Sephora, ton univers impitoyable... - BEAUTYLICIEUSE

Sephora, ton univers impitoyable…

SEPHORETTE

S’il y a bien un magasin que toutes les beauty addict connaissent et chérissent, c’est bel et bien Sephora. Mais que serait Sephora sans ses fameuses conseillères plus connue sous le nom de “Sephorette” (nom affectueusement donnée par les beauty addict) ?! Une chose est sûre, ce ne serait pas pareil ! Et osons -le dire…si certaines Sephorettes sont de vraies perles, d’autres sont de vraies spécimens (sorry, mais c’est vrai !).

Parce que j’ai mes sources – comme toujours, une Sephorette, une vraie de vraie…a bien voulu témoigner et tout nous raconter de son quotidien : formation continue, salaire, ambiance, avantages, le fameux mythe du teint orange qui n’est pas toujours un mythe et des échantillons “cachés”, etc…bref, je vous laisse entre les lignes de Lili, Sephorette depuis plusieurs années dans un Sephora très côté comprenez qui fait un sacré chiffre d’affaire journalier. Bref, c’est passionnant et tellement Dallas !

“Bienvenue dans le monde merveilleux de Sephora, où ça sent bon La petite robe noire de Guerlain, où les lèvres sont colorées avec les Melted Mat de Too faced, où les yeux sont charbonneux à souhait grâce à la Naked Smoky et les sourcils crayonnés à la sauce Anastasia Beverly Hills.

  • Le maquillage, notre uniforme obligatoire

Maquillage trop chargé ? La politique Sephora exige d’être maquillé ainsi. C’est même écrit dans leur charte. Bref, bienvenue dans notre monde ! Chez Sephora, les journées passent mais ne se ressemblent pas. Il faut dire que l’enseigne met un point d’honneur à innover sans cesse, que ce soit en terme de politique interne ou en matière d’exclusivité produits.

  • L’art d’allier business, glamour et …

Malgré tous ces changements récurrents, il y a certaines choses qui sont routinières comme le brief du matin que j’aime appeler le “grand cérémonial matinal” car c’est lui qui donne le ton de la journée. Ainsi, la directrice du magasin ou la spécialiste (oui, chez Séphora ce ne sont pas des responsables de rayon, mais des Spécialistes) présente les chiffres de la veille et les objectifs de la journée.

Et là…Lets GO ! Tout le monde s’exécute afin d’allier conseil client et tenue des rayons. C’est un peu comme à l’armée, mais en beaucoup plus glamour. Tout est orchestré au millimètre près, que ce soit la place de chaque produit en magasin, la place des conseillères en surface de vente, et même les pauses pipi.

Je pense que pour travailler chez Séphora, il faut être passionné. Seule les vraies accro aux cosmétiques mais aussi et peut-être notamment à la vente et au contact client resteront. Cela fait une sélection naturelle. En effet, il y a beaucoup d’évolution en interne au sein de la boîte, ce qui est une chouette chose mais qui demande des sacrifices. Mais outre la possibilité d’évolution, ce qui fait la force de l’enseigne, ce sont les avantages. Je dit bien “avantages” et non le salaire, car celui si dépasse rarement le SMIC.

Chaque Sephorette a le droit à une dotation par mois : nous pouvons choisir soit 2 parfums ou soit 1 crème + 1 parfum. Nous avons également le droit à une réduction salarié, de 30%. Cette réduction peut paraitre très avantageuse, mais depuis quelque temps, l’enseigne la propose aussi aux clients. Ce n’est plus vraiment un privilège mais bon business is business. Par contre, je tiens à rétablir la vérité : NON, nous ne récupérons pas les échantillons pour nous, NON nous n’avons pas le droit de récupérer les trousses destinées aux cadeaux clients et NON, nous ne récupérons pas non plus les testeurs entamés. Ces derniers sont renvoyés directement au siège pour destruction. Voilà c’est dit !

D’autant plus que les Sephorettes sont aussi très gâtées par les marques. Ces dernières organisent régulièrement des soirées privées pour faire découvrir les nouveautés autour d’un petit buffet. Elles ont tout compris, car la Sephorette peut-être très têtue, notamment la vendeuse de choc ! Si elle n’aime pas un commercial ou un produit, elle a vite fait de la boycotter.

