LADYBOSS – Laura Mercier

Par Beautylicieuse | le 07 octobre 2018

laura mercier paris new york

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de revoir et de passer du temps avec Laura Mercier en personne – 4 ans après notre première rencontre en Mai 2014 . Je me souviens encore de ce super moment passé avec cette femme passionnante et passionnée. J’avais été marquée par sa gentillesse, son humilité et sa simplicité (je me souviens d’ailleurs que suite à notre interview, elle m’avait envoyée une lettre manuscrite où elle me remerciait. Incroyable non ? Je vous laisse imaginer ma tête quand j’ai ouvert ma boite aux lettres. Un souvenir que je garde précieusement dans ma boîte à trésors).

Des années plus tard, Laura (oui c’est ma cops maintenant) est toujours la même, toujours fidèle à ses principes et je dis chapeau ! Pour cette seconde rencontre, je vais être honnête, je ne voulais pas d’une énième interview beauté. Je voulais quelque chose d’encore plus personnel, plus « Laura »… ce qui ne va absolument pas nous empêcher de parler maquillage bien sûr (d’ailleurs, excellente nouvelle, la marque est désormais dispo chez Sephora). Bref vous l’aurez compris, pour ce 3ème opus de Lady Boss, ce sera Laura Mercier…c’est parti !


LE SACRÉ PARCOURS DE LAURA MERCIER

Laura – de son vrai nom Michèle Mercier (elle a adopté le prénom Laura pour éviter toute confusion avec l’actrice Michèle Mercier) – est née et a grandi à Arles. Elle commence son apprentissage à l’âge de 17 ans dans une école d’art à Paris. Après avoir pris la décision de se tourner vers l’art de la beauté plutôt que vers l’art pictural, sur les conseils de sa mère, elle rentre à l’école Carita où elle se spécialise en maquillage.

En 1985, Laura déménage à New York, où elle rejoint l’équipe s’occupant du lancement du Elle Américain. Elle commence immédiatement à travailler sur les campagnes de publicité avec Bergdorf Goodman, Bloomingdale’s et Clairol, ainsi que pour les couvertures de magazines comme le Elle, Vanity Fair, Glamour ou encore Seventeen. Tout s’enchaîne et la maquilleuse surdouée travaille avec des clients comme L’Oréal, Maybelline, Victoria’s Secret, Gap, Banana Republic entre autres, mais aussi avec Madonna, pour ses photos, interviews, passages télévisés et sur les tournages de ses clips. Elle collabore ensuite pendant 4 ans avec Elizabeth Arden, pour créer les maquillages de leurs campagnes de publicité mais aussi pour les campagnes de publicité de Chanel en France.

En 1996, Laura crée sa propre marque de cosmétiques « Laura Mercier Cosmetics », une ligne qui s’adresse à toutes les femmes, quelque soit leur âge, leur carnation ou leur type de peau dont la philosophie se fonde sur le concept du « Flawless Face » qui consiste à donner à la peau un aspect parfait, sans défaut et incroyablement naturel grâce à des produits teint adaptés et choisis sur mesure pour chaque femme.

Laura is the Rembrandt of Make up Artist  – Madonna

VOTRE MARQUE A RECEMMENT ETE RACHETÉE PAR SHISEIDO ET LAURA MERCIER EST DESORMAIS DISPONIBLE CHEZ SEPHORA, QU’EST CE QUE CELA VA CHANGER ?

Cela ne va absolument rien changer à l’âme et la philosophie de la ligne. Je suis la gardienne de ces formules ! Shiseido m’a précisément approchée pour ces raisons. Ce rachat et cette entrée chez Sephora vont nous permettre de nous développer et après 20 ans, c’est le moment. C’est une véritable bulle d’oxygène !

 

laura-mercier-maquillage

 

SELON VOUS, COMMENT LE MAQUILLAGE PEUT-IL AIDER LES FEMMES À AVOIR DAVANTAGE CONFIANCE EN ELLES ?

Le maquillage n’est pas superficielle, bien au contraire ! Cela a un impact psychologique énorme et cela peut vraiment aider les femmes. J’en suis le meilleur exemple ! Sans maquillage, j’aurai bien plus de mal à me propulser, ça a changé ma vision de la vie car j’ai désormais confiance en moi. D’ailleurs de nos jours, il faut admettre qu’être maquillé donne une meilleure présentation. Cela a un impact fou !

 

AVEC LE DIGITAL & LES RESEAUX SOCIAUX, COMMENT VOYEZ-VOUS L’ÉVOLUTION DU MAQUILLAGE ?

Cela a évolué et évolue tellement vite ! Aujourd’hui, la société fonctionne comme ça. Selon moi, il faut allier le virtuel et la réalité, c’est très important car les deux sont complémentaires. Il est notamment primordial aujourd’hui sur le net, de trouver le bon ton, le bon message pour garder son adn intact.

 

DANS VOTRE CARRIERE, DE QUOI ÊTES-VOUS LA PLUS FIÈRE ?

Je dois avouer que je suis fière de beaucoup de choses. Notamment de toutes ces choses que j’ai construit avec le coeur et ma passion d’artiste comme réussir à toucher les femmes. J’ai toujours eu à coeur d’allier -> formule performante + éducation. A l’ère digitale, tout devient robotique…je tiens à ce qu’on reste sur le service (une priorité), le côté humain et l’attention…c’est tout ce qui fait Laura Mercier.  J’ai le rêve de changer le milieu du cosmétique à mon niveau. Je veux plus que ce qui se fait, j’ai toujours voulu une marque humaine.

 

Laura mercier

 

AUJOURD’HUI LES FEMMES ASSURENT SUR TOUS LES FRONTS, QUEL EST VOTRE SECRET POUR CONCILIER VIE PRO ET PERSO ?

Il faut essayer d’avoir la vie la plus saine possible. De nos jours, on s’éloigne du sain ! Il faut toujours être impeccable, être au top de sa carrière, être la meilleure mère et épouse possible…on a tendance à oublier qu’il faut aussi lever le pied. Il faut savoir jongler avec tous ces rôles certes mais ne pas s’oublier et trouver un équilibre. J’adore mon travail mais j’ai besoin de ces moments au calme avec ma famille, ces moments où je peux me relaxer, faire du yoga, de la méditation…c’est crucial pour mon équilibre et pour être plus performante.

 

QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS AUX FEMMES QUI RÊVENT DE SUIVRE VOTRE EXEMPLE ET DE LANCER LEUR PROPRE BUSINESS ?

Aujourd’hui tout est possible mais il ne faut pas y aller tête baissée. Il faut prendre son temps, réfléchir, analyser le marché. Mais surtout, il est important que nous pensions au futur de la planète.

 

CLAP DE FIN, QUEL ETAIT VOTRE REVE D’ENFANT ?

J’ai jamais eu de rêve d’enfant car je ne me voyais pas faire quoique ce soit mais je savais que je voudrais faire quelque chose qui sert, participer à un peu de bonheur. Créer ma marque, m’a permis de toucher à la fabrication, la formule et sortir de ma zone de confort. Rendre des femmes heureuses à travers le monde, m’a permis de m’établir et cela m’a prouvée une fois de plus que le maquillage n’était pas futile.
 

Laura-mercier-maquilleuse

Crédits photos : Laura Mercier

Cette interview de Laura Mercier vous a plu ? Inspiré ? Qu’en retenez-vous ?

Carrière-Entrepreneuriat, Développement Personnel, exclusif, Interviews Exclusives, Ladyboss, Laura Mercier, Leadership Féminin-Success Stories