{billet guest} – S’accepter et avoir confiance en soi quand on a de l’acné

em-ford
Crédit photo : Em Ford

* Article rédigé par Grace
C’est avec beaucoup de fragilité que je rédige ces quelques mots pour aborder un sujet qui paraît connu mais qui en réalité ne l’est pas. Il s’agit de l’acné. On se fait une représentation souvent très anecdotique de l’acné : pour le commun des mortels c’est juste des ” boutons “. Mais pour la plupart des gens qui en souffrent c’est bien plus que des ” boutons “. Je voudrais donc avec beaucoup d’humilité vous expliquer ce que c’est que l’acné ou du moins ” la vraie acné “.


* C’est quoi l’acné ?

C’est bien connu : l’acné c’est des boutons ! Plus ” joliment dit ” il s’agit d’une maladie de la peau qui affecte différentes parties du corps, les plus récurrentes étant le visage, la poitrine et le dos, qui est due à un dérèglement hormonal (puberté, grossesse, stress,…) ou encore à la pollution. L’acné se matérialise par l’apparition de boutons sur notre peau. Mais en plus d’affecter notre peau, l’acné va bien au-delà…

L’acné, pour moi, est le thermomètre de notre bien-être. Forte poussée de boutons = morale à zéro. Visage ” tout-doux-tout-lisse ” = les jours heureux.

* Comment l’acné affecte-elle notre ” confiance en soi ” ?

On a tendance à se focaliser sur l’extérieur (l’apparence physique) et surtout sur comment l’extérieur (ici les autres) nous perçoit. Avoir de l’acné pour la personne qui en souffre c’est être à l’opposé des critères de beauté. C’est être ” anormal ” ; la norme étant le visage ” tout-doux-tout-lisse “. Alors, avant même que les autres nous rejette, on se rejette soi-même parce que selon nous on ne correspond pas à ” leurs cases ” et que forcément ils ne voudront pas de nous. Ensuite, vient le rejet des autres qui se matérialisent bien souvent par des regards insistants, des petites phrases (à 25 ans t’as encore de l’acné ?) etc.

En résumé, on ne s’accepte pas et les autres encore moins. C’est en ce sens que l’acné devient bien plus que de simples boutons ou une maladie de la peau mais une maladie tout court. Elle nous consume de l’intérieur à petit feu, nous éloigne petit à petit du monde qui nous entoure et nous rend malade à ne pas pouvoir dormir (pensée spéciale pour toutes les nuits où je devais rester éveillée parce que je testais LE nouveau produit ” miracle “). On s’engouffre dans un cercle vicieux jusqu’à atteindre bien malheureusement le point de non-retour.

* L’incompréhension de notre entourage

Les heures à essayer des nouveaux ” miracles “, les rendez-vous à répétition chez les plus grands spécialistes, les soins esthétiques hors de prix… Tout ça, notre entourage ne le comprend pas (” t’as payé ça ? Pour des boutons ? “).

Atteinte de cette maladie depuis l’adolescence, je suis passée par toutes ces phases : le rejet de soi, le rejet des autres, l’incompréhension de mon entourage. Peu d’amis voire pas du tout, pas de sorties et ne parlons même pas de petit copain. Et les proches qui essaient maladroitement de vous ” réconforter ” : ” ce ne sont que des boutons “, ” ils partiront ” ! Mais quand ??? Une question qui revenait bien trop souvent. Après avoir testé tous les ” miracles ” et les ” faiseurs de miracles “, j’ai décidé de combattre mon acné d’une autre manière : de l’intérieur…

* Que faire ?
–> La Self Motivation

Pour moi elle se traduit par faire ce que l’on aime. Personnellement, l’écriture a été mon exutoire avant de devenir une réelle passion. J’écrivais tous mes maux, toutes mes afflictions la plupart du temps liés à mon acné pour aujourd’hui écrire toutes mes joies, mes découvertes (bonnes ou mauvaises), etc. Faire ce qu’on aime commence par trouver ce qu’on aime, étape qui peut s’avérer plus périlleuse mais pas impossible. Pour ça, il faut faire tomber le mur du rejet et ouvrir grand les yeux pour découvrir toutes les bonnes choses que le monde a à nous offrir. Petit à petit, on se focalise moins sur ces ” simples boutons ” et on prend plaisir aux choses simples de la vie.

–> S’entourer de ” gens heureux “

L’entourage c’est bien ! C’est réconfortant des fois même maladroitement. Mais ” les gens heureux ” c’est mieux ! ” Les gens heureux ” ce sont ces personnes qui ne s’improvisent pas esthéticiens ou dermato à chaque fois qu’ils vous croisent. Ce sont ces personnes qui se focalisent sur autre chose que le nombre de nos boutons (de manière sincère hein ! c’est-à-dire sans les petits regards ” regarde son énorme bouton ” !) et qui vous font aimer la vie tout simplement.

–> Happiness Therapy

C’est bien de pouvoir compter sur les autres pour lutter contre cette maladie. Mais la personne la mieux placée pour faire ce job reste incontestablement ” soi-même “. J’ai envie de citer un rappeur: ” faudrait essayer d’être heureux ne serait-ce que pour donner l’exemple “. Alors, entrainez-vous à être heureux et devenez heureux.