SEPHORA PRO

  • Sephora, ton univers impitoyable…

Comme vous vous en doutez, chez Sepho, c’est un univers de filles donc un peu de jalousie et de mesquinerie. Par chance, je travaille dans un magasin où l’ambiance est vraiment conviviale. Nous sommes toutes devenues amies. Pas question de se critiquer par derrière. Je sais que je peux compter sur elles, que ce soit dans les moments de joie comme dans les moments un peu moins fun. C’est ma deuxième famille ! Et heureusement, car finalement, je passe plus de temps chez Sephora que chez moi !

  • 2017, l’année du renouveau

Au fond, sous ses airs de poupée trop maquillée, la Sephorette est en réalité une super vendeuse hyper qualifié, tant elle reçoit de formations (marque et interne) tout au long de sa carrière, bien plus que de formations beauté d’ailleurs, malheureusement. D’ailleurs, qui n’est jamais rentré dans un Sephora et s’est dit « Celle-là, elle y connait rien », ou « celle-là elle veut absolument me vendre ce produit ».

L’impression de vente forcée est effectivement légitime car avec la pression des objectifs, le conseil n’est plus authentique et prioritaire. Mais l’année 2017 semble être l’année du changement pour l’enseigne de Mr Arnault. Il n’y aura plus d’objectifs/jour/marque. Alléluia ! Désormais, place à la Sephorette compétente et qui retrouve son métier de base : le conseil !” Lili

Que pensez-vous des Sephorette ?? Demandez-vous conseil quand vous rentrez dans un Sepho ? Etes-vous souvent satisfaite de la réponse apportée ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Discutons ensemble  ↓

23 réponses

  1. Hello !
    Super article, c’est intéressant de voir comment cela se passe du côté des Sephorettes 😉 Et c’est vrai que je suis souvent tombée sur de superbes conseillères mais aussi sur des filles qui n’y connaissaient rien mais en tout cas c’est toujours un plaisir d’aller là bas 😉 Bizoux

  2. Bonjour, c’est la première fois que je laisse un message mais je voulais dire que cet article est vraiment super super super intéressant et hyper bien fait j’ai adoré le lire et j’étais même déçue qu’il soit déjà terminé ????
    Pour ce qui est de Sephora j’adorerais y travailler donc c’est bon à savoir merci beaucoup ! ????????

  3. J ai la chance d etre dans une petite ville..donc sephora chez nous c est ultra familial et l équipe est top…partout ou je vais je visite le sepho du coin lol..donc c est vrai comme partout il y a des supers conseilleres..et d autres non, c est valable dans tous les metiers…d ailleurs j en profite piur faire un clin d oeil au sepho d eurallile..celui ou j ai entendu le plus grand nombre de bonjour en entrant…ouahhh un moment je me suis prise pour la beckham..????????

  4. Oups j ai oublié…un enorme coucou à mes sephorette et mon ” sephomec” lol..lamia, thomas, camille, priscilla, elodie, ophelia..et oups..j ai oublié le prenom de la pitite nouvelle…et aussi à Eve de sepho macon, maeva et marie de sepho beziers qui sont des fans de ton blog????

  5. Intéréssant. Après on vas pas se mentir , moi des “séphorettes” (ou nocibette ou marionettes) qualifiées j’en ai jamais vu. De toute façon qui goberait qu’une personne travaillant là bas connait TOUTES les références du magasin srx ? elles sont expertes en maquillage, parfums, mais aussi soins de la peau, du corps… ??!!. Si elles ne le sont pas comment dispenser un conseil précis ?
    Le but c’est juste de te faire un panier à 150 balles … Après c’est la direction qui doit les pousser aussi. Mais bon voilà séphora c’est bien si tu sais déja ce que tu veux acheter!
    Sinon pour les conseils y’a les VRAIES boutiques de maquillage type M.A.C et d’autres …
    C’est pas méchant je pense juste qu’il faut garder les pieds sur terre

