Peeling médical raté, mon expérience

Peeling médical raté, mon cauchemar durant un an…

peeling sur peau noire et mate

Quand il s’agit de ma peau, je cherche toujours le meilleur ! Je n’ai pas peur de tester des nouvelles choses notamment en médecine esthétique. Il y a un an, j’ai décidé de tester le peeling médical – que certains appellent aussi peeling chimique – en cabinet car j’en avais vraiment envie. Je l’ai fait avec un médecin que je connaissais plutôt bien pour avoir bossé avec elle à quelques reprises

J’ai voulu un peeling – plus par gourmandise que nécessité. Je veux dire par là que j’ai un teint assez uniforme et je voulais juste parfaire certaines zones notamment le contour des yeux qui est plus foncé que le reste de mon visage. Apparemment, ça devait être “easy” mais apparemment les choses ne se sont pas passées comme prévu 


Mais avant de rentrer dans le vif du sujet de mon peeling raté, expliquons ce qu’est un peeling médical. Le véritable peeling est un procédé chimique qui consiste à exfolier la peau en surface et en profondeur pour retrouver une peau de bébé mais surtout éradiquer rides, imperfections, resserrer les pores… Bluffant et radical, cela peut nécessiter plusieurs sessions, une anesthésie locale selon la concentration et une éviction sociale de quelques jours.

Un peeling médical/dermatologique se fait exclusivement en cabinet (prestation uniquement réalisée par un dermatologue ou un médecin esthétique) donc à ne pas confondre avec les peeling cosmétiques type Lancôme / Darphin / Galenic qui sont conçus pour être utilisés en toute sécurité à la maison. Niveau prix, ça coûte une petite fortune (à partir de 400€ et ça peut monter beaucoup plus haut) et selon le peeling, cela ne conviendra pas à toutes les peaux notamment sensibles et réactives, ainsi que les peaux foncées/métissées et très mates

Il existe différents types de peelings :

  • Peeling TCA : un peeling “moyen” qui donne des résultats extraordinaires quand il est effectué dans les règles de l’art. Il peut s’utiliser à différentes concentrations – jusqu’à 40% – pour un max de résultat. Vu comme il pénètre en profondeur dans le derme, autant vous dire qu’il est carrément déconseillé sur les peaux peaux foncées/métissées et très mates, il s’adresse plutôt aux peaux claires. Il peut traiter tâches, rides, ridules, cicatrices d’acné…sur le visage, cou, mains, décolleté. Une seule séance est nécessaire et les résultats sont visibles immédiatement et se confirment au bout de quelques semaines. A noter que c’est un peeling assez douloureux lors de la séance qui nécessite une éviction sociale car la peau desquame à fond

  • Peeling aux acides de fruits (acide glycolique, lactique, citrique…) : un peeling superficiel qui détache les cellules mortes superficielles, ce qui permet d‘obtenir un grain de peau plus unifié et une peau plus lisse et repulpé. Il convient à toutes les carnations sans exception. Pas mal pour les pores légèrement dilatés, les ridules fines, les tâches récentes…Aucune éviction nécessaire / plusieurs séances nécessaires (entre 3 et 6) pour un résultat optimal

  • Peeling depigmentant : Idéal pour traiter l’hyperpigmentation, les tâches brunes et masques de grossesses. Il est particulièrement adapté aux peaux foncées/métissées/très mates – et à toutes les carnations d’ailleurs, il redonne clarté et luminosité à la peau. Il peut se faire sur les mains, le cou et le décolleté d’ailleurs

Pour ma part, sur les conseils du médecin qui m’a bien précisée à dix mille reprises qu’elle avait l’habitude d’effectuer des peelings sur les phototypes V et VI aka les fameuses peaux foncées/métissées et très mates, je suis partie sur un peeling dépigmentant reconnu pour sa performance sur les cernes.

Cela s’est fait en deux séances – une première fois où elle m’a appliquée une préparation archi dosée (ne me demandez pas ce qu’il y avait, je n’en sais plus rien – j’ai encore la rage en écrivant ce billet). Je me souviens juste que je n’ai pas pu le garder plus de 30 secondes tant ça me brûlait mais pour le coup, elle m’avait prévenue que ce n’était pas une partie de plaisir. Après cette séance de torture, elle m’explique qu’il faut garder le produit 8h sans le rincer puis me file deux crèmes à appliquer pour que la peau cicatrice. Et bien sûr, pas de soleil et protection solaire obligatoire durant quelques semaines. A noter que j’ai totalement arrêté ma routine sur ses conseils – même pas de sérum selon elle – seulement la crème réparatrice. J’étais censé peler mais rien de mon côté et tant mieux. 2 ou 3 semaines plus tard, j’y suis retournée pour la deuxième séance et ce fut aussi douloureux que la première fois.

