LADYBOSS – Barbara KENGA

Par Beautylicieuse | le 26 mai 2019

barbara kenga

C’est parti pour notre 6ème édition de Lady Boss, consacrée à ma chère Barbara KENGA – Digital Manager (Responsable Digital) de la Vallée Village, le Shopping Outlet de luxe qui regroupe pas moins de 120 marques de folie.

Barbara et moi, nous nous connaissons depuis plus de 4 ans et le courant est tout de suite passé entre-nous ! Elle est pétillante, hyper-active, fashion et beauty addict comme ce n’est pas permis (je recherche toujours très activement son énorme bague Gucci, introuvable) et surtout une vraie Lady Boss qui sait où elle va, et ça je surkiffe ! Il y a quelques mois, quand je lui ai proposé d’être ma prochaine Lady Boss, je m’attendais à tout sauf à sa réponse « Mais tu es sûre de toi ? J’adore cette rubrique que je lis attentivement mais je ne me sens pas Lady Boss » et là je lui lance « Tu l’es et tu seras la prochaine, faut qu’on cale un rv pour notre interview. Bisous » .

Quelques semaines plus tard, nous nous retrouvons au Mandarin Oriental, lieu que nous affectionnons toutes les deux. Et durant des heures, autour d’un cocktail pour elle et mon éternel jus de tomate assaisonné sans glaçons, je m’attèle à ce que je fais de mieux : poser des questions, beaucoup de questions. Et plus j’avance dans l’interview et nos très longs apartés, plus je me dis « Beauty, excellent choix ! Cette nana, elle assure et elle fera de très grandes choses. » Bref, voyez par vous-même. Je vous souhaite une excellente lecture, en ce beau dimanche ensoleillé et j’ai hâte de lire vos commentaires.

 

HELLO BARBARA, PEUX-TU NOUS PARLER DE TON PARCOURS PROFESSIONNEL ? POURQUOI AVOIR CHOISI LE DIGITAL ?

Le 29 juin 2019, cela fera 7 ans que je travaille pour la Vallée Village.

J’ai commencé par un DUT Gestion des Entreprises. J’ai un esprit très analytique et la gestion m’a appris à structurer ma pensée et à avoir une rigueur. Après mon DUT, j’ai fait un Bachelor Degree en Business Management à Édimbourg en Ecosse, une super expérience. Ensuite, un Master 1 en Communication et Culture à Nice, suivi d’un Master 2 en alternance : Communication d’Entreprise à Lognes qui se passe très bien et là, je comprends que le digital peut être un métier.

-> En 2012 : j’arrive à la Vallée Village et je m’occupe des réseaux sociaux, le site, l’emailing et la stratégie influenceurs en tant que Coordinatrice Digitale. Ce premier poste m’apportera beaucoup car même si on ne dirait pas, je suis de nature timide mais en même temps, j’adore le monde et les gens. Visionnaire, Laurence – ma directrice marketing me propose de me concentrer sur les influenceurs et les réseaux sociaux. Avec elle, je sors de ma zone de confort.

-> En jan 2015 : Je deviens Social Media Manager et on commence à réellement investir dans le digital avec des campagnes, des opérations spécifiques… Je m’occupe des stratégies et c’est plus qu’enrichissant.

-> Jan 2017 : me voilà dans un nouveau rôle qui me sied à merveille : Digital Manager / Responsable du Digital. Je chapeaute la globalité du digital (stratégie, opérationnel, communication….) et avec mon équipe, on s’éclate, car c’est un monde qui évolue tellement vite et qui peut être si imprévisible. Impossible de se reposer sur ses lauriers, chaque jour est un challenge !

  lady boss barbara kenga  

QUELS SONT LES OBSTACLES QUE TU AS RENCONTRÉ DURANT TON PARCOURS ?

Mon âge – j’ai 31 ans aujourd’hui – a souvent été un obstacle dans bien des situations. Trop jeune, trop rebelle, trop ceci et cela pour avoir autant de responsabilité…des mots souvent entendus. Une mentalité que je pensais pourtant uniquement française, mais malheureusement pas seulement. Face à ça, mon arme a toujours été la même : me donner au maximum et prouver que l’âge est juste un chiffre. Et cela a fini par payer !

 

METTONS LES PIEDS DANS LE PLAT, TU ES UNE FEMME NOIRE AVEC UN POSTE À RESPONSABILITÉ. AS-TU DÉJA SUBI DU RACISME ET/OU DE LA DISCRIMINATION PAR RAPPORT À TA COULEUR DE PEAU ?

Je ne sais pas si je dois dire que j’ai de la chance ou parce que j’évolue dans une boite anglaise, mais non je n’ai jamais subi le racisme, ce qui ne m’empêche pas d’être consciente que cela existe réellement. Mais comme je le disais, plus haut, mon âge a souvent été bien plus problématique que ma couleur.

Je suis ma plus grande concurrente 

AVEC UNE VIE PRO AUSSI REMPLIE, COMMENT LA LADY BOSS QUE TU ES, REUSSIT À CONCILIER VIE PRO ET PERSO ?

C’est un travail de longue haleine et ça ne fait pas très longtemps, que j’y arrive. Désormais, je m’oblige à me prendre du temps pour moi et à être plus présente pour mon entourage. J’ai compris que ce n’était absolument pas égoïste – mais plus que nécessaire – de prendre du temps pour soi. Et puis, c’est primordial pour être plus efficace !

 

DANS TON PARCOURS, DE QUOI ES-TU LA PLUS FIÈRE ?

De pas mal de choses, je l’avoue ! Mes études car je viens d’une famille modeste et j’ai du me battre pour être là où j’en suis, mon livre – « La numérisation des oeuvres littéraires par Google » publié en 2016 et je suis obligée de citer mon équipe, devenue une seconde famille. De vraies ladyboss qui se donnent à 100% tous les jours. Je suis fière de mon parcours tout simplement.

 
barbara kenga

 

QUEL.S CONSEIL.S DONNERAIS-TU AUX FEMMES QUI VEULENT BOOSTER LEUR CARRIÈRE ET S’IMPOSER ?

Avoir confiance en soi et en ses capacités. Il ne faut jamais laisser personne définir celle que vous êtes et toucher à votre intégrité.

 

A L’ÈRE DU DIGITAL ET DES RESEAUX SOCIAUX, COMMENT VOIS-TU L’ÉVOLUTION DE LA MODE ET DE TON METIER ?

Il faut revenir à plus d’authenticité, à un véritable parti pris dans le digital comme la mode. La mode est trop homogène et plus on avance, moins il y a de prise de risque. C’est tellement dommage et boring !

 

DES MENTORS ?

Ma mère, mon support éternel qui m’a appris à avoir confiance en moi, quoiqu’il arrive. C’est aussi elle qui m’a appris, à me moquer du regard des autres. Une autre personne que je me dois absolument de citer, mon ancienne directrice marketing, Laurence – devenue mon amie. C’est une femme visionnaire, qui m’a imposée et m’a ouvert les yeux. Je lui en serais toujours reconnaissante !

 

LE MOT DE LA FIN ?

Quelle fierté de faire ce Lady Boss, merci !

 

barbara kenga ladyboss

 

Cette interview de Barbara Kenga vous a plu ? Inspiré ? Que retenez-vous ?

Carrière-Entrepreneuriat, Développement Personnel, exclusif, Interviews Exclusives, Ladyboss, Leadership Féminin-Success Stories