Too Faced, le nouveau Urban Decay ??

Par Beautylicieuse | le 09 décembre 2014
melted lips

Tout a commencé avec ce slogan très atypique d’Urban Decay Cosmetics :  » Le rose te fait-il vomir ? « . Simple, direct et comment dire… pas très esthétique, limite insolent mais très effectif !! Si la marque avait choisi cette accroche pour le lancement de ses rouges à lèvres et de ses vernis à ongles (oui oui, UD ce n’est pas juste des palettes, c’est bien plus), c’était surtout pour se démarquer de ses concurrents.

Et niveau concurrent, il y a justement une marque de make up qui rivalise dangereusement avec Urban Decay et cette dernière, vous la connaissez, c’est Too Faced ! Prêtes à découvrir ces deux grandes marques et l’histoire de leur rivalité ?! De longues explications s’imposent !


* L’histoire d’Urban Decay
—> Urban Decay Cosmetics, depuis 1996
1996, Newport Beach en Californie…l’univers de la mode et des cosmétiques tournent alors autour du rose, du beige et du rouge, rien de plus normal quoi. Les grandes marques ne s’intéressaient pas au maquillage  » alternatif « , et préféraient rester dans du classique.

C’est alors que Sandy Lerner, une diplômée en informatique et également co-fondatrice de Cisco Systems, décida de changer la donne. C’est donc accompagnée de son époux Leonard Bosack, DE David Soward, Wende Zomnir et Patrica Holmes que Sandy eut la brillante idée de créer une nouvelle marque. Ouste les couleurs classiques et bonjour à des palettes aux teintes tout à fait uniques. Urban Decay Cosmetic était enfin née…le début d’une belle aventure, très pigmentée, très décalée et surtout très appréciée !!

WENDE ZOMNIR

—> Innovation, créativité et extravagance
Il existait plus de 500 nuances de roses pour les vernis à ongles sur le marché américain et Sandy Lerner et Wendy Zomnir se sont dit  » STOP « , elles ne pouvaient plus voir cette couleur !! Et pour prôner le côté décalé et assez provocateur de la marque, la première gamme de 10 teintes de rouges à lèvres et de 12 vernis à ongles était fièrement accompagnée du slogan  » Does Pink Make You Puke ? « , traduit comme «  Le rose te fait-il vomir ? « .

Tout a merveilleusement marché, les produits plaisaient et le slogan avait fait son petit effet. Pour la petite histoire, le nom  » Urban Decay  » a été choisi pour symboliser le déclin urbain, la dé-surbanisation. D’ailleurs, l’inspiration de cette première gamme venait grandement des paysages sordides des villes. Pour les fondateurs de la marque, il fallait amener une vague de nouveau  et il fallait choquer les gens, voire les surprendre. Et tout laisse à croire que cette première campagne publicitaire a été appréciée car cette commercialisation rapporta ainsi près de 5 millions de dollars à la marque.

Does Pink Make You Puke

L’esprit d’opposition était là, le financement y était aussi. Alors, pourquoi ne pas lancer une deuxième campagne publicitaire ?! Les affiches des autres marques de cosmétiques étaient très roses, très glamour et bien trop féminines. Ce qui inspirait Urban Decay à sortir un deuxième slogan, tout aussi choquant que le premier,  » Brûle Barbie Brûle ! « . Pour la petite histoire, sachez que suite à cette pub, Mattel a même voulu poursuivre UD en justice.

Enfin, petit à petit, les consommatrices délaissaient le classique rose bonbon pour se tourner vers ces  » nouvelles couleurs « . Il y avait du vert, du bordeaux, du noir…Urban Decay était la seule entreprise de cosmétiques à jouer avec de tels pigments. Ça sentait l’innovation, la créativité et surtout l’extravagance !!! Les Américaines avaient enfin droit à une marque qui savait marier l’esprit innovant à la qualité. Et avec le temps, elle a su s’installer sur les plateaux télé, sur les podiums et dans les magazines. Pour couronner le tout, deux ans après le lancement d’Urban Decay Cosmetics (1998), ses fondateurs décidèrent d’inaugurer leur tout premier site marchand, sous le nom urbandecay.com.

