« La Vérité sur nos gels douche » – Droit de réponse de Lush + vidéo replay de l’émission

Par Beautylicieuse | le 14 avril 2014

Hier, passait sur France 5, une émission dédiée aux gels douches et (apparemment) leurs nombreux dégats. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce documentaire d’une cinquantaine de minutes aura fait jaser. Derrière son abondante mousse, le gel douche cacherait des pratiques bien douteuses. Je vous mettrai la vidéo replay en fin d’article, à voir car très intéressant !

Plusieurs marques : Lush, Weleda, Ushuaia, Le Petit Marseillais, Dove, Dop et bien d’autres…sont passées au peigne fin…et c’est pas toujours beau (je n’aurai pas voulu être à la place de la nana de Lush qui s’est retrouvée hyper embarrassée et honteuse). On apprend aussi que les mots « bio« , « écolo« , « hypoallergénique » cachent bien souvent de tristes vérités (marketing quand tu nous tiens) et que le « no parabens » comporte souvent bien pire.

Je vais être honnête avec vous…tout ce qui est formule, ce n’est pas ma spécialité. Je ne pense pas toujours à lire les étiquettes et surtout je ne les comprends pas toujours…même si, je fais de plus en plus attention grâce au blog qui m’apprend pas mal de choses et à ma soeur qui est très étiquette-formule, elle !

D’ailleurs pour en revenir à l’émission….il y a quelques minutes, j’ai reçu par mail un droit de réponse de la part de la marque Lush que je partage avec vous.

 » LA VÉRITÉ SUR NOS GELS DOUCHE LUSH

Nous avons toujours eu à cœur d’être les plus transparents possible, l’émission de France 5 nous laisse une nouvelle fois cette opportunité.

Les conservateurs :
La première chose à dire concernant nos produits Lush est que 70% de nos produits sont auto-conservés, en d’autres mots que nous utilisons des ingrédients naturels tels que le beurre de mangue, le sel, les argiles ou le miel par exemple. Ceux-ci permettent une conservation naturelle du produit d’où une auto-conservation

Concernant les 30% restant, voici notre position :
Les parabens ont été supposés nocifs à un moment donné : ce qui a fait un buzz terrible et a déclenché immédiatement la sortie de nouveaux produits « sans parabens », qui en réalité signifie l’utilisation d’autres conservateurs tels le methylchloisothiazolinone ou le methylliosothiazolinone (que nous n’utilisons pas). Quelques années après, l’étude initiale a été reconnue invalide parce que la méthodologie comprenait certains défauts, notamment le fait que les doses étaient plusieurs milliers de fois supérieures aux seuils légaux. Quand l’étude a été dénoncée, nous n’avons pas eu droit au même tapage médiatique, c’est d’ailleurs plutôt passé sous silence, l’industrie du « sans parabens » étant déjà lancée.

Il faut savoir plusieurs choses concernant les parabens dans les produits Lush :

– Les parabens employés sont des produits sûrs et éprouvés depuis les années 20.
– Les doses employées sont infiniment inférieures aux seuils légaux et ne sont utilisées que lorsque nous ne pouvons nous en passer dans nos compositions.
– Nous utilisons deux types de parabens et pas d’autres car cela rentre dans notre politique de « non test » sur les animaux.
– Les parabens employés sont des formes synthétisées de ceux que l’on retrouve naturellement dans la nature, les fruits et les légumes. En effet, les fruits et légumes produisent naturellement des parabens, sans quoi ils pourriraient sur pied.
– Nous employons des parabens synthétisés sans quoi il faudrait des tonnes de fruits et légumes pour en obtenir une quantité suffisante pour l’ensemble de la production

– Les doses de conservateurs employées, quand ils sont nécessaires, sont infimes et justement dosées. C’est pourquoi nos produits, à l’inverse d’autres marques, sont frais, disposent d’une durée de vie courte, et ne se conservent pas des années et des années. Les produits qui arrivent en boutique et sur le site www.lush.fr ont tous été fabriqués à la main il y a moins d’un mois : oui, nos produits sont 100% frais !

