Sephora, ton univers impitoyable…

Par Beautylicieuse | le 20 janvier 2017

SEPHORETTE

S’il y a bien un magasin que toutes les beauty addict connaissent et chérissent, c’est bel et bien Sephora. Mais que serait Sephora sans ses fameuses conseillères plus connue sous le nom de « Sephorette » (nom affectueusement donnée par les beauty addict) ?! Une chose est sûre, ce ne serait pas pareil ! Et osons -le dire…si certaines Sephorettes sont de vraies perles, d’autres sont de vraies spécimens (sorry, mais c’est vrai !).

Parce que j’ai mes sources – comme toujours, une Sephorette, une vraie de vraie…a bien voulu témoigner et tout nous raconter de son quotidien : formation continue, salaire, ambiance, avantages, le fameux mythe du teint orange qui n’est pas toujours un mythe et des échantillons « cachés », etc…bref, je vous laisse entre les lignes de Lili, Sephorette depuis plusieurs années dans un Sephora très côté comprenez qui fait un sacré chiffre d’affaire journalier. Bref, c’est passionnant et tellement Dallas !

« Bienvenue dans le monde merveilleux de Sephora, où ça sent bon La petite robe noire de Guerlain, où les lèvres sont colorées avec les Melted Mat de Too faced, où les yeux sont charbonneux à souhait grâce à la Naked Smoky et les sourcils crayonnés à la sauce Anastasia Beverly Hills.

  • Le maquillage, notre uniforme obligatoire

Maquillage trop chargé ? La politique Sephora exige d’être maquillé ainsi. C’est même écrit dans leur charte. Bref, bienvenue dans notre monde ! Chez Sephora, les journées passent mais ne se ressemblent pas. Il faut dire que l’enseigne met un point d’honneur à innover sans cesse, que ce soit en terme de politique interne ou en matière d’exclusivité produits.

  • L’art d’allier business, glamour et …

Malgré tous ces changements récurrents, il y a certaines choses qui sont routinières comme le brief du matin que j’aime appeler le « grand cérémonial matinal » car c’est lui qui donne le ton de la journée. Ainsi, la directrice du magasin ou la spécialiste (oui, chez Séphora ce ne sont pas des responsables de rayon, mais des Spécialistes) présente les chiffres de la veille et les objectifs de la journée.

Et là…Lets GO ! Tout le monde s’exécute afin d’allier conseil client et tenue des rayons. C’est un peu comme à l’armée, mais en beaucoup plus glamour. Tout est orchestré au millimètre près, que ce soit la place de chaque produit en magasin, la place des conseillères en surface de vente, et même les pauses pipi.

Je pense que pour travailler chez Séphora, il faut être passionné. Seule les vraies accro aux cosmétiques mais aussi et peut-être notamment à la vente et au contact client resteront. Cela fait une sélection naturelle. En effet, il y a beaucoup d’évolution en interne au sein de la boîte, ce qui est une chouette chose mais qui demande des sacrifices. Mais outre la possibilité d’évolution, ce qui fait la force de l’enseigne, ce sont les avantages. Je dit bien « avantages » et non le salaire, car celui si dépasse rarement le SMIC.

Chaque Sephorette a le droit à une dotation par mois : nous pouvons choisir soit 2 parfums ou soit 1 crème + 1 parfum. Nous avons également le droit à une réduction salarié, de 30%. Cette réduction peut paraitre très avantageuse, mais depuis quelque temps, l’enseigne la propose aussi aux clients. Ce n’est plus vraiment un privilège mais bon business is business. Par contre, je tiens à rétablir la vérité : NON, nous ne récupérons pas les échantillons pour nous, NON nous n’avons pas le droit de récupérer les trousses destinées aux cadeaux clients et NON, nous ne récupérons pas non plus les testeurs entamés. Ces derniers sont renvoyés directement au siège pour destruction. Voilà c’est dit !

D’autant plus que les Sephorettes sont aussi très gâtées par les marques. Ces dernières organisent régulièrement des soirées privées pour faire découvrir les nouveautés autour d’un petit buffet. Elles ont tout compris, car la Sephorette peut-être très têtue, notamment la vendeuse de choc ! Si elle n’aime pas un commercial ou un produit, elle a vite fait de la boycotter.

SEPHORA PRO

  • Sephora, ton univers impitoyable…

Comme vous vous en doutez, chez Sepho, c’est un univers de filles donc un peu de jalousie et de mesquinerie. Par chance, je travaille dans un magasin où l’ambiance est vraiment conviviale. Nous sommes toutes devenues amies. Pas question de se critiquer par derrière. Je sais que je peux compter sur elles, que ce soit dans les moments de joie comme dans les moments un peu moins fun. C’est ma deuxième famille ! Et heureusement, car finalement, je passe plus de temps chez Sephora que chez moi !

  • 2017, l’année du renouveau

Au fond, sous ses airs de poupée trop maquillée, la Sephorette est en réalité une super vendeuse hyper qualifié, tant elle reçoit de formations (marque et interne) tout au long de sa carrière, bien plus que de formations beauté d’ailleurs, malheureusement. D’ailleurs, qui n’est jamais rentré dans un Sephora et s’est dit « Celle-là, elle y connait rien », ou « celle-là elle veut absolument me vendre ce produit ».

L’impression de vente forcée est effectivement légitime car avec la pression des objectifs, le conseil n’est plus authentique et prioritaire. Mais l’année 2017 semble être l’année du changement pour l’enseigne de Mr Arnault. Il n’y aura plus d’objectifs/jour/marque. Alléluia ! Désormais, place à la Sephorette compétente et qui retrouve son métier de base : le conseil ! » Lili

Que pensez-vous des Sephorette ?? Demandez-vous conseil quand vous rentrez dans un Sepho ? Etes-vous souvent satisfaite de la réponse apportée ?

beauté, Confessions Intimes, Confidentiel, exclusif, Histoire D'Une Marque/D'Un Produit, makeup, sephora