LADY BOSS - CAROLINE DU PIN DE SAINT ANDRE

LADYBOSS – Caroline du Pin de Saint André

Lady Boss Caroline du Pin de Saint Andre

Elles orchestrent, dirigent, décident…elles mènent de front et conjuguent carrière pro et vie privée…elles ?? Les LadyBoss. Voici quelques mois, que j’ai l’idée de cette nouvelle rubrique sans vraiment savoir comment tout mettre en place. Et quand enfin, tout s’est connecté dans mon cerveau, il ya quelques semaines, je me souviens avoir tout de suite pensé à Caroline du Pin de Saint André (aka “Ma Caro”). Je lui ai envoyé un sms vers 22/23h pour lui dire  “Ma Caro, j’ai une nouvelle rubrique de Lady Boss à mettre en place, je t’expliquerai quand on se verra mais il faut que tu sois la première. Bisouuus”

Vers minuit, je reçois sa réponse “Je ne suis pas sûre d’être une Lady Boss tu sais mais ok, tu m’expliqueras“. Avec Caro, on s’est rencontrée, il ya 7 ans environ  – alors qu’elle était Directrice des Relations Publiques/Presse de la marque Clinique – et le courant est tout de suite passé entre nous. Elles est hyper dynamique, tout le monde vous le dira et elle connait la terre entière. On est hyper complémentaires, différentes sur certains points et très semblables sur d’autres. Plus qu’une simple relation pro, c’est une amie et surtout l’une des très rares personnes à qui je me confie en pro/perso. Je sais qu’elle sera toujours de bon conseil et surtout j’adore sa franchise très américaine.

Je sais qu’elle ne se voit pas forcément comme une Lady Boss, et pourtant c’est tout ce qu’elle est ! Cette nana a un parcours de malade, d’abord assistante de Tom Ford (oui oui !!) – rp dans la mode puis aujourd’hui Directrice International Consumer Darphin… on peut parler de plusieurs vies. Cette interview est sans aucun doute, l’une des plus passionnantes que je n’ai jamais faite…et après ça, je suis encore plus admirative de la femme qu’elle est. Bref, installez vous confortablement et savourez ce moment ! Je sais que vous l’attendiez avec impatience !

 

CAROLINE, POURRAIS-TU NOUS EN DIRE PLUS SUR TON PARCOURS PROFESSIONNEL ?

J’ai un parcours particulièrement atypique. Après avoir quitté la France à l’âge de 10 ans pour vivre à New York avec mes parents, j’ai d’abord suivi l’école de mode FIT à New York avant de commencer ma carrière professionnelle.

  • Cathy Hardwick, New York

Mon tout premier job a été d’être l’assistante d’un certain Tom Ford, encore méconnu du public à l’époque. A vrai dire, je pense qu’il m’a surtout embauchée pour mon look de l’époque, à savoir mi-androgyne et mi-Audrey Hepburn. Je me souviens d’un homme particulièrement courtois et gentleman. Travailler avec lui fut une véritable révélation – j’ai compris que j’étais bien meilleure communicante que je n’aurais été créatrice de mode.

J’ai appris que l’on pouvait aimer son travail. Quand on est passionné, on n’a jamais l’impression de travailler.

  • Robert Lee Morris, New York

Spécialisée dans la création de bijoux et d’accessoires de mode – après  un passage avec la sublime Isabelle Canovas, je deviens la Directrice RP puis Communication Internationale du très talentueux et respecté Robert Lee Morris. Véritable mentor, il m’a ouvert les portes de son monde qui alliait l’art et la mode. Je côtoyais aussi bien les grandes rédac’ en chef de l’époque que les directeurs de musée.

  • John Hardy, New York

Artisan Joaillier. Un an à faire la navette entre New York et Bali pour des shoots avec le New York Times, Architectural Digest etc… John Hardy était un visionnaire.  Lisez son  interview  sur TED TALK sur son « Ecole Verte » qu’il a crée depuis à Bali.

  • CSA Communications, New York

En 2000, je réalise enfin mon rêve : créer ma propre agence de communication. Création, marketing, relations presse / publiques…je touche à tout. Je m’occupe surtout de marques de mode et d’accessoires de luxe. J’ai toujours su que je voulais être mon propre patron un jour, sinon je le regretterai.

A l’époque, je me rends régulièrement à Paris pour la Fashion Week. C’est d’ailleurs lors de ces nombreux allers-retours que je rencontre mon mari. Au début, chacun vit dans son pays respectif, puis, je décide d’emménager à Paris pour que ce soit plus simple, d’autant plus que je suis enceinte. Mon fils naît en février 2003. Je me donne un an pour retrouver un job. Une fois de plus, les choses ne se passent pas comme prévu ! Grace à mes amis de NY,  je postule pour 2 postes et très vite j’ai la chance d’être retenue pour les 2 offres.