–> Love yourself

Je me rappelle de toutes ces fois où je baissais la tête pour ne pas apercevoir mon reflet dans un miroir. ” Love is the answer, love is the key ” (Ayo). Venir à bout de cette maladie passera forcément par le fait de s’accepter et encore plus de s’aimer. Ce n’est pas toujours évident mais c’est vraiment la clé de la ” guérison “. Notre regard sur nous-même change ainsi que celui qu’on a sur les autres. On devient plus en paix avec la personne que nous sommes réellement avec nos imperfections et nos perfections.

Voilà ! En espérant que ces petits mots changeront le regard de certains et redonneront de l’espoir à d’autres. Grace                          

Retrouvez Grace sur FacebookTwitter, son blog et aussi Instagram.


—> Vous avez envie de participer à l’aventure BEAUTYLICIEUSE aussi ?? Envoyez moi un article via mail (beautylicieuse@hotmail.fr) sur la thématique de votre choix (un produit de beauté/une découverte qui vous a marqué, la dernière tendance mode, un diy, un bon plan, une recette de cuisine, un voyage, du développement personnel, les relations homme/femme, la carrière, des astuces beauté, du nail art, high tech…), bref tout ce que vous voulez tant que ça colle à l’une des très nombreuses rubriques du site. Plus d’infos sur cette collaboration ici

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Discutons ensemble  ↓

Laisser un commentaire

9 réponses

  1. Bonjour Grace, j ai lu avec beaucoup d attention ton article, car j ai eu ( un peu) d acné et ce jusqu a ce que je devienne maman a 36 ans!! Ca doit venir du fait qu un bonheur n a rrive jamais seul… et je te comprends car pour moi et pour ma peau ce fut une renaissance.. je te souhaite donc plein de courage dans ta lutte anti acnée… et aussi de bonnes fetes..

    1. Bonjour,
      Merci beaucoup d'avoir prêté attention à mon article. J'ai rédigé cet article avec beaucoup d'espoir et j'espère que cet espoir a été assez communicatif!
      Je suis heureuse pour ton double bonheur et te souhaite encore plus 😉
      Passes de très belles fêtes de fin d'année 🙂
      G.

  2. Bonjour Grace.

    Merci pour cet article qui redonnera courage à toutes les personnes qui soufrent ce la maladie et surtout du regard des autres. J'en souffre encore moi meme depuis que j'ai 10 ans et j'en ai 26 bientot. Il y a encore un vrai tabou sur cette souffrance qui commance dés l'école avec les moqueries à répétition et l'exclusion. Les soins existe certes mais restent hors d'atteinte financierement. Le maquillage m'a beaucoup aidé à m'accepter et à avancer ainsi que mon groupe de majorettes qui ne m'a jamais rejeté et m'a toujours encouragé. Je commence à reprendre soin de moi et j'ai trouvé quelques créme qui atténue pas mal les cicatrices (Sublimist de L'oréal ou Serum visage de Clarins) et des crémes asséchante pour la peau qui diminue l'apparation des boutons.
    Je souhaite a toutes les personnes qui souffrent de ne pas rester dans l'ombre comme j'ai pu le faire car cela a des conséquences quasi irréparable, il faut avancer et s'entourer des bonnes personnes, rejeter le néagtif et garder que le meilleur pour l'avenir. Encore merci pour l'article qui rechauffe les petits coeurs isolés.

    1. Bonjour Marie,

      Tu ne peux pas savoir à quel point ton commentaire m'émeut !
      Je comprends chacun de tes mots et je me retrouve en eux parfois.
      J'avais espéré que cet article "réchauffe les petits cœurs isolés" mais je n'aurais jamais cru que cela pouvait être possible.
      Merci pour tes jolis petits mots
      Je te souhaite beaucoup de choses heureuses 🙂
      G.

