Après le Loub Job, j'ai aussi testé le Footlift…cette autre opération pour ne plus souffrir en talons (photos inside) !

Par Beautylicieuse | le 29 janvier 2015
footlift
Oui c’est moi, ou plutôt mon pied !

Il y a un peu plus d’un an, je testais le Loub Job (lire mon article complet ici), une opération esthétique aka une technique d’injection visant à atténuer la douleur due au port de talons hauts grâce à l’injection d’acide hyaluronique sur l’avant-pied.

Comme j’ai pu vous l’expliquer dans mon article, j’étais très satisfaite de cette mini opération. Mais quand la talon addict dans l’âme que je suis (vous ne pouvez pas imaginer comme une paire d’escarpin acquise peut égayer ma journée/ma semaine) a entendu parler d’une autre technique, le « footlift » plus ou moins similaire, autant vous dire qu’elle n’a pas reculé une seconde.

Ce n’est pas un secret, je suis partante pour tester tout ce qui peut rendre le port des stilettos plus agréable. RV pris avec le Dr Essayagh, me voici devant l’adorable médecin qui a mis au point ce nouveau procédé mais avant de rentrer plus dans le détail (photos à l’appui), quelques explications…

* Loub Job vs Footlift 
—> Loub Job à l’américaine = injection de collagène ou pire de silicone qui peut créer de graves soucis car le silicone est non résorbable et de plus aucun examen podologique n’est fait avant, on pique là où la patiente a mal (orteils, talons…) et parfois ça peut causer bien plus de dégâts.

—> Loub Job à la Française =
injection d’acide hyaluronique donc résorbable et uniquement sur les coussinets à l’avant pied.

—> Footlift = injection du coussinet antérieur en regard de la tête du 2eme métatarse, là où c’est utile d’apporter un soutien avec l’acide hyaluronique.

* Il faut savoir que lorsqu’on porte des talons, la hauteur de ce dernier modifie fondamentalement la répartition du poids du corps sur le pied :
– à plat : 70% du poids sur le talon et 30% sur l’avant du pied,
– 2 cm de talon : équilibre de la répartition avec 50 % sur le talon et l’avant du pied,
– 5 cm de talons : inversion de la répartition avec 30% sur le talon et 70% sur l’avant du pied
– 10 cm et plus : 90% du poids voire plus sur l’avant du pied…d’où cette souffrance atroce !

Répartition du poids sur le pied

* Processus du Foot Lift
Tout commence par des explications claires et nettes (j’ai beaucoup apprécié le fait que le médecin prenne son temps, on est clairement dans du cas par cas) et bien sûr de la documentation à signer.
Quand tout est ok, on passe aux choses sérieuses, comprenez examen clinique du pied et calcul du triangle d’appui.

bain des pieds
un bain des pieds so girly

Comme chaque pied est diffèrent, qu’il s’agisse de la forme ou de l’appui…avant de passer au Footlift, il est essentiel de passer par une réelle analyse. Celle-ci permet de définir la bonne quantité d’acide hyaluronique qui sera injectée dans les pieds mais aussi de s’assurer qu’on injecte au bon endroit.

Le Dr Essayagh analyse ma démarche durant deux/trois minutes, ensuite un bain des pieds – très relaxant soit dit en passant – est prodigué durant une bonne quinzaine de minutes. Pendant ce temps, le médecin étudie mes chaussures pour avoir une idée (mes pieds sont en pronation).

examen pieds
Ma conception du « plat »…bah quoi c’est pas des talons aiguilles, non ?!

Puis arrive le moment fatidigue (je vous rassure, rien de douloureux), l’examen podoscopique avec et sans talons qui consiste à monter sur le podoscope durant quelques secondes à plat puis à nouveau sur deux verres pour simuler le port de talons hauts et évaluer l’appui des pieds avec ou sans talons.

podoscope

Le Dr Essayagh prend quelques photos, prend le temps de les analyser et le verdict tombe. Je n’ai pas le pied plat…mais presque et au niveau du coussinet, j’ai un appui très important. Et vu que c’est docteur magicien, il va remédier à tout ça (d’autant plus que j’ai des nouvelles Jimmy Choo dans ma wishlist moi 🙂

Il m’explique que l’appui est majoritairement situé entre le 2ème et 3ème métatarsiens, qu’il ne sert donc à rien d’injecter l’acide hyaluronique sur les petits orteils ou autres. On injecte là où il y a les appuis et basta (c’est fou comme j’apprécie les gens qui parlent clairement et efficacement)

examen podoscopique
analyse podologique
On injecte là où y’a le dessin

Et l’heure de passer aux choses très très sérieuses arrive ! Il désinfecte parfaitement la zone, passe un tampon de glaçon (glaçage anesthésiant) et puis l’aiguille anesthésiante (c’est le seul moment désagréable, ça pique oui…mais pour la bonne cause hein !).

