Pourquoi je mets de la protection solaire au quotidien et pourquoi vous devriez faire de même (peu importe votre carnation) ?

Par Beautylicieuse | le 28 novembre 2019

les dégats du soleil sur la peau

Le meilleur conseil beauté qu’on m’ait jamais donnée ? Appliquer religieusement une protection solaire toute l’année, du 1er janvier au 31 décembre. Ces dix dernières années, j’ai rencontré énormément de médecins, chirurgiens, dermatologues, skin experts à travers le monde et s’il y a un « secret » qui revient toujours, c’est clairement, celui ci !

Cela fait des années que j’applique ce secret – il m’est impensable de ne pas porter une protection solaire au quotidien. C’est comme si on me demandait de dormir avec mon maquillage sans me démaquiller.

Pour beaucoup, une protection solaire ne s’applique qu’en été et/ou durant les vacances…quelle erreur ! L’autre erreur monumentale et sans doute pire que la première, c’est de penser qu’une peau très mate ou foncée n’a pas besoin de se protéger du soleil car elle est naturellement protégée.

Finissons-en avec ce mythe qui sort de je ne sais où : le soleil, c’est le soleil et il ne fait aucune différence entre une peau claire ou une peau foncée, il tape – qu’on le voit ou pas – et c’est tout ! Une peau mate/foncée n’est pas plus immunisée contre le soleil qu’une peau claire (loin de là).

 
Le soleil à petite dose est indispensable pour l’organisme (vit D et tout ça…) mais il peut très rapidement être nocif. Le soleil fait des dégâts sur tous les types de peau et carnations et ceci toute l’année, peu importe là où vous vivez car les uv sont toujours présents (que vous voyiez ou non le soleil, car il est là dissimulé derrière les nuages, et les nuages n’ont pas le pouvoir de filtrer les UV). Connaissez-vous la différence entre UVA et UVB ?

  • Les UVB pénètrent le moins profond dans la peau (en général, ils s’arrêtent dans l’épiderme) et sont responsables du bronzage et des brûlures dues aux coups de soleil.
  • Les UVA sont 100 fois plus abondants que les UVB et pénètrent plus en profondeur. 20 à 30% d’entre eux atteignent les couches profondes de la peau (le derme). Ils contribuent au vieillissement cutané prématuré (rides, perte de la fermeté, tâche pigmentaires…) et aux cancers de la peau. Ils sont présents toute l’année, toute la journée (ça passe même à travers les vitres) peu importe que vous viviez aux Bahamas ou en Islande en plein mois de janvier.

  se protéger du soleil  

Les peaux claires auront tendance à brûler, développer des tâches de rousseur, de la rosacée…quand les peaux très mates et foncées auront la chance de devenir encore plus grasses et développeront des imperfections type tâches noires qui prendront des années et des années à disparaître, hyperpigmentation et même mélasma.

Se protéger au quotidien, vous évitera bien des soucis (tâches, vieillissement prématurée de la peau, hyperpigmentation, rosacée, acné à répétition…) et vous vous remercierez dans 20 ans. Il suffira de regarder la peau des gens autour de vous et vous comprendrez vite que vous avez très bien fait !

Plusieurs études très sérieuses à travers le monde ont prouvé que l’utilisation répétée et persistante de crème solaire pouvait modifier ce qui serait une progression inévitable du photovieillissement avec tous les tracas qui vont avec. Si avec ça, vous n’êtes pas convaincu.e.s, je ne peux plus rien faire pour vous.

 

COMMENT CHOISIR LA PARFAITE PROTECTION SOLAIRE AU QUOTIDIEN ?

  • Choisir une protection solaire qui combine à la fois UVA et UVB. Pour ma part, je préfère utiliser une « vraie » protection solaire (après mon hydratant) pour une efficacité au top, plutôt qu’un soin hydratant doté d’un indice solaire (bien sûr, c’est mieux que rien). Alors bien sûr, ça m’arrive notamment en voyage où j’aime avoir un 2 en 1, mais sinon je préfère appliquer les deux étapes séparément.
  • Un SPF20 au quotidien fera parfaitement l’affaire en ville. Et bien sûr, dès que les beaux jours arrivent, il faut passer à SPF30 / 50. À noter que pour une peau foncée, un SPF30 est clairement suffisant et les peaux claires opteront plutôt pour un SPF50. Voici un guide simple pour vous y retrouver : Un SPF 50, ce sont seulement 2 % des UV qui passent. UN SPF 30 = 3,33 % d’UV qui passent. 5% d’UV passent pour un SPF20. Il ya une différence minime (1,3%) entre un SPF 30 et 50
  • Pour ma part, je ne jure que par le Daily Sunscreen SPF30 de Glossier toute l’année qui a une texture gel qui font dans la peau et est totalement invisible. Elle est hyper agréable à utiliser et fait office d’excellente base de maquillage. J’aime beaucoup aussi le Everyday Sunscreen SPF50 de Supergoop, qui est topissime avec sa texture crème qui pénètre illico et une fois de plus, totalement invisible. Mon SPF50 favori et à tout petit prix.

 

Utilisez-vous une protection solaire au quotidien ?

makeup, Soins Visage/Corps