urban decay pub

—> Les palettes Naked d’Urban Decay Cosmetics
En 2011, la make-up addict et fondatrice Wende Zomnir mit en place une conception unique du côté de la marque, celle des palettes de maquillage. Ce qui donna naissance à la première palette Naked, une palette avec des teintes neutres. Et fidèle à elle-même, la marque Urban Decay accompagnait ce nouveau produit d’un slogan très particulier,  » Si vous deviez partir sur une ile déserte, quelles seraient les couleurs que vous prendriez avec vous ? « . Au menu, des couleurs chaudes, du brun, du doré, du bronze… bref tout pour nous rappeler l’atmosphère d’une ile déserte avec le soleil, la chaleur, le sable…

Très vite, les palettes s’enchainaient et le succès avec. Après le lancement très lucratif de la Naked, place à la Naked 2. Alors que la première palette s’adressait particulièrement aux peaux mattes et bronzées, la deuxième palette, elle, voulait séduire les teints plus clairs. Les couleurs se voulaient plus froides et différentes des précédentes. Enfin, place à la Naked 3 avec son accroche qui ne peut laisser indifférent,  » Que diriez-vous d’un plan à 3 ? « . Lancée en décembre 2013, cette nouvelle palette délaisse le bleu et le vert pour se concentrer sur des tons plus rosés. Il faut savoir que chaque 15 secondes, une palette Urban Decay est vendue dans le monde.

urban decay vault

—> Un choix complet de maquillage
Entre les mascaras, les produits teint, les rouges à lèvres, les fixateurs de fards à paupières, les fixateurs de maquillage, les vernis et les nombreuses palettes, Urban Decay a su diversifier sa gamme de maquillage à la perfection. Des produits qui permettent d’adopter un style unique à chaque utilisation.

Parmi les best-sellers de la marque, on trouve la très célèbre Eyeshadow Primer Potion, les 24/7 Glide-On Eye Pencil, disponible en 58 coloris fraichement pigmentés et of course, les fameuses Naked Palette

—> Urban Decay et L’Oréal
La situation financière et économique d’Urban Decay aura clairement évolué au fil des années. En février 2000, le groupe est racheté pour une première fois par LVMH. En 2003, elle fut revendue au groupe Falic Fashion Group pour être ensuite rachetée par les partenaires de Castanea en 2009. Et enfin, c’est le géant L’Oréal qui pose ses griffes sur Urban Decay le 26 novembre 2012. «  Urban Decay complétera parfaitement le portefeuille de marques emblématiques de L’Oréal Luxe « , affirme Wende Zomnir, la directrice exécutive de la création.

urban decay l'oréal

—> Une première boutique en Californie puis une seconde à Londres
Alors que les produits d’Urban Decay sont exclusivement vendus chez Sephora et dans les grands magasins, la marque a décidé d’ouvrir ses propres boutiques… en Californie et à Covent Garden (Londres). Et bien sûr, elle ne fait pas les choses à moitié car ce sont là des boutiques démentielles !!! Au total, 6 stands de maquillage, un lounge avec un bar à café, un photomaton, un espace lifestyle avec des produits dérivés UD et cerise sur le gâteau, il y a même un espace dédié aux hommes avec chargeurs pour smartphone et bien plus !

urban decay covent garden


* L’histoire de Too Faced
Nul besoin de vous dire que dès son arrivée sur le marché américain comme international, Urban Decay a eu affaire à des rivales de taille comme Mac, Smashbox, Bobbi Brown ou encore Nars. Mais, il y a une marque qui parvient à s’en rapprocher dangereusement, il s’agit de Too Faced. Oui, la très célèbre marque qui nous fait voyager avec ses palettes toutes aussi originales que celles d’Urban Decay.  Décryptage de cette marque qui pourrait prendre la place du roi…un jour !

{Petite parenthèse} – Je considère que cela fait bien longtemps que la rivalité Benefit & Too Faced n’est plus d’actu. Aujourd’hui, la seule chose qui rassemble les deux marques – selon moi – reste indéniablement leur univers rose girly.

