Ma rencontre avec François Nars

Par Beautylicieuse | le 13 septembre 2017

francois-nars

Il y a 3 mois, j’ai eu la chance de rencontrer François Nars himself, le fondateur éponyme de la marque Nars. Généralement très discret et peu friand d’interview, ce fut l’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’homme qui se cache derrière le blush préféré de Kim Kardashian mais surtout de faire la connaissance d’un homme charmant, pudique et très humble.

Nars et moi, c’est une histoire d’amour depuis le début de BEAUTYLICIEUSE. Une marque à laquelle je suis très attachée car c’est la première (et quelle première) marque avec laquelle j’ai travaillé en tant que blogueuse, mon blog avait dix jours à l’époque…c’est dingue non ? Je me souviens comme si c’était hier, le jour où j’ai reçu cette base paupière et cette base visage aka les Pro Prime. D’ailleurs vous pouvez relire cet article ici (que d’évolution en 7 ans !!!).

Bref, après cette parenthèse souvenir, revenons à notre cher François Nars. Lors de notre rencontre, durant plus d’une heure nous avons discuté de sa marque, l’évolution et le futur de cette dernière…c’était passionnant ! Dans ce post, je vous propose de vous livrer toutes ces anecdotes que vous ne saviez pas sur l’homme derrière et en bonus, une nouvelle fracassante pour les addict de la marque

  • François Nars est Français

François Nars est né dans le sud-ouest de la France à Tarbes en 1959 et s’est expatrié à New York dès 1984 pour vivre pleinement sa passion pour le maquillage sur les conseils de la célèbre styliste américaine Polly Mellen.

  • Il est passionné de voyage 

Globe-trotter, il voyage très souvent ce qui lui permet de trouver de nouvelles inspirations pour sa ligne de maquillage ainsi que de nouveaux coloris, d’autant plus que l’océan et la nature le passionnent. Pour l’heure il vit entre la Polynésie française – sur sa propre île privée « Motu Tane » – et New-York

Mon inspiration me vient de mes voyages, ma vie au quotidien mais cela peut être aussi une expo, le cinéma, la nature…François Nars

  • Il s’est passionné pour le maquillage, très jeune 

Dès son plus jeune âge, vers 12-13 ans, François Nars développe une passion dévorante pour les magazines de mode et les mises en beauté qu’il y découvre mais également pour les grands couturiers, en particulier Yves Saint Laurent, à qui il voue une admiration considérable. Ce sont ses parents et grands-parents qui lui donnent ce goût pour l’art et en particulier sa mère Claudette et le dressing élégant de celle-ci.

Cette dernière le soutiendra sans faille dans ses rêves et ambitions puisque c’est elle qui l’aidera à trouver son premier travail en tant qu’assistant maquilleur. L’influence de sa famille transparait encore aujourd’hui à travers la passion de Nars pour l’architecture et les musées.

  • Il a travaillé et côtoyé les plus grands du monde de la mode.

Après avoir été diplômé de l’école d’esthétique et de maquillage de l’institut Carita à Paris, François Nars s’engage dans une carrière plus que prolifique et riche de prestigieuses collaborations. Il travaille tout d’abord avec le photographe Paolo Roversi avant de s’envoler pour New York où il sera amené à travailler pour Harper’s Bazaar ainsi que pour le Vogue américain et italien.

Ce sera le début d’une carrière brillante au fil de laquelle François Nars travaille avec les top-models les plus en vue de l’époque : Linda Evangelista, Cindy Crawford, Naomi Campbell ou encore Kate Moss dans les années 90.

Parmi ses nombreuses collaborations – marques, photographes, célébrités – on retrouve les créateurs Dolce & Gabbana, Marc Jacobs, Valentino…les photographes Patrick Demarchelier, Helmut Newton, Richard Avedon et tant de célébrités dont Sharon Stone, Madonna, Catherine Deneuve, Michelle Pfeiffer et dernièrement Bella Hadid

J’aimais la transformation, ça me fascinait – François Nars

  • Les débuts de la marque Nars Cosmetics

François Nars est un véritable perfectionniste et au début des années 90, il commence à s’interroger sur les limites du maquillage qu’il peut trouver dans le commerce en tant que maquilleur freelance. Son imagination va bien au delà du maquillage proposé à l’époque, tant en terme de textures que de couleurs.

Il décide donc de créer sa propre ligne de maquillage en 1994, sobrement intitulée Nars Cosmetics, composée alors uniquement de douze rouges à lèvres. Celle-ci est distribuée chez Barney’s à New York et sera un succès immédiat. Le maquilleur décide alors de développer sa ligne et surtout de la distribuer plus globalement. Fasciné par la couleur et les textures, il choisit lui-même chaque teinte avec un soin méticuleux et se plie en quatre pour proposer des produits innovants à la qualité exceptionnelle.

