Grossir, c’est dans la tête !

Par Beautylicieuse | le 25 avril 2016
macaron-gourmandise

Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi votre meilleure cop’s mangeait pour 4 et ne prenait jamais un gramme ?? Ou pire, pourquoi vous preniez constamment du poids sans vraiment changer votre alimentation ?? Ok, c’est peut-être une question de métabolisme mais quand même…En discutant récemment avec une copine qui a été mannequin pendant plusieurs années (et donc connaît parfaitement ce cercle très vicieux), j’ai compris à vrai dire je le savais mais cette discussion a remis les choses en place dans ma tête et je l’espère dans la votre aussi suite à la lecture de ce billet que grossir donc maigrir était avant tout dans la tête.

Quand nous voulons maigrir, nous avons tendance à partir sur un truc draconien en mode « je ne mange plus rien et je perdrai 3 kilos en 2h« , ce qui peut marcher sur le court-terme mais qu’en est-il du long terme ? Bah, on prend le double des kilos perdus, ce qui n’est clairement pas le but recherché…du moins, je crois.

Voici quelques réflexes à adopter qui peuvent faire toute la différence et vous aider à vous stabiliser – voire maigrir – une bonne fois pour toute

– Différencier faim et envie de manger. Si on mange seulement quand on a vraiment faim (même si c’est un burger + frites, mais pas tous les jours hein), on ne prend pas de poids. Ce qui fera grossir, c’est de manger pour manger. Il faut savoir s’arrêter quand on a plus faim et différencier les deux sensations

– Arrêter de culpabiliser parce qu’on a mangé un macaron ou deux carrés de chocolat. Vaut mieux en manger de temps en temps que d’engloutir la boite de macarons (je sais de quoi je parle…) après s’être privé plusieurs semaines

– Varier les plaisirs ! Envie d’un dessert comme le cheesecake méga gras/sucré mais méga bon ?? Pourquoi pas ?! Le tout est de la jouer très fine et soft pour l’entrée et le plat (soft ne signifie pas salade et salade) ou alors faire la totale mais le lendemain et surlendemain, on assume et on fait gaffe tout simplement. C’est un peu comme quand on vient de tuer son PEL pour la dernière paire de shoes de Tom Ford, bah après on la joue diet et on va chez Zara durant quelques mois 🙂

– Oublier le fameux rituel instauré par la société : petit déj à 7h, déj à 12h, goûter à 16h et dîner à 19/20h ! Une fois de plus, il faut se fier à son ventre. Si l’on a pas faim à 20h, il ne faut tout simplement pas manger.

– Manger doucement et prendre le temps de mâcher-savourer les aliments. J’adorerai vous dire de ne pas regarder la télé en mangeant ou encore de ne pas utiliser son téléphone, mais nous savons tous que personne ne tient cette promesse donc à défaut, prenez le temps.

– Arrêter de compter les calories systématiquement. Ça se saurait si c’était la solution

– Arrêter de faire une fixette sur son poids. Une chose est sûre, ce n’est pas parce qu’on rabâche tous les bons matins qu’on a pris des cuisses ou des joues qu’on va maigrir…mais une autre chose est encore plus vraie d’autant plus prouvée : le stress fait grossir !

– Très cliché mais très vrai : boire et faire un peu d’activité physique. Faire du sport ne signifie pas forcément aller à la salle ou courir…on peut faire de la marche rapide, prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, descendre une station de métro plus loin…vous voyez ce que je veux dire, se bouger !

– Jeter sa balance ! Ce truc est la pire invention du monde. Une balance et notamment un poids ne veulent strictement rien dire. Pour peu qu’on ait bu deux verres d’eau avant de dormir, on prend un kilo sur la balance dans la face le lendemain. Il faut se fier à son ressenti, ses vêtements…

– Ne pas hésiter à consulter un diététicien, nutritionniste voire un psy pour comprendre ses troubles car parfois la prise de poids cache autre chose.


Bon après ce pavé, je m’en vais suivre mes conseils (ce qui ne me ferait pas de mal) ! N’hésitez pas à partager vos astuces 


beauté, minceur