—> Too Faced, depuis 1998
Électrique et boosteur d’humeur, voilà comment qualifier la marque Too Faced. Elle a été conçue en 1998 par Jerrod Blandino, un make up artist qui trouvait qu’il manquait un peu d’originalité, de nouveauté et de couleurs dans l’univers du maquillage. C’est donc avec l’aide de son partenaire Jeremy Johnson, que Jerrod donna vie à Too Faced.

 » Coquette, féminine et fabuleuse « , telle était la philosophie du créateur de la marque. Pour lui, il était indispensable pour les femmes de pouvoir personnaliser leurs looks, leur maquillage et ainsi affirmer leur féminité. Pour la petite histoire, Jerrod Blandino avait débuté sa carrière de maquilleur à la fin des années 90 et très vite, il réalisa qu’il suffisait de quelques instants pour transformer une femme. Ainsi, il passait des jours et des nuits à dénicher de nouvelles couleurs et par la suite, il proposait à ses clientes de les tester. Et c’est sans surprise qu’elles furent toutes ravies de porter de nouvelles teintes et de découvrir un maquillage  » nouveau « . C’est donc de là que lui est venue l’idée de créer sa propre marque de make up.

JERROD BLANDINO
Jeremy Johnson & Jerrod Blandino

—>  » Why be pretty when you can be gorgeous?  »
Qu’est-ce qui fait que les produits Too Faced sont aussi prisés dans les quatres coins du monde ? Il n’y a qu’à voir ses palettes, ses packagings, son marketing, ses produits aux noms décalés (Better Than Sex, Rich Bitch, Boy Toy, Brown Envy…) et son style rétro…pour comprendre.

Avec comme slogan  » Own Your Pretty  » et la revendication de ne pas tester sur les animaux, la marque a su se frayer son bout de chemin dans l’univers de maquillage. Les couleurs étaient nouvelles, les teintes fraiches et on retrouvait surtout une bonne dose d’humour dans les emballages au look 50’s. La qualité est là, le style également et on y retrouve même une dose de luxe !

D’ailleurs, si Too Faced est aussi célèbre auprès des grandes stars (Sienna Miller, Scarlett Johansson, Lindsay Lohan..), c’est surtout à cause de sa muse et son égérie appelée Envy. Celle-ci, inventée par les fondateurs de la marque, porte son slogan à la perfection  » Why be pretty when you can be gorgeous ? « , ce qui est traduit en français par  » Pourquoi se contenter d’être jolie quand on peut être renversante/magnifique ? « .

no test on animals

—> Les best-sellers de la marque
Parmi les best seller, le mascara  » Better than Sex « , le bronzer  » Chocolate Matte Soleil « , la base paupières of course et enfin, la très célèbre  » Chocolate Bar « .

—> Ce qu’il faut savoir sur Too Faced
Avec sa gamme très complète de maquillage, qu’il s’agisse de mascaras, de primers, de blush, de poudres, de fards à paupières, d’autobronzants, d’eyeliners, de fonds de teints, de rouges à lèvres, de gloss ou encore de palettes…Too Faced parviendrait à hisser son chiffre d’affaires annuel à plus de 25 millions de dollars d’après ce qui est dit !! Cette exclusivité de Sephora (pas si exclue car vendue chez Asos) serait bientôt vendue à la banque d’investissement Piper Jaffray.

* Urban Decay VS Too Faced : de la concurrence dans l’air…
Décembre 2013, Urban Decay décide de lancer la palette Naked 3, après deux versions précédentes tout à fait exquises ! Au total, ce sont douze teintes aux teintes rosées, des couleurs exclusives, complètement différentes de celles des palettes Naked et Naked 2. Celle-ci souligne des teintes plus rosées, plus chocolatées, plus gourmandes avec une touche de pastel, de poudré, de satin, de pêche, de prune, le tout décliné en teintes mates, irisées et pailletées !

