Interview Beauté de Marie Jeanne Serbin, Directrice de Publication et Rédactrice en Chef de Brune Magazine.

Par Beautylicieuse | le 19 février 2014
©Mario Epanya
Aujourd’hui, on accueille Marie Jeanne Serbin-Thomas, directrice de publication et rédactrice en chef du magazine Brune. Immergée comme personne dans l’univers impitoyable de la beauté, elle teste des centaines de produits par an. Pots de crème, rouge à lèvres, démaquillants…sont devenus ses outils de travail au quotidien et pour notre plus grand plaisir, elles nous livre ses astuces et secrets de beauté !

* Sa routine soins matin et soir
Mes rituels sont ceux de toute femme soucieuse de la beauté de sa peau. Dès mon adolescence, ma mère m’a inculqué ses principes que j’ai transmis à ma fille.

Le matin, c’est un nettoyage léger avec une huile démaquillante (Shu Uemura est la meilleure) suivi d’un splash d’eau fraîche pour activer la circulation sanguine et me réveiller.

Un léger massage du cuir chevelu et du visage, ensuite, j’applique une lotion tonique pas trop alcoolisée Moisture Prep toning Lotion de Benefit et je termine par une crème de jour. Je suis accro à la Crème antioxydante d’Académie Scientifique de Beauté qui hydrate, illumine et surtout ne laisse pas la peau luisante. 
Beaucoup de crèmes de jour sont trop gorgées d’huiles et pour nos peaux noires, c’est compliqué : nos lignes médianes sont souvent dénaturées par un excès de sébum et une brillance incontrôlée au niveau de la zone T. Si, en outre, les crèmes hydratantes sont grasses, le résultat ne peut être que disgracieux. Et avec Académie, je n’ai plus ce souci. 

Le soin du soir est à mon avis plus important que celui du jour dans la mesure où notre peau est agressée toute la journée par le soleil, la pollution, la poussière et la transpiration. Tous ces éléments forment une carapace néfaste qui doit être éliminée au plus vite.

Alors j’utilise un lait démaquillant généreux Comforting Cream Cleanser de Clinique ou le Lait démaquillant Velours de Sampar que je passe à plusieurs reprises jusqu’à ce que
le coton soit immaculé. Ensuite je tonifie avec ma lotion Benefit
Puis je m’octroie des petits massages faciaux qui me rendent rouge comme une tomate. Et selon l’humeur de ma peau, j’utilise ou non une crème du soir. Cela dépend aussi du pays où je me trouve car l’environnement influe beaucoup sur le choix des soins. Ma peau reste toujours mixte mais elle devient plus réactive, plus exigeante et requiert des fluides hydratants et apaisants. 
J’ai craqué pour une gamme américaine Algenist que m’a fait découvrir Jérôme Bardoux, ancien directeur de Lancôme, c’est tout simplement génial et parfaitement adaptée aux spécificités de ma peau de grande voyageuse. Des habitudes que je suis donc avec la précision d’un métronome et cela, même si je meurs de sommeil.

* Elle et ses cheveux 
J’essaie de m’en accommoder car ils sont vraiment capricieux. Ils ne sont heureux que dans les pays chauds et humides où ils sont au maximum de leur forme. Par contre en France où je suis basée, ils deviennent ultra-secs et fragiles. 

Alors toutes les semaines, je les shampooine avec Supreme Oil Shampoo de Mizani et leur offre un masque que je laisse pauser au moins trente minutes. Là, je suis versatile et j’aime faire mes baumes personnels. Je ne traite plus mes cheveux chimiquement depuis plusieurs années, car ils sont totalement réfractaires au défrisage et c’est parfait comme cela. 
Ceci dit, j’aime aussi les faire brusher par Gaël Emmanuel, mon coiffeur favori à Ouagadougou qui fait des produits capillaires merveilleux. Tous les deux ou trois jours, j’enduis les pointes d’une Huile à la lavande de Christophe Robin qui me réussit parfaitement et les racines sont traitées avec la crème Repair Active de Komoé, une marque lancée par un jeune Ivoirien rempli de ressources.
*Ses indispensables beauté (maquillage) 
Une poudre Mac ou True colors, un crayon khôl L’Oréal Paris, un mascara Gemey Maybelline et un rouge à lèvres. Je suis particulièrement accro aux rouges à lèvres et en permanence à la recherche du rouge parfait, pas trop bleu ni orangé. Alors j’en essaie des dizaines. 
C’est le premier produit de beauté que j’achète lorsque je vais à Londres ou à New York. En ce moment, j’utilise le dernier gloss mat de True Color qui est excellent, très longue tenue et ultra-doux. Je lui fais des infidélités avec le Ruby Woo de Mac qui m’a été recommandé par la maquilleuse Heidi Ferrara mais je le trouve parfois trop sec. 
Alors je ne le mets que lorsque je me rends dans des pays où il fait chaud et humide comme le Congo, la Côte d’Ivoire ou le Gabon, il devient alors parfait. Par contre en France, je l’évite ou je l’assouplis avec du gloss Givenchy mais cette solution est exceptionnelle car je déteste avoir un excès de matière sur la peau et les lèvres.
* Son parfum favori
Un seul ? Impossible, i am a woman. J’aime Miss Balmain, une fragrance vintage créée en 1967 qui sent merveilleusement bon, un vrai parfum de femme avec une vraie identité séductrice. On le trouve difficilement alors dès que j’en trouve, j’en achète des cargaisons. Sinon, je reviens régulièrement à Youth Dew ou White Linen d’Estee Lauder.
* Son dernier coup de coeur « beauté »
La palette de fards à paupières 5 couleurs Mystic Metallics de Dior : tenue impeccable et application aisée. Elle ne quitte plus mon sac.
* Ses astuces beauté qui font toute la différence 
J’ai compris qu’il fallait connaître sa peau et son corps, l’environnement dans lequel on évoluait et ne pas être addict à un produit dont l’efficacité peut être amoindrie en fonction de cet environnement. Je suis aussi partisane du  » less is more  » alors je suis rarement déçue. 
Je m’hydrate beaucoup, 1,5 litre d’eau par jour et je vois la différence sur ma peau. Côté cheveux, je ne dors jamais avec les cheveux libres : je me fais des gros torsades qui font rire ma fille et mon mari. C’est la garantie d’avoir des cheveux non emmêlés le matin et plus dynamiques.

* « The » adresse beauté 
Une salle de massage, un spa ou le centre de thalassothérapie de Port Crouesty ou de Saint-Malo en Bretagne. J’ai une approche holistique de la beauté alors je préfère miser sur la détente maximale que sur une myriade de produits cosmétiques.

* Le seul, l’unique…son vernis favori de tous les temps 

Le Vertigo de Chanel, un gris fumé qui tire sur le noir.
* Ses modèles de beauté 
Ma mère, Ava Gardner, Iman Bowie, la comédienne Gene Tierney, Susan Taylor, l’ancienne rédactrice en chef d’Essence magazine et le mannequin Tiguida.


beauté, black Beauty, blog beauté, exclusif, Interviews Exclusives