Nous insistons encore une fois sur le fait que nous n’utilisons pas de methylchloisothiazolinone ou de methylliosothiazolinone comme conservateur, comme la dermatologue l’a souligné ces deux parabens sont très allergisants. Les parabens que nous utilisons sont sûrs et éprouvés depuis les années 20.

Sachez que nous travaillons à reformuler l’ensemble de notre gamme pour que nous passions actuellement de 70% de nos produits sans conservateurs à 100%. Mais reformuler un produit sans en altérer sa qualité ni sa texture originale prend du temps. C’est ainsi que dernièrement certains de nos best sellers comme notre shampoing Big a été reformulé sans conservateur. Et dans les prochains jours de nouveaux best sellers (telle que la Dream cream) vont sortir avec une nouvelle formule 100% auto-conservée.

Nous faisons toujours au mieux, nous ne sommes pas parfaits mais nous y tendons et notre politique de transparence est au coeur de notre marque : aussi vous pourrez constater que nos ingrédients sont en français (ce qui est très rare) : les ingrédients naturels sont en vert et les synthétiques sont en noir) : une information juste, une information claire sont la base de la relation de confiance que nous avons avec vous.

Concernant la nomenclature INCI, vous pouvez constater autant sur notre site internet que sur notre Lush Times, et ce depuis toujours, que nous la respectons scrupuleusement. Ainsi vous retrouverez nos parabens sous le nom  » methylparaben « 

Lors de l’interview, la journaliste, à juste titre, a pointé une erreur dans notre liste d’ingrédients : comme vous le savez, nos produits sont faits en Angleterre, les étiquettes sont traduites en France. Au fil des années, nous avons eu plusieurs versions d’étiquettes (au fil des modifications d’ingrédients, obligations légales…). 

Nos étiquettes sont stockées au milieu de milliers d’autres (en anglais, espagnol, allemand, finnois, néerlandais…) et nos cuisiniers anglais ont interverti des lots d’étiquettes : réimpression d’étiquettes anciennes sans la nomenclature INCI actuelle versus étiquettes respectant nos obligations légales. Depuis l’interview, nous avons déjà pris les choses en main et avons procédé à la réimpression de l’ensemble de nos étiquettes : les prochains produits livrés seront en adéquation avec la législation.

Cette erreur a touché une trentaine de produits sur presque 400. Nous tenons à vous présenter toutes nos excuses pour cette erreur humaine et espérons que nous conserverons toute votre confiance.

Oui, nos produits sont faits à base de produits frais ! Au contraire d’autres marques, lorsque nous faisons apparaître sur nos bouteilles de gel douche tel ou tel ingrédient naturel c’est que celui-ci se trouve dans les premiers ingrédients.

Citons par exemple  » It’s Raining Men  » avec du miel en première position (alors que les gels douches traditionnels contiennent 80% d’eau), Rameau d’Olivier avec en 1er ingrédient de l’infusion de feuille de vigne, en 5ème du jus de mandarine et en 6eme position de l’hule d’olive bio issu du commerce équitable….

Rappelons que Julien Kaibeck a confirmé dans le reportage qu’un gel douche sans ingrédient naturel ou sans principe actif (hydratant, nourissant…) dans les 6 premiers ingrédients n’était pas un bon gel douche…. Enfin, puisque la conclusion du reportage est relatif aux savons, nous clamons depuis des années que oui, le savon c’est sexy, d’autant plus sans test sur les animaux et sans matière animale ! Des savons 100% végétariens ! « 


* Replay émission 


* Post blog du jour à lire absolument : Quand les stars cèdent au Pillow Face (13 clichés « choc » avant/après)

Qu’en pensez vous ?? Allez-vous retourner au savon ?? Etes vous du genre à lire attentivement les étiquettes ou pas du tout ??

beauté, Bien-Être/Santé, Cinéma/Séries/Vidéos, Confidentiel, Coup De Gueule, Lifestyle, Lush, Soins Visage/Corps, Weleda