À croire que le franc succès de la Naked 3 aurait inspiré la marque Too Faced car en février 2014, la marque qui n’aime pas se prendre au sérieux, lance la palette Chocolate Bar. Au menu, 16 teintes travaillées à base de vrai cacao, toutes variantes de marron, de terre, de brun, de beige et de gris. Les couleurs sont chaudes, voire sensuelles et que dire de l’emballage ?? Une vraie barre de chocolat (enfin, presque !).

NAKED 3 VS CHOCOLATE BAR

Vous l’aurez compris, en lançant la palette Chocolate Bar, Too Faced est clairement rentré dans la cour des grands, lançant au passage comme un défi à Urban Decay. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que les deux marques sont en nette concurrence. Un petit rappel, peut être ?!

—> Bases pour paupières Urban Decay Primer Potion VS Too Faced Shadow Insurance
Les deux marques en (soit-disant) exclusivité totale chez Sephora ont leur bases paupières best seller. Bien souvent dans la trousse des makeup addict, on retrouve l’une ou l’autre. Alors qu’Urban Decay propose sa fameuse Primer Potion (4 teintes disponibles), Too Faced propose quant à elle, sa Shadow Insurance (4 teintes disponibles). Même si la base d’Urban Decay reste la plus célèbre, il se trouve que celle présentée par Too Faced reste tout aussi efficace !

primer potion urban decay vs too faced shadow insurance
source photo


—> Urban Decay Vice 3 VS Too Faced Everything Nice
Entre le rouge sombre smoky, le bordeaux éclatant et l’étonnante ombre noire, la palette Vice 3 d’Urban Decay a fait grand bruit à sa sortie. En effet, celle-ci se compose fièrement de 20 fards à paupières (du rose, du marron, du vert, du noir, du rouge), d’un miroir, d’un pinceau double embout et d’une housse de transport. Le tout rehaussé d’un boitier orné de diamants. L’emballage est tout simplement magnifique !! Et il est vendu au prix de 49 euros.

Cette fois-ci, Too Faced décide de mettre la barre haute, même très haute ! La palette Everything Nice (en rupture de stock partout dès les premières heures de sa sortie) est très complète et a tout pour plaire : le mascara  » Better Than Sex « , la poudre bronzante  » Chocolate Soleil Bronzer « , les pinceaux  » Teddy Bear Hair « , 2 blush dont le très célèbre  » Papa Don’t Peach « , l’enlumineur de teint  » Inner Light  » mais aussi et surtout 20 ombres à paupières aux couleurs dingues et fraichement pigmentées, une pochette rose scintillante et enfin le très demandé  » Glamour Guide « . Cette belle palette se vend au même prix que la palette Vice 3, soit 49 euros.

vice 3 vs everything nice
source photo


—> Naked on the run / Semi-Sweet Chocolate Bar Too Faced 
Parce que même en période de guerre froide, c’est quand même la guerre…alors qu’Urban Decay vient de sortir – il y a quelques jours – sa nouvelle palette Naked On The Run (non ce n’est pas la Naked 4), Too Faced contre-attaque avec la sortie (elle sort aujourd’hui aux US et d’ici juin/septembre 2015 en France) de la Semi-Sweet Chocolate Bar Palette soit la relève de la Chocolate Bar.

semi sweet chocolate bar too faced

* Piqure de rappel – Les différentes sorties « Palettes » des deux marques entre Noel 2013 et Noel 2014 (sortie française uniquement)
—> Urban Decay 
Naked 3 – Naked Basics 2 – Pulp Fiction – Shadow Box – Vice 3 – Naked On The Run

—> Too Faced 
A La Mode Eyes – Natural Eyes – Pardon My French – Chocolate Bar – Cat Eyes – Pretty Rebel – Everything Nice –

naked on the run urban decay

* La rivalité Urban Decay/Too Faced vue…par les femmes !
En préparant mon article, j’ai voulu avoir l’avis des principales interessées, les femmes. J’ai donc posé diverses questions aux sephorettes, à certains mua à Londres, à mes amies (issues du milieu de la beauté ou pas du tout) et bien sûr à vous, mes chères lectrices (voir post Facebook)… quand à cette rivalité, vos préférences… Voici quelques morceaux choisis…