  • Clinique,  France

In fine, je choisis de poser mes valises chez Clinique. Mon tout premier job dans la beauté et en France. Un bouleversement énorme. Cela a été très dur au début de prendre mes marques.  Je suis finalement restée 9 ans chez Clinique, 9 ans où je ne me suis jamais ennuyée. L’une de mes plus belles expériences professionnelles.

  • Darphin International, France

Au moment d’entamer ma dixième année, j’ai switché chez Darphin – une très belle marque française, certes plus petite, mais avec un plus gros challenge. Je suis nommée Directrice de la Communication Internationale puis récemment Directrice Internationale Engagement Consommateur. Chez Darphin, il y a tout à refaire et comme je l’ai toujours voulu, je touche à tout à l’échelle Internationale (contenu digital, création, partenariats avec les influenceurs, collaborations avec des artistes comme Nicolas Ouchenir, Antoinette Poisson, Maison Baluchon, Macon & Lesquoy… ) Je m’épanouis au quotidien dans cette belle marque, un choix que je ne regrette absolument pas.

Je suis suffisamment sûre de moi pour dire que je ne suis pas toujours sûre de moi

 

Caroline vu par Nicolas Ouchenir


QUELS SONT LES OBSTACLES QUE TU AS DU TRAVERSER POUR EN ARRIVER LÀ ??

Quitter NY pour Paris après 31 ans de vie américaine fut un véritable choc dans tous les sens. J’ai un nom français, je parle français mais je n’ai pas la mentalité française et cela n’a pas toujours été évident, notamment au début. La France et les Etats-Unis ont une manière de travailler diamétralement opposée. J’ai dû recommencer une nouvelle vie à 41 ans dans un autre pays, avec mari et enfant. Le grand saut ! Je peux dire que j’ai déjà eu deux vies : une première à NY et une seconde que je vis actuellement.

 

TE CONSIDERES-TU COMME UNE FEMME DE POUVOIR ??

Je pense que toutes les femmes sont des femmes de pouvoir qui accomplissent ce qu’elles veulent quand elles le veulent vraiment ! Une femme de pouvoir, c’est une femme indépendante qui sait bien s’entourer (No Negative Vibes) et ne prend rien pour acquis. Beaucoup plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ?!

 

QUE ME REPONDS-TU QUAND JE TE DIS ÊTRE UNE FEMME DANS UN MONDE D’HOMMES ??

Je n’y pense pas, je fais ce que je dois faire et du mieux que je puisse le faire. Je suis entourée de femmes powerful. Je sais que rien n’est impossible même dans un monde d’hommes. J’ai beaucoup de chance mais ce n’est pas le cas pour tout le monde et dans tous les secteurs. D’ailleurs pour cette raison le mouvement #MeToo est très important et nécessaire !

 

WORKING GIRL, MAMAN, EPOUSE, COMMENT ARRIVES-TU À CONCILIER VIE PRO ET VIE PERSO ??

Il n’y a pas de recette miracle, il faut trouver un équilibre entre les deux. J’ai la chance d’avoir un mari avec qui on partage les tâches de manière très équitable. Nous chérissons notre vie de famille mais nous aimons aussi notre travail, donc à nous de trouver l’équilibre. Si j’ai un conseil à donner aux femmes, c’est de ne jamais sacrifier leur vie personnelle.

 

DANS TON PARCOURS, DE QUOI ES-TU LA PLUS FIERE ??

Je suis fière d’avoir pu tout recommencer à 41 ans. J’ai compris à ce moment-là, ce que signifiait “sortir de sa zone de confort”. J’ai pris des gros risques dans tous les sens du terme mais ça a marché !

 

QUEL(S) CONSEILS DONNERAIS-TU AUX FEMMES QUI EN VEULENT ??

Croyez en vous-même (même si n’est pas toujours évident…)  et n’attendez pas le moment parfait car ce n’est jamais le bon moment. Just do it ! Chacun est responsable de son succès ! Ne comptez que sur vous-même et surtout SOYEZ INDEPENDANTES FINANCIEREMENT QUOIQU’IL ARRIVE, c’est là que la liberté commence. Et ça, c’est non négociable !

 

QUELLES SONT LES FEMMES QUE TU ADMIRES ?

Depuis toute petite j’ai une admiration pour Amelia Earhart, la première femme à avoir traversé l’océan atlantique en avion en 1928. C’était révolutionnaire…impensable pour une femme à cette époque ! J’aime son côté aventurier et casseur de codes !!!