peeling raté

Une fois les deux séances effectuées, reste plus qu’à attendre – et bien sûr, j’ai respecté toutes les consignes à la lettre. Au bout d’un mois, force est de constater que ma peau est dans un état pitoyable. J’ai des cernes NOIRS, mais noirs…ma peau est pleine de plaques avec des petits boutons partout. J’ai le contour des yeux et les paupières ultra sensibles. Je n’ai jamais vu ma peau dans un tel état. J’avais envie de pleurer et de la tuer aussi. Et au bout du compte, il s’est avéré que j’ai fait un rebond pigmentaire (une méga hyper-pigmentation si vous voulez) sans doute du à un mauvais dosage.

Autant vous dire qu’il m’était impensable de sortir sans fond de teint – ce n’était juste pas possible. Je me souviens que je me démaquillais vraiment juste avant de me coucher, en mode je ne veux pas voir ça. Bien sûr, je l’ai appelé et j’y suis même retournée et tout ce qu’elle a trouvé à me proposer, c’est un second peeling pour effacer les dégâts du premier. Autant vous dire que ce fut la dernière fois que je l’ai vue

Ne sachant plus quoi faire, j’appelle Antho à la rescousse – mon ami qui bosse chez Filorga – en mode “Aide moi, faut que je retrouve mon minois. Trouve moi une solution“. Et la, tu te dis que tu es bien contente d’avoir des potes réactifs, il me concocte une routine 100% adaptée avec notamment le Neocica Filorga – un soin réparateur hydratant à base d’acide hyaluronique, urée, collagène… – et d’autres produits ultra hydratants – en attendant d’aller voir un dermato.

J’ai utilisé le Neocica tous les jours, matin et soir durant bien deux mois. Ce petit tube, c’est la vie ! En plus de sentir bon, il est très agréable à utiliser et absolument pas gras. Il a un côté très cocooning. Quand j’avais besoin de plus d’hydratation/nutrition, je le mixais avec l’Elixir à la camomille de Darphin. Je le redis, ce petit tube, c’est la vie, il a sauvé ma peau! J’en ai désormais toujours un, dans mes placards. Je l’ai encore conseillé il y a quelques jours à une amie qui venait de s’injecter.

Aujourd’hui un an plus tard,  j’ai récupéré l’uniformité de ma peau mais j’ai gardé une véritable sensibilité accrue à beaucoup de produits que j’utilisais avant, notamment les produits très dosés en actifs / acides de fruits dont ma peau raffolais. Hier, j’ai fait un soin visage au Spa Valmont du Kempinski (je vous écris de ma sublime suite) et j’ai du demander à la nana de retirer le masque qui est très actif – et sacrément efficace d’ailleurs – car c’était insupportable. La même chose m’est arrivée dernièrement aussi chez Skinceuticals. Ma peau ne supporte plus grand chose  ! De ce fait aujourd’hui, je privilégie les soins très hydratants quand je vais au spa/à l’institut car ceux “éclat” sont devenus costauds pour ma peau. Et j’avoue que ça, je l’ai encore mauvaise.

Pour des raisons de déontologie, je ne donnerai pas le nom du médecin (certaines ont déjà commencé à me demander qui c’est sur Instagram – no way. Et non, vous ne la trouverez pas dans ma rubrique médecine/chirurgie esthétique car j’ai retiré l’interview que je lui avais faite – bien que sur un autre sujet. Fin de la parenthèse). Par contre si je peux vous donner un bon conseil, allez toujours voir un médecin esthétique / chirurgien ou même dermato sur les conseils de quelqu’un que vous connaissez et c’est encore mieux si elle a testé une prestation similaire pour avoir un comparatif. Demandez un max d’infos et surtout des photos avant-après de ses patientes. Et maintenant que j’y pense, elle n’a jamais “retrouvé” les photos de ses patientes de mon phototype, j’aurai du douter…Bon je vous laisse, je vais profiter de Genève où il fait sacrément beau !

PS : je ne dis pas qu’il ne faut pas faire de peeling médical non plus, je relate juste mon expérience et vu le nombre de nanas qui me demandent des infos sur les peelings médicaux, je préfère y aller franco. Mais une fois de plus, c’est mon expérience. Je retenterai peut être un jour (sur les mains je pense / le visage, j’ai trop peur), à voir ! Mais je le redis, renseignez-vous avant, afin d’avoir toutes les cartes en main.

Avez-vous déjà testé un peeling médical ??

