rangement – change la vie si on décide de faire un tout petit effort. Je ne vais pas vous raconter tout le livre car sinon on n’en finirait pas mais je vais vous faire un résumé des points importants ou du moins ceux qui m’ont marquées puis ensuite on parlera de MA pratique et mon expérience. Ready ??
 
-> Le rangement, la commencement d’une nouvelle vie
– La base ? Comprendre pourquoi sa maison n’est pas – bien – rangée
– Ranger à fond en une fois, une bonne fois pour toute
– Viser la perfection
– Visualiser son foyer et la sérénité à laquelle on aspire
– Comprendre que jeter est nécessaire
– Toucher les objets afin de définir s’ils nous mettent en joie ou pas. Si oui, on garde…si non, on jette !
– Ranger une seule catégorie à la fois et obligatoirement dans cet ordre (vêtements, livres, papiers, objets divers, objet à haute valeur sentimentale, souvenirs)
– Ne pas réclamer l’aide de sa famille et encore moins de sa Maman. C’est un travail PERSONNEL
– Ranger est une fête, non une corvée ! Cela renforce sa confiance en soi car on est bien dans sa tête

 

-> Ce que j’ai appris/compris à propos de moi
Je me suis rendue compte que je gardais énormément de choses par sécurité. Des choses que je n’utilise pas, porte pas, regarde pas…des choses qui n’ont aucune importance au final pour moi et qui ont pour seul rôle d’encombrer mon chez moi et mon esprit. Oui mon esprit, car le désordre a un énorme impact sur la vie au quotidien et la santé.

-> Ce que ce livre m’a appris 
– Ranger n’est absolument pas une corvée mais bel et bien une nécessité.
– J’essaye au maximum de remettre chaque chose à sa place dès que je l’ai utilisée
– Par exemple chaque soir désormais, je vide mon sac à main entièrement pour le ranger à nouveau. C’est comme si chaque jour, je commençais une nouvelle vie avec ce sac (je sais, ça peut paraitre bizarre, expliqué de la sorte)
– Je suis une personne dépensière de nature donc je ne peux pas changer comme ça du jour au lendemain et je ne suis pas sûre de vouloir totalement changer à vrai dire…mais je dois avouer que je dépense bien moins en futilité (non les shoes, ça ne compte absolument pas car blague à part, c’est vital pour moi :)

 

-> Le + dur dans cette “expérience”
Au final, le plus dur dans toute cette quête de sérénité fut les nombreuses fois où je me demandais si je pouvais/devais jeter ce cadeau ou souvenir dont je ne me servais absolument pas. Autre difficulté,  jeter des objets totalement inutiles – osons le dire – n’a pas été de tout repos.
J’entends par là jeter un carton d’emballage, boutons de vêtements, notices…bref toutes ces choses que l’on utilise plus jamais mais qu’on veut toujours garder sous le coude au cas où…mais j’y suis arrivée non pas sans faire un gros travail sur moi. Je me suis débarrassée de pas mal de choses (j’ai beaucoup donné et jeter quand c’était nécessaire). Voici un tout petit aperçu avec une parenthèse beauté of course. Au début, je voulais prendre des photos puis je me suis dit qu’après tout, je n’avais pas besoin de m’encombrer l’esprit avec ces souvenirs

 

– Une trentaines de paires de shoes (Ouiiiiiii !)
– Une centaine de vernis
– Des sacs et des sacs (vous savez les énormes sacs poubelles) de vêtements dont beaucoup jamais portés. Preuve en est…qu’on achète parfois, juste pour acheter. D’ailleurs, je vous avoue que les premiers jours, je ne cessais de me demander comment j’allais faire car je n’avais “quasi” plus rien dans mes placards
– Une quarantaine de livres
– Une soixantaine de rouges à lèvres et gloss
– Environ 70 pigments (fards en poudre)
– Une vingtaine de palettes makeup
– Une cinquantaine de fards à paupières individuels
– Une quarantaine de blushs
– Mon répertoire téléphonique est passé de 610 contacts à un peu moins de 200 contacts (quand je trie, je trie)
– 60 crayons yeux/lèvres en moins
– Une cinquantaine de pinceaux
– J’ai trié ma collection d’environ 400 films indiens, pour n’en garder qu’une vingtaine (oui 20/25, mes favoris ! D’ailleurs, j’en reviens toujours pas )
– Et tant d’autres choses dont je ne me souviens même plus. Mon entourage notamment ma mère a cru que je pétais un cable !

Faire CE rangement, m’a aussi fait prendre conscience de tout ce superflu qui m’entourait au quotidien. Bizarrement en faisant ce rangement, j’ai eu tout d’un coup envie d’une nouvelle déco pour une nouvelle sérénité ?! Et aujourd’hui, je me sens beaucoup mieux dans ma tête comme dans mon chez moi. Pour celles qui se demandent, OUI j’ai encore des armoires et armoires de produits de beauté mais n’oublions pas que c’est mon travail et que j’en ai besoin (nécessaire pour comparer, vérifier…). Mais ma collection “perso” s’est bel et bien trop allégée.

A lire aussi:  Giuseppe Zanotti X J-LO, la sulfureuse collaboration "shoes"

OUI, il arrive encore qu’il y ait certaines choses pas totalement en ordre chez moi (mais plus jamais comme avant) mais c’est rectifié au plus vite et ça ne reste pas très longtemps. Je le dis haut et fort, La Magie du Rangement a changé ma vie même si je ne suis pas tous les conseils de l’auteure à la lettre notamment pour le rangement de vêtements, le fait de parler à ces vêtements…Tout ça pour dire que je vous conseille un milliard de fois d’acheter ce livre.