  3. Bonjour Grâce,
    Avoir de l'acné est un pur cauchemar…que ceux qui n'en ont pas ou n'en ont jamais eu ne sont pas à même de comprendre.
    J'en ai eu dès l'âge de 11 ans.
    j'ai eu des séances-dermato avec maman qui voulait m'aider.Je suis tombée sur quelques barjos, dont un médecin qui m'a "décapée" à la neige carbonique :tous mes boutons ont éclaté et j'avais le visage en sang.
    Puis je suis allée à une conférence de P.V Marchesseau. Grand naturopathe qui soignait l'acné de manière holistique =la personne dans sa globalité. Pas juste les boutons,c'est le symptôme de ce qui ne va pas. Pas la CAUSE.
    J'ai attentivement écouté ce qu'il disait (j'avais 15 ans)
    Il commençait à partir d'un simple constat :
    – peux-tu mettre dans le réservoir de ta voiture de la grenadine à la place du gasoil et du yaourt à la place du liquide de freins en espérant que ça va marcher quand même ?????? Oui ? Non ????
    Donc la première des premières choses à appliquer, c'est une alimentation adaptée et ri-gou-reu-se.
    Tu ne peux pas attendre que les choses se fassent par l'extérieur (crèmes, lotions, soins divers),faut que tu te prennes en main.
    J'ai un peu appliqué ses conseil au début, puis…Et mes parents n'achetaient pas forcément les aliments qu'il me fallait.
    A 20 ans, j'ai quitté la maison etj'ai eu moitié moins de boutons.
    Après avoir rencontré chéri N°1, (24 ans)mes boutons avaient encore sérieusement diminué. Mais à la moindre contrariété, vlan!
    Les conseils alimentaires de Marchesseau étaient loin etje ne faisais pas vraiment d'effort (sans folie, attention : je n'aime pas la viande, la charcuterie, la mayonnaise,les sucreries chimiques,).Mais bon. Je camouflais soigneusement les cicatrices irrécupérables faites par les dingos de la neige carbonique, et mes boutons récalcitrants.
    Pour éviter de me détraquer un peu plus, je n'ai jamais pris de pilule (y compris celle que de sinistres apprentis-sorciers veulent te faire prendre "juste pour l'acné")
    Je n'ai plus de boutons d'acné (mais à 53 ans, mes cicatrices de vaisseaux éclatés depuis l'adolescence ne sont jamais parties)
    J'ai 3 enfants, dont un, sensible,qui en a plein.
    Il a 20 ans,même profil stressé,et qui mange un peu n'importe quoi. Sa soeur mange la même chose, elle n'a rien !
    Si je lui fais un plan rigoureux,fruits frais et bios,légumes,légumineuses,céréales complètes,pas de gluten,peu de laitages,du poisson + gélules de chrome pour être moins accro au sucre,huiles oméga 3,vit.B et surtout gélules de BARDANE-PENSEE SAUVAGE du labo LPEV il retrouve une peau de bébé.
    Y'a pas de mystère,belle Grâce:c'est le CARBURANT que tu mets dedans qui est important.Et ton moral.
    Un site qui va beaucoup t'aider http://www.clubequilibrenaturel.com . La naturopathie à domicile et ça te coûte juste un clic…
    Vas-y, vas-y !!!!Te laisse pas abattre quoi qu'il arrive !
    Des recettes saines ? http://www.cuisinensante.com...
    C'est TOI-même qui est à l'intérieur de ton corps et ce sont tes sentiments, tes pensées, tes actions, ton métabolisme qui font que quand tu fais quelque chose contre ton VRAI toi profond, il y a distorsion. Arrête de faire des choses pour les autres que tu n'as pas envie de faire (apprends à dire non)sois toi-même ! et prends bien soin de toi : ce n'est PAS de l'égoïsme, c'est juste de l'amour pour…TOI-MEME. Et tu en as besoin, tu es certainement une belle personne.
    Plein de gros bisous à toi, allez, hop hop hop ! à toi de jouer, maintenant.
    salsalavande@gmail.com…si tu veux d'autres renseignements…

  4. Je lis votre article avec beaucoup d’emotions et je me reconnais dans plusieurs passages.
    Je suis tellement triste car mon acné, à 34 ans, me pourrit la vie et je suis consciente que je ne profites de rien. Je me cache derrière mon maquillage et ma peau est devenue une obsession. Malgré tous les traitements que j’ai fais, tout l’argent que j’ai depensé, rien n’y fait.
    Je me sens seule et j’aurai aimé rencontrer des gens en souffrance pour parler librement de cette maladie.
    Merci infiniment pour cet article.

    1. Bonjour,
      Vous n’êtes pas seule dans ce cas. Beaucoup de personnes, y compris moi, en souffrons. Je n’arrive pas a faire face à mon reflet dans un miroir.
      Ne sombrez pas dans le désespoir car la vie risque de poser encore de bon moments sur votre chemin. Qui justifieront à eux seuls d’avoir tenu bon.
      Bonne soirée.

Mes recommandations
Le meilleur fond de teint

11 produits teint à tester au moins une fois dans sa vie pour un teint ultra flawless

Vous vous êtes déjà demandé quel était le meilleur fond de teint de l’univers ou encore l’anti-cernes qui allait faire disparaitre vos cernes comme par magie, sans oublier ces fameuses poudres qui photoshoppent le teint instantanément ? Voici non pas la réponse mais les réponses.

Dans cet article, je vous propose les produits teint les plus fous de l’histoire pour un teint totalement flawless.

creme solaire avene

AVÈNE RÉINVENTE LA CRÈME SOLAIRE

On y est ! Les beaux jours sont là et les vacances se profilent à l’horizon. Et qui dit beaux jours, dit protection solaire et donc, casse-tête annuel. Car oui, osons le dire, trouver la crème solaire parfaite n’est pas une mince affaire… Et si je vous disais que la perle rare existe…ENFIN !

smart response

Et si un seul et unique soin pouvait répondre à tous VOS besoins ?

Et si je vous disais, qu’il existe un sérum nouvelle génération qui apporte à la peau ce dont elle a besoin, quand elle en a besoin et sur les zones spécifiques où elle en a besoin. Bref, un seul et unique soin qui répond à tous vos besoins avant même que vous le sachiez !

Défiler vers le haut