Dans un autre registre, Audrey Hepburn pour sa beauté, son charme fou et sa générosité en temps qu’ambassadrice pour l’UNICEF. Elle fut l’une des premières actrices à utiliser sa célébrité au bénéfice de l’aide humanitaire auprès des enfants.

 

POUR FINIR, DIS-MOI QUEL ÉTAIT TON REVE D’ENFANT ??

J’en ai eu plusieurs…. chanteuse d’opéra (la première fois que j’ai vu Maria Callas, je voulais être elle) et Matador, ne me demande pas pourquoi… je pense que c’est pour le costume (cf : la photo ci dessous :)) !


Il y a quelques années, quand Caroline hésitait entre ses multiples passions 🙂

   

Crédit photos 1 : Anja Matthes

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Cette nouvelle rubrique vous plait ??

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Discutons ensemble  ↓

53 réponses

  1. Cet interview m’a donné les larmes au yeux. J’ai découvert caroline il y a quelques années lors d’une interview que tu lui avais fait et j’avais adoré sa personnalité. Je n’imaginais pas qu’elle avait autant de C*, excuse moi du terme. J’admire sincerement ce départ à zéro. Merci pour cette rubrique inspirante

  2. Waouh….ça envoie du lourd! Je suis vraiment en admiration! Elle mérite un total respect! On a rien sans rien et elle le prouve! Un superbe article pour une superbe femme… je ne sais pas quoi dire de plus…c’est une vraie « lady boss »!!! J’aime beaucoup sa vision des choses en général, sa double culture y est forcément pour quelque chose. BRAVO à elle et BRAVO à toi pour cette rubrique! Top!

  3. Mais c’est quoi cet interview de folie ? Mon dieu, je l’ai lu et relu. Ça valait vraiment la peine d’attendre. Bravo Madame de Sain André pour votre réussite admirable et méritée et bravo à toi Beautylicieuse d’en avoir eu l’idée. Je pense sincerement que cette nouvelle rubrique va devenir ta rubrique phare. C’est fou comme des inconnues peuvent nous remettre en question. Demain j’irais acheter du darphin hihi juste pour me souvenir de ses mots chaque matin et soir

  4. Bonsoir!
    Super article! Un énorme bravo à Caroline pour son admirable parcours et pour avoir osé sortir de sa zone de confort!
    Cela me ravit et me motive d’autant plus!
    J’espère avoir un aussi beau parcours!
    Cette nouvelle rubrique est vraiment une réussite! Bravo à toi également Beautylicieuse!
    Excellente soirée!
    Sandy

  5. J adore cette article et cette femme a une force de croquer la vie à pleine dents , un courage remarquable ! Elle donne envie de se battre et d aller plus loin . Bravo pour son GRAND parcours professionnel elle m épaté et je suis admirative .. vraiment merci

  6. Oui je l’attendais !!!!

    Je sais pas pourquoi mais quand je lis le parcours dans les grandes entreprises je m’en dis que c’est facile , c’est dommage de ne pas avoir plus d’infos sur sa création d’agence , le processus ,

    Mais c’est instructif
    Je retiendrai de cette femme
    – Sa franchise très américaine ,
    – Sa beauté , Tom Ford l’aurait appréciée selon elle pour son look de l’epoque comme quoi s’habiller à une importance folle
    – Et sa liberté ou son courage comme on veut, car quitter son pays natal pour la France n’est pas facile . Les mentalités sont très éloignées même si les grandes entreprises sont Là à Paris aussi

    1. Oh noooon, c’est tout sauf facile, tu peux me croire ! Par contre, comme tout dans la vie, on a rien sans rien…et il ne sert à rien de se lamenter. Les gens ne voient que le résultat final, le succès au bout du tunnel…sauf que bien souvent avant d’en arriver là, eh bah ma foi il y a du taf, beaucoup de taf :))

  7. Whaou, ce genre de parcours qui te fait oublier tout tes échecs et te donne le force d’essayer, de recommencer, recommencer jusqu’à l’atteinte de tes objectifs.
    Cette rubrique est une pure perle. J’ai hâte de découvrir les boss lady à venir.

  8. Un parcours instructif , enrichissant.
    Cette femme a tout réussi ! C’est dans ce genre d’article que je me dis que la
    Gloire n’est pas de jamais tomber mais de ce relever à chaque chute ! – Je la connaissais de nom mais ne savais pas qu’elle avais fait autant, de plus que elle a l’air d’être une femme de caractère , s’habiller pour l’époque étais une vrai opportunité elle nous le raconte avec Tom Ford ! Très belle femme , très beau parcours très belle histoire à lire merci ❤️

  9. J’aime bcp cette rubrique, elle nous permet de voir le parcours des autres et de s’en inspirer. Perso je trouve que Caroline a eu bcp de courage, c difficile de sortir de sa zone de confort après tant d’année, mais à en voir le resultat c très motivant.