    1. Bonjour!
      En réalité, MAC commence à descendre ses recrutement ( et les salaires), du coup, tout retombe au meme niveau pour tous ^^ Ils jouent encore sur leur nom, mais en réalité, lorsque vous bossez dans la cosmétique, vous touchez le SMIC, vous devez vendre des choses plus que d’autres, et partout et on vous force à vous maquiller (oui oui, on vous force, meme avec un bouton de fievre sur la levre ( expérience vecue)). et pourtant j’en ai fait des marques, et je vais vous dire que mac est ma pire experience humaine ( on me volait du fric dans ma caisse pour me dire voleuse, on me forcait à aller acheter des fringues jugeant ma garde robe pas assez variée…etc etc…). Bref, c’est bien beau, je tenais à dire que je travaille dans une autre marque aujourd’hui qui possède les meme bases mais une chose transforme tout: l’équipe. Si vous avez une bonne équipe ça ira dans votre travail. mais il est vrai que ce qui change d’une marque à l’autre c’est forcément les “cadeaux”. Et je peux vous dire que la plupart des nanas qui bossent dans la cosmétique disent souvent qu’elles n’en feront pas leur métiers toute leur vie, tellement nous avons peu de reconnaissance dans le métier en soi. Je pense que cela se passe comme ça dans la capitale plus qu’en province.

      1. @theobeshimi : Quand on bosse dans la beauté et plus particulièrement le maquillage, je peux comprendre que ce soit une obligation de se maquiller car après tout, ça fait grandement partie du taf. Et pour le reste, je te remercie pour toutes ces infos

        @SO : il ne faut pas généraliser, il y en a quand même pas mal qui sont très qualifiées et heureusement à vrai dire

    2. Une vendeuse est censée tout connaître de son magasin. Je suis actuellement vendeuse dans un magasin de sports d’hiver depuis 2 mois, je n’avais aucune connaissance, maintenant je sais aussi bien conseiller en masques et casques de ski, qu’en raquettes (de neige), en vêtements techniques d’alpin, de fond ou de skating, en gants, je suis également la plus compétente du magasin en matière de chaussures et de cuir puisque j’ai été formée pendant 2 ans par un magasin spécialisé, et je suis capable de dispenser ces conseils en anglais et en espagnol.
      Je peux même conseiller sur l’achat de coucous, de produits solaires, l’entretien de fourrure, et je sais gérer la laverie automatique que mes patrons possèdent.
      Bien sûr, je fais également la réception des livraisons et du courrier, la mise en rayon, l’encaissement, les paquets cadeaux, la réception téléphonique, l’entretien du magasin, etc…
      Une vendeuse n’est pas une simple potiche. Même si elle n’est pas grand-chose, elle doit au moins donner envie au client de revenir et avoir une utilité concrète. Sinon, autant être remplacée par une caisse automatique…

  6. Ce que j’aime avec les sephorette c’est qu’elles sont calées en termes de nouveautés. Je préfère quand même m’adresser directement aux maquilleurs si j’ai la chance d’en croiser dans le magasins. Chez Mac j’ai l’impression que les vendeurs sont avant maquilleur puis ensuite vendeur ce qui peut rendre l’expérience un peu moins chaleureuse.
    J’ai entendu parler d’une réduction VIP uniquement dédiée au célébrités qui offre jusqu’à -40%

    1. La réduction n’est pas uniquement pour les vip mais pour toutes les personnes qui bossent dans le milieu du makeup, beauté et showbiz. Elle varie de 20 à 40% selon le statut (les maquilleurs ayant le statut le plus “haut”). Voilà 🙂

  7. Coucou !
    Pour avoir été Sephorette je ne peux que confirmer ce que tu dis ! C’est d’ailleurs la pression des chiffres et d’être obligée de vendre des marques en particuliers qui m’ont fait partir ! Sans oublier la mauvaise ambiance, bon après ça dépend des boutiques.
    J’ai trouvé qu’ils en demandaient beaucoup et je ne parle pas que de la vente mais de porter aussi des charges très lourde seule, de travailler dans le froid, etc…pour être payé au SMIC et zéro encouragement !