 » Depuis quelques mois, nous assistons clairement au décollage de Too Faced…Avec la palette Everything Nice, c’était le ko…les gens appelaient chaque minute pour demander s’il y a avait du stock/reassort. »

 » La Chocolate Bar fut annonciateur du début de la guerre entre les deux marques. Jusque là, Urban Decay et ses Naked détenaient le marché. Cette palette au chocolat et aux teintes neutres a tout changé du jour au lendemain. Je suis maquilleuse et je me rends compte que j’utilise beaucoup plus la Chocolate sur mes clientes que la Naked. Je la trouve plus aboutie »

 » Too Faced est une très belle marque avec de très beaux produits mais elle ne détrônera jamais Urban Decay qui a les faveurs de Sephora et qui appartient à L’Oréal »

 » Cette année, la palette Everything Nice a clairement détrôné la Vice 3. Comme vous pouvez le voir, il y a beaucoup de stock de la Vice en magasin alors que la E.N est en rupture de stock partout et se vend à prix d’or sur Ebay. »

 » Urban Decay reste leader, sans égérie, sans faire appel à des you-tubeuses ou encore blogueuses, ils restent N°1. Ce n’est pas le cas de Too Faced qui ratisse large quite à choisir des égéries de bien mauvais goûts parfois »

 » J’aime les deux marques, mais pour moi Urban Decay reste dans des palettes et des packaging simple, qui font « pro » et « sérieux », tandis que Too Faced a toujours privilégié les packaging rétro et girly. Au fil des années, j’ai l’impression que Urban Decay a de plus en plus de mal à se renouveler, entre les Naked et les Vice, on a l’impression de voir un produit vendeur recyclé encore et encore. »

 » C’est normal que la Everything Nice de Too Faced cartonne autant. Pour le même prix que la Vice 3, on a droit en bonus à une trousse, un kit de pinceaux, des blushs, des bronzers…pourquoi se priver ? D’autant plus que la palette a d’aussi belles et pigmentées couleurs »

 » Je suis lassée de toutes ses sorties palettes des deux côtés. Nous ne sommes pas des jambons et encore moins des vaches à lait. Avant j’étais en extase quand Urban Decay ou encore Too Faced sortait une palette. Aujourd’hui cette excitation est retombée car ils en sortent chaque matin »

 » Too Faced et Urban Decay se valent à mon goût, niveau qualité, rapport qualité prix ect.. Je trouve juste que Too Faced est plus esthétique avec de jolies packagings alors que Urban Decay reste basique « 

 » Les 2 marques se valent. Ce qui diffère surtout c’est leurs campagnes et leur packaging. Je porte autant la chocolate bar que la naked (1) mais je préfère largement la everything nice à la vice 3. »

« Urban Decay pour la qualité, le côté pro et Too Faced pour l’originalité et son univers décalé. Quand je maquille sur un plateau télé, c’est toujours l’une des Naked qui m’accompagne. Pour un « shooting » spécial, je me tourne vers les palettes colorées de Too Faced »
i love makeup
* Conclusion

Je ne pense pas que Too Faced soit encore le nouveau Urban Decay car UD est clairement une machine de guerre appartenant à la terre L’Oréalienne et donc avec des moyens colossaux. Néanmoins, Too Faced est et reste à mon sens, son concurrent le plus sérieux et le plus à la hauteur à l’heure actuelle.

Mais comme nous le savons, le monde de la beauté est plein de changements…donc on verra bien ce que le futur nous réserve ! Quoiqu’il en soit, j’apprécie les deux marques et je ne me lasse pas de collectionner leurs ravissantes palettes depuis plusieurs années 🙂

Relire les précédentes histoires de marques/produits (E.Lauder, Laura Mercier, Clinique, Crazy Horse, vernis à ongles…)


Que pensez-vous de cette rivalité Urban Decay/Too Faced ?? Une préférence pour l’une des marques ?? Etes vous plutôt Naked ou Chocolate Bar ?? Vice 3 ou Everything Nice ??
exclusif, Histoire D'Une Marque/D'Un Produit, Too Faced, urban decay