  10. Waoooh cette interview a éveillé quelque chose de positive en moi.
    C’est une battante et elle n’a pas peur d’affronter l’inconnue comme toi.
    Ps: Nous attendons une interview sur toi ma Beautylieuse.
    C’est toujours un plaisir de te lire ou devoir tes publications sur instagram.

  11. Super article m’a belle, je connaissais pas cette femme merci de nous l’avoir fait découvrir : une modestie et une simplicité sublime. Merci pour ces réponses qui nous conseille et ça me donne envie de croire en mes rêves . merci

    1. Miriam- Is this comment you? The cape comment made me think so,

      I had to use Google translate the article but it was worth the effort.

      To Paris from NY: We are willing to share. MaCaro is OurCaro.

      We love an miss her here and celebrate whenever she returns.

      She is loved and respected all over the world.

      She is a LadyBoss to be sure, and a SuperWoman, but she is always a Musketeer.

      Boom!

  12. Waouuuuh! J’ai adoré cet article! Quelle vie palpitante et quelle courage. Je suis très admiratIve. Sinon j’adore cette rubrique à quand la prochaine interview

  13. J’ai lu cet article hier dès que j’ai vu que tu l’as mis en ligne et aujourd’hui j’ai eu envie de le relire. Caroline est vraiment impressionante! Une VRAIE Lady Boss qui m’inspire. Merci à vous 2 pour cet article!

    PS: je me demande bien quelles sont les grandes différences dans le milieu du travail entre la France et les US..

  14. Miriam- Is this comment you? The cape comment made me think so,

    I had to use Google translate the article but it was worth the effort.

    To Paris from NY: We are willing to share. MaCaro is OurCaro.

    We love an miss her here and celebrate whenever she returns.

    She is loved and respected all over the world.

    She is a LadyBoss to be sure, and a SuperWoman, but she is always a Musketeer.

    Boom!

  15. Hye Beauty,
    Et voici la rubrique tant attendu.
    On ouvre le bal avec une grande dame. Une découverte pour moi, j’aime l’image qu’elle renvoie dans l’interview. Elle parait humble, simple et courageuse.
    On voit encore une fois que tu a passé du temps sur ce billet. Congratulations

  16. Woow !!!!
    J’Ai adoré. Quel interview !!!
    Maintenant elle est « Ma Caro » de chacune de nous. Car elle nous a appris beaucoup plus qu’elle ne pouvait imaginer. Et ce, grâce à toi.
    C’est inspirant, encourageant et boostant.
    Merci pour ce billet.
    Hâte de lire les prochains.
    Bisous

  17. bonjour,
    je suis passée lire les articles pour lesquels j’ai pris du retard et j’ai bien fait.
    Cette femme a quelque chose d’émouvant. Je ne peux dire quoi mais je suis émue en lisant son histoire.
    Une femme que l’on a envie de connaitre, une femme-modèle.
    Il y a un conseil que je vais suivre : l’indépendance financière…Elle a raison, c’est la liberté !

    Cette rubrique est parfaite .

  18. Ouah, j’adore cette rubrique !
    Je ne connaissais absolument pas Caroline et je suis ravie d’avoir pu la découvrir, elle et son parcours grâce à toi.
    Hâte de voir les autres Lady Boss que tu as en réserve pour nous ! ^^

  19. whaouhh cette rubrique est génial!
    Et cette femme…un parcours exemplaire, une vie bien remplie et pourtant elle à l’air d’une simplicité à toute épreuve. on a tendance à croire que les femmes qui ont ce genre de parcours sont hors du commun (certes sur certains points) mais ce sont avant tout des femmes que l’on peut croiser tous les jours et qui ont en fin de compte hors du contexte pro la même vie que madame tout le monde. et ça donne envie de ne rien lâcher

Laisser un commentaire

Mes recommandations
maskne

Port du masque – Comment lutter contre l’acné et les imperfections ?

Acné, démangeaisons, rougeurs, pores dilatés, allergies…le port du masque est un véritable fléau pour la peau, avec toutes les conséquences qui vont avec ! Voici quelques astuces et précautions à adopter d’urgence pour réparer, prévenir et limiter les dégâts.

bella hadid maquillage

Ça veut dire quoi “être belle” aujourd’hui ?

Que signifie être belle aujourd’hui ? Pourquoi certains visages sont si attrayants ? Qu’est qu’un visage parfait ? Un médecin esthétique a répondu à toutes ces questions…

Défiler vers le haut