Vingt ans après nous ne pouvons que témoigner du succès de l’entreprise, succès qui vient sans doute du fait que malgré le rachat en 2001 de la marque – par le groupe Shiseido – François Nars en est resté le directeur artistique et prend encore toutes les décisions.


nars-makeup

  • Un photographe hors-pair

C’est bien simple, si François Nars n’avait pas été maquilleur, il serait assurément photographe. Sa première occasion de faire un shooting professionnel se présente en 1994, lors du lancement de la campagne de publicité de sa ligne de maquillage. Son idée est très précise mais son budget trop serré : il décide de s’y affairer lui-même.

Après des années à côtoyer les meilleurs photographes de mode, il a beaucoup appris et sa campagne crée l’enthousiasme. Il décrète dès lors qu’il prendra en charge toutes les campagnes publicitaires de sa marque (c’est toujours le cas aujourd’hui). Cette première campagne auréolée de succès lui offre l’opportunité de faire des shooting pour les grands magazines, impressionnés par son audace et talent. Il photographiera pour Vogue Paris, Vanity Fair, Harper Bazaar’s ou Marie Claire entre autres

La photographie devient rapidement une passion à part entière pour lui – passion qui fera naître une autre de ses passions : l’écriture – et il publie en 1999 un livre de photographies X-Ray dans lequel il capture la beauté, le style et la personnalité de ses modèles. Ce qui rend ce livre moderne voire anticonformiste c’est son choix de ne shooter que des modèles totalement hétéroclites : riches comme désargentés, célèbres ou anonymes de tous les âges, races et origines. S’en suivra Makeup Your Mind, une leçon de maquillage donnée à travers des dizaines de photos des tops les plus connus, maquillés par ses soins. Et d’autres et d’autres…puis dernièrement, le sublime livre François Nars que je vous conseille 1000 fois

Je ne pourrais pas vivre sans la photo. J’adore la combinaison du maquillage et de la photographie – François Nars

  • « Le maquillage ne doit pas être un masque »

Le look préféré de François Nars ? Une belle mise en beauté qui met en valeur son modèle sans lui confisquer son identité. Le maquillage doit sublimer la beauté personnelle et l’individualité du modèle pas les cacher. Il doit faire tomber le masque, pas en être un.

Pour ce faire, il préfère en général un maquillage naturel, frais et élégant. Son conseil est de ne surtout pas trop utiliser de produit et matière : la transparence est bien plus sexy qu’un maquillage trop chargé. Comme il me l’a expliqué lors de notre rencontre, il ne faut pas confondre maquillage du quotidien et un maquillage destiné à un shooting photo ou un tapis rouge.

  • Son mantra depuis toujours:  » Ne sois pas si sérieux, ce n’est que du maquillage ! « .

Selon François Nars, le maquillage n’a d’utilité et de but que si l’on prend du plaisir. Il n’en demeure pas moins que le célébre maquilleur est un féministe engagé (lors de notre conversation, je me souviens qu’il a bien insisté sur le fait qu’il voulait que sa marque soit féministe) qui n’a pas peur de casser les codes, notamment en présentant des modèles qui ne laissent personne indifférent dans ses campagnes de publicité. Ainsi, se sont succédées Charlotte Rampling, égérie de 68 ans, l’androgyne et énigmatique Tilda Swinton et ou encore Charlotte Gainsbourg dernièrement. Chez Nars, la beauté est plurielle et audacieuse !

  • Son produit préféré : Le Multiple

S’il ne devait rester qu’un produit, François Nars opterait pour Le Multiple. Un produit multi-usage qui fait presque tout : maquiller les yeux, la bouche, le corps et surtout le teint peu importe la carnation, avec une application easy au doigt. Disponible dans différentes couleurs et textures (brillant, irisé, poudré) et en version bronzer ou mat, difficile de ne pas trouver son bonheur.

Le maquillage doit être libérateur, il faut s’amuser avec…François Nars

  • Nars en 2018…

2018 sera une année pleine de nouveauté pour la marque puisque François Nars a décidé de lancer son premier parfum, en plus des jolies collections à venir ! Pour le moment, c’est top secret…mais of course, vous serez les premier(e)s au courant.


françois-nars-book

Utilisez-vous des produits de la marque Nars ?? Connaissiez-vous

l’homme derrière cette belle marque ??

beauté, Carrière-Entrepreneuriat, Développement Personnel, exclusif, Histoire D'Une Marque/D'Un Produit, Interviews Exclusives, leadership féminin, Leadership Féminin-Success Stories, makeup, nars