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Discutons ensemble  ↓

58 réponses

  1. Coucou ! Mon dieu ça fait mega peur deja quand tu expliques ce que c’est un peeling médical ????!
    Je n’avais jamais entendu parlé de ce truc tu n’as vraiment pas eu de chance….
    bon courage pour la suite
    Sandra

  2. Je me suis brulée hier matin avec un produit de vitamine – j’irai chercher demain le nocica de filorga. Je suis contente que ça aille mieux pour toi. J’espère ne jamais tomber sur ce medecin

  3. Bonsoir
    J’en ai entendu que des avis positifs sur le peeling chimique (aux acides des fruits )surtout de mon entourage sûrement que t’a pas tombé sur le bon coin
    Tu a déjà parlé des produits skinceuticales sur le blog ??!!!, je rêve de leur serum a la vitamine c

  4. Perso j’ai une peau sensible d’office depuis ma naissance, les allergies de contact, les rougeurs, les démangeaisons ça me connaît. Une fois que je sens que ma peau va bien je test un truc genre pour voir si cette fois ça va m’allait mais non never. Tjrs déçue si seulement ça s’arrêtait là. La dernière fois j’ai osé testé un peeling à la maison. Mon dieu c’était 10 minutes en enfer après avoir laver ma peau cette dernière était déjà enflée mes yeux rouges et gonflés une vraie tête de guignols. En lisant cet article j’ai les larmes aux yeux car je sais ce que ça fait d’être obligée de rester chez soi et ne vouloir voir personne car on ne ressemble à rien à savoir que j’ai une peau parfaite. Et c’est moi qui déclenche mes problèmes (sensibilités, douleurs et rougeurs) bref au bout d’un moment il faut arrêter de trop vouloir tester de nouveaux trucs

  5. Je comprend tout à fait ta colère
    je ne comprends pas comment ces médecins font pour ne pas prendre au sérieux leur boulot!! Ils ont quand même le visage ou autres de leur patient entre leur main!! C’est quand même une sacré confiance de la part des patiences!! Après je sais que les résultats ne sont pas forcément conforme à ce qu’on veut. Chaque peau réagit différemment mais la de ce que tu raconte, je trouve qu’elle n’a pas été professionnelle!!
    Profite bien de ton séjour!!

  6. Non mais sérieusement? Quelle horreur! Tu as vécu un vrai cauchemar! Je comprends pas pourquoi elle t’a dit de laisser le peeling pendant 8h!!!??? Rassure-moi, elle l’a bien enlevé quand ça commençait à te brûler??? (Ou piquer trop fort?) et pourquoi aussi te dire de mettre une crème réparatrice après? Je vais te raconter mon expérience « peeling » chez mon médecin (que je kiffe grave car elle me connaît par cœur!). Avant tout, j’ai une peau mixte mais sensible également. Je suis métisse et j’ai 41 printemps! Donc je voulais absolument tenter l’expérience du peeling! C’etait Il y a un peu plus d’un an. Elle m’a fait un peeling aux acides de fruits. 1ère séance: aïe…ça pique dès le passage du pinceau sur ma peau, mais à peine deux minutes plus tard, elle me l’a retiré (là tu souffles!). Elle m’a recommander de mettre uniquement une crème hydratante classique pendant 2/3 jours et ensuite je pouvais reprendre ma routine.
    Le lendemain…rien de spécial… mais le surlendemain, des boutons sur le front, les joues et le menton (là zone T). Ces boutons sont partis trois jours plus tard. Ensuite j’ai fais ma 2ème séance 15j plus tard avec un temps de pause plus long. Et c’etait La même chose (pour les boutons), mais après…un vrai miracle! Je n’avais plus de tache (dû au soleil) sur le front et mon teint était vraiment radieux, lisse et uniforme! J’ai kiffé!!!
    C’est dommage que tu sois tombée sur ce « mauvais médecin »… j’espère au moins qu’elle t’a remboursé!!! Grrrr

      1. Oui, elle m’a conseillé de le faire une fois par an (l’hiver de préférence pour éviter le soleil). Pas plus de 2 séances par an. Toutefois, j’ai envi d’essayer des nouvelles techniques comme le Vampire facial (je connais plus le nom technique…) il me fait de l’oeil depuis un moment. Mais je demanderai l’avis de mon doc avant de le faire. Si elle me dit « non » je passerai mon chemin! 😉

    1. J’ai besoin de faire un peeling pour traiter mes tâches (mélasma) mais je ne sais pas à qui m’adresser.

      Mitzi beauty love,
      Pourrais-tu m’indiquer le nom de ton médecin ? Stp.
      Un grand merci d’avance.

