Tourisme Esthétique, parlons-en !

Par Beautylicieuse | le 07 septembre 2016

barbie tourisme esthétique

En France ou encore aux Etats-Unis, le prix de la Chirurgie plastique (Esthétique et Réparatrice) est continuellement en hausse. Conséquence de ce prix de moins en moins abordable et de cette course à l’éternelle jeunesse et à la beauté absolue : le tourisme esthétique ou dans d’autres termes, la chirurgie low cost.

Le concept est très simple : aller se faire opérer dans un pays autre que celui où l’on réside pour des raisons économiques ou pour bénéficier de prestations qui n’y existent pas (ou alors pas bien assimilées). Pour cette dernière raison, on note que de plus en plus de gens se font opérer en Corée du Sud (numéro un du tourisme cosmétique) car les innovations en chirurgie esthétique y sont extrêmement pointues et bien plus avancées que chez nous. Par contre en Corée, point de low cost, c’est aussi cher qu’à Paris.

Mais la raison principale de ce tourisme esthétique reste tout de même, l’économie financière. Par exemple un Américain peut économiser jusqu’à 85% et un français jusqu’à 60% sur ses frais médicaux en se faisant opérer au Brésil (pays réputé pour son excellence en chirurgie esthétique) ou encore à Prague.

chirurgie-plastique

Le choix des destinations est bien évidemment influencé – le plus souvent – par la langue parlée dans le pays d’accueil. C’est pourquoi les Français souhaitant subir une intervention chirurgicale s’orientent majoritairement vers des pays francophones comme la Tunisie, le Liban ou encore le Maroc. La Tunisie est d’ailleurs la première destination des Français pour la chirurgie esthétique et ce depuis 2004.

Aujourd’hui, le tourisme esthétique représente un marché d’environ de 5 milliards d’euros et près de 14 millions d’actes de soins esthétiques par an. Mais pourquoi un tel succès ?? Car ces actes de chirurgie esthétique, médecine esthétique, soins dentaires, laser…sont le plus souvent inclus dans une formule all inclusive (tout compris) qui inclut donc aussi bien les soins esthétiques que le séjour hôtelier (hôtel 4*/5*), ainsi que l’assistance et les transferts aller-retour. Et le tout revient à -50% d’une opération seule à Paris. Il y a donc de quoi se laisser tenter quand on découvre tout ça, pas vrai ?

chirurgie-esthetique-visage

Mais comme je dis toujours, il vaut mieux se méfier des choses trop belles pour être vrai. Une opération chirurgicale n’a absolument rien d’anodin et parfois il vaut mieux payer le prix. Car le souci du pas cher (attention, ce n’est pas toujours le cas / il y a d’excellents chirurgiens partout dans le monde) cache parfois des risques d’ordre sanitaire et pire…

De plus, n’oublions pas que le corps est complexe donc forcément lorsque l’on se fait opérer, on doit absolument avoir un suivi post-opératoire durant les premiers mois, voire la première année. Or il ne peut se faire à distance.

Enfin, l’un des plus gros risques concerne indéniablement celui du choix des implants fessiers ou mammaires (savez-vous vraiment ce qu’on vous a mis ?!). La réglementation qui doit se faire sur les normes et le niveau de sécurité des fabricants de prothèses est souvent moins bien « rigide » dans les pays d’accueil du tourisme esthétique. Il faut donc impérativement se renseigner sur les garanties et les recours juridiques en cas de complications si vous décidiez de franchir le cap à l’étranger !

Conclusion, si vous voulez vous faire opérer à l’étranger, ok mais prenez le temps de vous renseigner, de faire faire différents devis, de prendre le temps de discuter avec différents chirurgiens, faire une première « visite » du lieu…bref, n’y allez pas les yeux fermés !

Et vous, vous laisseriez-vous tenter par le tourisme esthétique ??

beauté, Bien-Être/Santé, Chirurgie Esthétique, Chirurgie/Médecine Esthétique, Médecine Esthétique