-> La Magie du Rangement – Marie KONDO / Disponible chez Amazon

* Edit du 5 janvier 2017 : je me tiens toujours à cette super routine et j’évite toujours autant de m’encombrer même si ce n’est pas toujours facile 🙂 Ce fut aussi une excellente raison de refaire ma garde de robes MAIS cette fois, avec des choses que je porte vraiment. Quant aux chaussures, bah là ça changera jamais

 

Développement personnel, estime de soi, Lifestyle, livres
21 commentaires

21 Responses to “La Magie du Rangement, le livre qui a changé ma vie et ma maison”

  1. sans avoir lu le livre, je m'y suis mise aussi . j'ai jeté des tonnes de choses inutiles, donné beaucoup d'autres. cela prend énormément de temps, mais, c'est vrai que ça fait énormément de bien. en tout cas, cela me donne bien envie de lire ce livre 🙂

  2. Sylvie dit :

    J'ai dévoré ce livre et l'ai de suite offert à ma mère qui a un ENORME souci d'accumulation. Certains conseils de Marie Kondo sont un peu extrémistes (déchirer les pages de livres, jeter les photos…) et je ne suis pas tous ses conseils de rangement vêtements (pour moi, je ne porte que ce qui est visible sur cintre…) mais l'esprit du livre est top et permet vraiment de comprendre des tas de choses. je le conseille aussi vivement!

  3. Anélène lebleu dit :

    Je n'ai pas lu ce livre, mais le rangement, tri et vide, je le fais au moins 2 fois par an : hiver et été. C'est là qu'on s'apercoit de ce qu'on utilise encore ou pas.. Même si on garde, on a environ 6 mois pour voir si ça vaut le coup.
    Je l'ai fais récemment (y'a 2 mois – oui un peu en retard-) J'ai vidé des vêtements mais aussi des appareils éléctroménager dont je ne me sers pas. Tout ça je les donne à mes parents qui les emmenent chez Emmaüs.
    Pour ce qui est des savons gels douches etc.. j'ai tout donné à ma soeur.
    Pour dire que ça fait du bien de retrouver un peu les "essentiels" de nos placards en faisant ce tri!

  4. Anonyme dit :

    Il y a tellement de choses inutiles que l on accumule "au cas ou" pour finalement se servir tjs de la même chose.. un bon rangement fait du bien à l esprit moi je me sent carrément mieux apres

  5. bigoudispaillettesetstilettos dit :

    Le rangement, chez moi, il vient toujours après une m*rde que la vie me donne en cadeau (va savoir pourquoi?)
    Oui, le rangement n'est pas une corvée mais une nécessité
    Range ton intérieur, range ton esprit…

    Merci (pour le conseil du tri du répertoire téléphinique ahah)
    G
    https://bigoudispaillettesetstilettos.wordpress.com/

  6. MamanBaleine dit :

    Punaise, j'aurais adoré être dans le coin lors de ton grand ménage pour récupérer ton maquillage héhéhé 🙂
    Blague à part, voilà un livre que je vais dévorer d'urgence !

  7. Soash dit :

    Super intéressant comme article et celaa donne en effet envie de lire le livre.
    Pour ma part je dois avouer que lorsqu'il s'agit de rangement j'ai souvent la flemme…
    Et puis ce weekend je m'y suis mise à contre coeur parce qu'il était temps quand même, et miracle… j'ai apprécié ce moment et je n'ai pas pu m'arreter!
    Cela m'a fait un bien fou de ranger, jeter, astiquer, voir ce que j'ai au fond de mes tiroirs et que j'avais oublié (ca permet aussi de faire moins d'achats inutiles ou en double) et je me suis sentie aussi fraiche et nouvelle que mon intérieur!
    Comme quoi 🙂
    Bref je continue avec une autre pièce ce weekend et j'achète le livre au plus vite 🙂

  8. Je suis une grande bordélique et a vraiment du mal avec le rangement…
    J'avais jamais entendu parler de ce livre. Merci ton blog, il me tente bien.
    Si je l'achète, j'espère qu'il m'aidera autant qu'il t'a aidé 🙂

  9. Voila un bouquin pour moi …. j'essaye tant bien que mal de trier et ranger mais c'est pas top !!!

  10. Sissi dit :

    Le pb, C qd on est en couple avec "un(e)" qui dit tjs : "ça peut servir" et qui déjà avant d'être avec nous avait 1 appart qui ressemblait plus ou moins à l'intérieur d'un camion de déménagement plein qd on ouvrait la porte. Cela fait des années que je le "travaille" et là il est OK pour vendre, donner ou jeter qq trucs. Je sens que le chemin va encore être long. Je n'ose inviter personne chez nous car j'ai honte d'autant plus que je ne range plus depuis longtemps car plus je rangeais et plus il ramenait de choses en se disant qu'il aurait la place de les mettre ds l'appart. Jusqu'à maintenant il me disait tjs que l'appart était trop petit : pour lui, le pb était là sauf qu'on a 100 m2 pour 2 et que comme je le lui dis, même le château de Versailles serait trop petit pour lui au bout de 3 mois ! Alors Beautylicieuse et les lectrices/lecteurs de ce blog, si vous avez un(e) ami(e) ds ma situation, ne lui jetez pas la pierre. Ce n'est pas évident à vivre mais bon, j'aime mon mari, alors je fais avec.

  11. Pascaline dit :

    Merci pour cet article, je viens de commander le livre 🙂