  7. J’avais déjà entendu parlé de ce fameux peeling
    J’en avais entendu que du bien alors c’est vrais que ton témoignage ma surprise.
    Tu n’a vraiment pas eu de chance ma belle, heureusement que tout vas mieux pour toi vraiment ! Sa feras réfléchir plus d’une à le faire bisous BL ❤️❤️

  8. En général on se dit qu’en allant voir un pro ça ne peut que faire de superbes résultats… que nenni ! J’espère que ta peau ne se souviendra pas trop longtemps de cette mésaventure.
    Belle soirée

  9. oh c est horrible ce qui t es arrivé ! quelle mauvaise experience ! moi je n en ferai pas parce que ben trop cher pour moi et ce que je viens de savoir grace à toi,que il vaut mieux eviter si on a la peau sensible/reactive ce qui est mon cas. Bisous à toi !

  10. C’est vrai que ce genre d’expériences font très peur et désolée que tu aies dû passer par là. Après les peeling médicaux sont beaucoup plus risqués sur les peaux foncés qui ont plus tendance à faire des tâches, selon mon médecin esthétique avec qui j’ai fait un peeling aux acides de fruits il y sixmois qui s’est très bien passé. J’ai la peau très claire et sensible j’ai donc eu besoin d’une éviction sociale de quelques jours parce que le produit était assez concentré (mais n’a posé que quelques minutes même pas sur les zones sensibles et un peu plus sur les épaisses comme le front) j’ai appliqué beaucoup de crème cicatrisante par la suite.
    C’est mon expérience mais si vous avez une peau qui n’est pas sujette aux tâches pigmentaires et que vous connaissez un bon médecin en qui vous avez confiance, c’est top en revanche 400€ c’est particulièrement exagéré, en général en cabinet pour les peeling légers c’est entre 90-150€. Mon commentaire n’inclue pas les peeling TCA beaucoup plus invasifs qui doivent parfois même être réalisés en ambulatoire.

      1. C’est pas bête ni naïf au contraire c’est normal d’avoir voulu faire confiance à un médecin, une personne normalement rodée à ce type de procédures et que l’on connaît. Le problème vient à 100% d’elle qui n’a pas été fiable et n’a pas su gérer la procédure et le dosage, tu n’y es pour rien en soi ça pourrait arriver à n’importe qui, qui connaît un médecin en qui il a confiance.

  11. Bj
    Moi je fais régulièrement des peeling médicaux aux AHA et ca me va. J’ai eu l’occasion aussi de faire un TCA car j’ai des petites cicatrices d’acne et j’ai cru que je ne retrouverai jamais ma peau : inflammation et brûlure : obliger de soigner avec tulle gras Et bien sur pigmentation par la suite.Aujourd’hui ça va mieux et je ne referai plus de tca juste des aha au changement de saison et mésothérapie.
    Voilà donc faire attention : je précise que ce n’etais Pas le même médecin pour le tca.

      1. Bj je viens de voir 1 an 1/2 après que tu m’avais poser la question concernant le temps de récupération ça m’àpris Un an pour retrouver ma peau et aucun peleling aux aha pdt cette période. Aujourd’hui ça va bcp mieux et je fais seulement 2 peeling AhA dans l’annee.

  12. C’est flippant ça!
    j’espère que ta peau s’est complètement remise! Le fait que ça a changé ton type de peau, te marquera toute ta vie..
    Il y a des experts/pro dont il faut se méfier.
    Elle voulait probablement faire le test sur ton type de peau. C’est évident que c’est la première fois elle le fait.
    Le peeling médical n’est pas pour moi. J’aime trop mon visage pour lui faire courir ce risque. Je préfère abuser de tous ces produits merveilleux qui font du bien à ma peau.
    Merci d’avoir partagé ton expérience ça aidera plus d’un.

    Des bisous

    1. Complètement remise ? Non ! Car désormais, elle est ultra sensible mais concernant l’uniformité de la peau…tout est rentré dans l’ordre heureusement. Et quand tu dis que tu aimes trop ton visage pour lui faire courir ce risque, bon sang tu as tellement raison.

  13. Déjà j’adore ton article très explicite. avant de lire ton experience le peeling aux acides de fruits m’a paru tentant ( beaucoup plus pour resserer les pores et avoir un effet plus lisse ) mais je le rend compte que ce n’est pas garatie. Mais si je me décide vraiment à le faire je l’essaierai d’abord sur les mains et je serai attentif quant au professionnalisme du médecin. Et encre une fois darphin gagne mon estime.