 Et enfin….roulement de tambour…l’injection du produit de comblement à la canule – qu’on ne sent absolument pas, anesthésie oblige – avec de l’acide hyaluronique (Classique Emervel des laboratoires Galderma ). D’ailleurs, c’est avec une seule et unique seringue qu’il fera les deux pieds.

Un seul point d’entrée, zéro trace et on passe à l’autre pied, de la même manière. En 5/7 minutes, l’affaire est pliée et je peux reprendre ma vie comme si de rien n’était.

palper pieds
tampon de glaçage
Tampon de glaçage
footlifting

* Et donc, ça marche ou pas ??

Tout de suite après l’injection, j’ai senti de très légers échauffements sur la zone injectée mais j’étais stable contrairement au Loub Job où je sentais un « effet coussinnet » et donc moins de stabilité. Et la vraie différence s’est sentie le lendemain car je ne sentais plus rien (lors du Loub Job, durant les premières 48 heures, j’étais assez instable, mais bon c’était prévu). Tout de suite, on voit que les différences de zones d’injection font une réelle différence entre les deux traitements.
Mais qu’en est-il des talons hauts ?! Sans surprise, OUI ça marche et très bien d’ailleurs. On cavale et tient beaucoup plus longtemps sur stiletto et en talon – ce que j’appelle – semi longs (7/8 cm), on tient facilement toute la journée.

On sent nettement moins la pression (même à plat) et comme pour la première fois, je n’ai plus mal du tout à mon tout petit orteil (ce foutu orteil me fait souffrir le martyr comme vous ne pouvez pas imaginer / d’ailleurs saviez-vous que certaines femmes le faisaient couper pour ne plus souffrir ?? Dingue hein )

pansement pieds
Le pansement de la bonne cause

* Recommandations après le footlift
– Etre à plat durant 48h (et venir avec des vraies chaussures plates d’ailleurs, pas comme moi)
– Faire des visites de contrôle tous les 3/6 mois
– Si possible, faire une pédicurie médicale tous les trois mois pour éviter que la corne s’accumule

* La tenue
Cela tiendrait 8 à 12 mois, ce qui me rend méga heureuse car le Loub Job tient 3 à 6 mois (plutôt 3/4 mois sur moi) mais je vous tiendrai au courant d’ici quelques mois

* Le prix 
350€, ce qui est un excellent rapport qualité-prix pour quasi un an. Pour info, le Loub Job vaut 500€ (voire un peu plus si on vous injecte une grosse dose) pour une durée de 3 à 6 mois

hot chick louboutin
On va regarder les hot chick et ses 13 cm (sans plateforme) de plus près maintenant
que je suis footliftée !

* Ce qu’il faut retenir
– Parfaitement encadré, il n’y aucune contre-indication
– L’injection est faîte avec l’acide hyaluronique des Laboratoires Galderma (Emervel), leader mondial du secteur
– Contrairement au Loub Job qui peut convenir qu’on porte des talons hauts ou pas, le footlift ne vise qu’à diminuer les douleurs de l’avant pied liées au port de talons hauts
– Certaines d’entre vous, trouvaient le Loub Job trop cher pour la durée limitée. Le footlift est une excellente alternative (petit prix, longue durée, efficacité prouvée)

Pour celles/ceux qui sont interessé(e)s ou qui ont des/d’autres questions, envoyez moi un mail (beautylicieuse@hotmail.fr) pour que je vous file les coordonnées du médecin. 


Portez-vous souvent des talons hauts ?? Quelles sont vos astuces pour supporter la douleur ?? Êtes vous intéressées par ce type d’intervention ??
beauté, Chirurgie/Médecine Esthétique, loub job, loub job vs foot lift, Médecine Esthétique, mode, Shoes Addict