    Certes la dotation et les formations sont intéressantes mais au bout d’un moment ça ne compense pas la fatigue physique et morale :/

  8. “Comme vous vous en doutez, chez Sepho, c’est un univers de filles donc un peu de jalousie et de mesquinerie” : lire ça en 2017, c’est un peu triste, ce serait bien que les femmes n’entretiennent pas des clichés qui ne les concernent pas exclusivement…

  9. Coucou, voilà un article vraiment intéressant !! Merci beaucoup 🙂 A une époque j’ai connu une fille qui avait été directrice d’un SEPHORA pendant pas mal d’années, et effectivement ça n’avait pas l’air rose tous les jours, mais elle avait adoré travailler là bas malgré tout.
    Gros bisous

  10. Oh la la, je pense que je travaille trop. Je complètement loupé ce article quand il a été publié….
    Merci d’avoir cette idée, j’ai beaucoup aimé de lire comment ça ce passe pour les sephorettes 🙂

    J’ai deux Sephora dans ma ville. J’ai une à côté de mon travaille mais je préfère celle qui est bcp plus loin (25 min dans le tram) parce que les vendeuses sont bcp plus sympa. Quand je suis très bien servie, je note le prénom de la vendeuse dans ma tête et une fois chez moi souvent je écrive les mots des remerciements sur la page facebook de Sephora ou sur la page facebook de la marque.

  11. Je ne m’interesse pas spécialement à cet univers.. quand je passe devant un magazin Sephora, je me sens agressée par ces odeurs chimiques, ces parfums qui appartiennnent aux autres, des odeurs peu naturelles qui collent au vêtements. Des odeurs lourdes, sucrées, entêtantes, et peu agréables à force, écoeurant. Je suis rentrée quelquefois dans ces magasins, mais j’avoue que j’en sors assez rapidement, prise d’un horrible mal de crâne avec l’impression que tout ça me colle à la peau…je trouve que la concentration d’odeurs artificielles n’a rien d’agréable.Pour moi c’est du plus mauvais goût. Et puis ‘est pas parce que ça sens bon que c’est innofensif. AU CONTRAIRE. D’accord les parfumeurs ont des connaissances très subtiles. Mais depuis qu’on s’occupe de savoir si nos actions n’ont pas d’impact sur la nature, il faudrait se poser la question de l’impact environnemental de l’industrie cosmétique qui à mon avis sens vraiment mauvais…!

  12. J’adore Sephora, j’y travaille depuis 13 ans, une vraie passionnée
    Pour moi , il est important de garder un bon relationnel avec mes clients, ce n’est pas du business, c’est plus que ça, de la bienveillance, de l’écoute,et toujours un plaisir de les revoir.
    Un service exclusif, et j’y apporte toujours ma touche perso.
    Je ne fais aucunes différences avec mes clients, le service,et le conseil sera toujours VIP!!
    Chez Sephora ,c’est de la rigueur,le respect,et oui on travaille!
    Concernant les avantages,Ce n’est pas un acquis, c’est un petit clin d’œil à notre travail,donc pour moi de la reconnaissance.
    Je suis heureuse de travailler chez Sephora,car ils m’ont donné la chance que l’on m’a refusé ailleurs. Pour toutes celles,qui veulent travailler chez Sephora,Foncez!
    Sachez une chose, nous vivons dans un monde qui n’est pas souvent joyeux,et doux.
    La où je travaille,mes clients retrouvent réconfort,gratitude,et reconnaissance.
    Quand vous entrez dans un Sephora, vous avez un accueil,sincèrement de cœur.
    Le client est libre dans ses envies, et nous sommes là pour tout simplement lui apporter ce service exclusif.
    chad👍

Laisser un commentaire

Mes recommandations
baume restructurant sisley avis

Cheveux secs, abîmés, malmenés…testez ce baume miracle !

Vous avez les cheveux secs, abîmés et malmenés par les lissages, (dé)colorations, défrisages…il faut absolument que vous testiez ce baume miraculeux qui convient à toutes les natures de cheveux.

J’ai été tellement convaincue par ce produit, que j’ai décidé de le faire tester à 5 d’entre vous, qui en sont aussi tombées raide dingues.

chute de cheveux traitement

Chute de cheveux, j’ai la solution (très) efficace !

Automne rime bien souvent avec chutes de cheveux, cheveux fragilisés, ternes… heureusement qu’il existe de vraies solutions pour enrayer efficacement le problème en quelques semaines….

Dior j'adore avis

Dis moi quel est ton parfum, je te dirai qui tu es !

Dis moi, quel est ton parfum…je te dirai qui tu es ! Plus qu’une odeur, le parfum est une émotion, un vêtement invisible qui a le pouvoir d’évoquer des souvenirs, renforcer notre confiance en soi en un instant, nous démarquer des autres…une signature identitaire tout simplement…

Défiler vers le haut