  14. Coucou 🙂 une mauvaise expérience, mon dermato m’a conseillé une dermabrasion pour enlever mes taches brunes (anciennes cicatrices de boutons) mais lorsque j’ai vu un reportage dessus et sur les “catastrophes” ça me donne pas envie du tout :((( merci pour ton retour d’expérience, bisous

  15. Ca fait peur car finalement tu la connaissais, certes pour d’autres prestas, mais elle avait fait bonne impression. Ca fait bizarre d’aller chez elle par ex car tu es contente de ses injections et puis chez une autre pour le peeling.
    enfin le peeling version soft m’a l’air quand meme tenant 😀

    1. En fait, je pense que chaque médecin a sa spécialité…et on ne peut pas être bon pour tout. Ce que je déplore par contre, c’est d’affirmer qu’on est très bon pour quelque chose car on l’a soit disant beaucoup fait…alors que pas du tout :/

  16. Bonjour Beautylicieuse !

    C’est vraiment bien de lire ton témoignage, même si c’est une expérience malheureuse.
    Je n’ai encore jamais fait de peeling médical mais je suis très tentée, pour éliminer mes cicatrices d’acné assez récentes (sur les joues surtout). Mais je pense commencer par les produits cosmétiques quand même. Genre la gamme Crescendo (si je me souviens bien) de Lancôme dont tu avais parlé en bien il y a quelques mois.

  17. Quoique tenté par un peeling (j’ai le teint très irrégulier et de belles tâches brunes) j’ai toujours eu peur d’en faire un.
    Comme tu le dis cela reste TON expérience, mais il faut effectivement savoir que cela peu arriver … je vais encore réfléchir avant de sauter le pas !
    En tout cas j’espère que tas peau s’est rétablie !

  18. Bonjour, je me retrouve actuellement dans cette situation. J ai réalisé un 1er peeling superficiel chez un dermatologue tout c est bien passé ma peau a pelé pendant 2 3 jours rien de méchant. 1 mois plus tard le second peeling lors de l application ça picote beaucoup plus et la ma peau se durcit pendant 2 jours un masque apparaît et la peau commence à craquer processus classique impossible de sortir mais la ou tout dérape c est que 12 jours après je constate des tâches brune et une peau irrégulière. La seul crème qu’on m a donné c est cicaplast émulsion post act a appliqué. Je suis perdu et angoissé. Je précise j ai une peau noire.

  19. Ma mère qui a eu la peau cramée par le soleil assez jeune (et hop j me chope des cloques au Maroc, bon ça va mieux je recommence…), a fait un peeling y a une dizaine d’années chez notre dermato, assez connu et qui travaille à la Clinique Saint-Louis (mais bon même s’il fait plus jeune qu’il y a 20 ans, il commence à devenir gaga maintenant, bref…).
    Le peeling s’est très bien passé, et il avait prévenu ma mère de ce qui partirait et ce qui ne partirait pas. Promesses tenues. Je ne me rappelle pas du nombre de séances. Elle disait que c’était spécialement agréable, mais pas la torture que tu décris… Et elle était un peu rouge mais pas la cata…
    Bon par contre elle a fait des injections d’acide hyaluronique il y a quelques mois et tout est ressorti…
    Je lui ai trouvé de l’acide glycolique très concentré (70%), il faut mettre quelques gouttes et elle est super contente car ça resserre les pores aussi. J’utilise aussi.

  20. Pour le TCA, jamais plus de 20% sur peaux mates, noires et métisses.
    Le rebond de pigmentation peut s’expliquer par une réaction inflammatoire post-peeling. Une crème à base de corticoïde peut être nécessaire pour résoudre ce problème.
    Et si votre dermato ou médecin esthétique est équipé d’une lampe de luminothérapie, n’hésitez pas à demander une séance post-peeling pour améliorer la cicatrisation.

  21. Je suis désolée mais je ne comprends pas ce besoin de se badigeonner de crèmes sérums soins… les plus belles peaux que j’ai pu voir étaient des peaux sur lesquelles elles ne mettaient rien même pas une crème hydratante…
    Jamais vu de résultats autres que psychologiques…
    Alors en plus maltraiter une peau qui n’en a pas besoin je vois pas l’intérêt en fait…

Laisser un commentaire

Mes recommandations
Consommer des adaptogènes au quotidien

Le pouvoir des adaptogènes sur le corps, l’esprit et le bien-être général

Voici un an que je consomme au quotidien des adaptogènes et cela a changé ma vie dans bien des aspects : sérénité, immunité, beauté de la peau/cheveux, mon bien-être général, ma résistance aux agressions extérieures mais aussi tout ce qui concerne la mémoire, concentration…Voici mon histoire !

Défiler vers le haut