LADYBOSS – Angelina Jolie

Par Beautylicieuse | le 21 juillet 2019

angelina jolie egerie guerlain

Ma prochaine Lady Boss sera et est : Angelina Jolie ! Laissez moi relire/redire ça héhé #InstantFierté. Comme vous le savez, il y a une dizaine de jours, j’ai pu rencontrer Angie, grâce à Guerlain. Il y a des rencontres très marquantes et celle ci en fait indéniablement partie. De par mon métier, je rencontre beaucoup de personnalités et de célébrités tout au long de l’année…et j’avoue que la dernière personne à m’avoir autant marquée, c’était Karl Lagerfeld il y a quelques années lors d’une soirée.

C’est marrant mais la première question que beaucoup m’ont posé, c’est « Elle est comment Angelina Jolie », bah écoutez je dirai que c’est une femme assez posée, passionnée, avec beaucoup de valeurs. Elle transpire la gentillesse en plus d’être particulièrement sublime ! C’est surtout ce que je retiendrai d’elle.

Je vais quand même vous raconter comment on en est venu à cette rencontre. Il y a quelques semaines, lors de ma visite de la Ruche, en discutant par hasard avec la team Guerlain, elles m’ont expliqué qu’elles bossaient sur un projet top secret mais je cite « croise les doigts ». Sans savoir ce que c’était car rien mais pas un mot n’a filtré, j’ai croisé les doigts comme je pouvais.

Une quinzaine de jours plus tard, Sarah de la Guerlain Team m’appelle et m’annonce la news « On fait venir Angelina Jolie, c’est top secret …et on aimerait que tu la rencontres. » Autant vous dire, que j’ai emménagé tout mon emploi du temps, illico presto. Encore plus dingue,  c’était un évènement hyper exclusif, avec un listing (ultraaaa) trié sur le volet. J’étais plus qu’honorée et happy d’être là pour représenter la France. Et comment dire, BEAUTYLICIEUSE + ANGELINA JOLIE = ça ne pouvait donner qu’un LADY BOSS EXCLUSIF.

Valeurs, femmes et inspiration…tels sont les mots qui me viennent tout de suite à l’esprit pour définir ce moment avec cette femme extra et d’une humilité folle ! Je ne vous en dis pas plus et vous souhaite une bonne lecture 🙂

 

BONJOUR ANGELINA, VOUS N’AVEZ JAMAIS ÉTÉ EGERIE POUR UNE MARQUE DE COSMETIQUES, POURQUOI AVOIR CHOISI GUERLAIN ?

Il faut, selon moi, croire à un produit pour le mettre en avant. Je crois vraiment en ce produit, et j’adore travailler avec cette Maison. Quand nous avons commencé notre collaboration, nous avons discuté du fait que beaucoup de publicités, surtout dans le parfum, présentaient souvent une vie fantasmée, irréelle. Nous avons alors décidé de proposer quelque chose de plus vraie. La première publicité a donc été tournée chez moi, en France.

Nous avons ensuite réfléchi à la prochaine étape pour les femmes, à une chose qui serait importante et précieuse pour elles. J’ai pensé à la liberté, au fait de faire des choix courageux dans la vie, de se sentir bien, peu importe où vous en êtes dans votre vie, d’être à l’aise avec cela et de l’accepter.

Une partie de ce que j’ai appris sur la création d’un parfum aux côtés de GUERLAIN et notamment de Thierry Wasser (cf : nez exclusif de la Maison Guerlain) réside dans l’exploration d’autres pays et cultures. J’ai compris que le parfum n’est pas artificiel. Quand j’étais jeune, je sentais un parfum et je ne savais pas d’où il venait. Je pensais que c’était simplement quelque chose vendu dans un flacon. En réalité, cela implique tant de choses.

 

QUELLES SONT VOS VALEURS COMMUNES AVEC GUERLAIN ?

Je suis si reconnaissante et si excitée de travailler avec GUERLAIN. Nous voulons changer le monde, d’une certaine façon et protéger la terre. Il n’y a pas de prétention à dire cela et cela passe indéniablement par la biodiversité. 

De plus, ma mère a toujours été liée à GUERLAIN. Elle ne portait jamais de maquillage et ne prenait pas vraiment soin d’elle. La seule poudre qu’elle avait était Ladies In All Climates de GUERLAIN, elle ne la mettait que pour des occasions très spéciales. J’ai toujours pensé que c’était une poudre merveilleuse tout droit venue de Paris qui la faisait se sentir comme une dame. Ce sont de très bons souvenirs.

 

VOUS ETES TRÈS ATTACHÉE AU CAMBODGE, POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE PLUS ?

Personnellement, j’ai enfin une maison au Cambodge – ce qui était un rêve et je suis fière d’avoir la citoyenneté cambodgienne. Pendant 17 ans, j’ai travaillé là-bas avec une fondation, mais ce n’est que récemment que j’y ai construit ma maison. Les équipes GUERLAIN, bienveillantes, sont venues sur place et nous avons exploré ce sentiment de féminité et de liberté (cf : le second film publicitaire qui sera disponible en septembre).  

Nous avons passé beaucoup de temps à parler de la philosophie de GUERLAIN et de la biodiversité. Là-bas, je travaille avec beaucoup d’agriculteurs et je m’intéresse à la protection de l’environnement ainsi qu’à la création d’emplois. Nous avons donc aussi échangé sur ces sujets. 

Quand je suis allée au Cambodge pour la première fois, il y a environ 18 ans, je suis allée à l’endroit où le film a été tourné. Ce pays est passé par tellement de choses, et il essaie encore de se remettre de tout cela. Les gens sont tellement beaux et forts. C’est avec cette idée en tête que j’ai commencé à travailler dans ce pays avec les Nations Unies. Puis, j’ai rencontré mon fils ainé et nous avons créé une famille cambodgienne. Je voulais avoir ce petit espace pour lui, mais je voulais aussi aider le pays d’une certaine façon.

Nous avons donc commencé à travailler et nous avons vite réalisé que nous devions protéger la nature. En effet, il y a beaucoup d’exploitation forestière illégale, de déminage pour trouver des pierres précieuses et de braconnage. Depuis, nous travaillons pour protéger cette zone. Tout est géré sur place par des Cambodgiens. Nous avons 10 écoles et 2 cliniques. Beaucoup de braconniers sont devenus des gardes forestiers. Nous formons tous une famille et nous travaillons très bien ensemble.

Lorsque GUERLAIN est arrivé, ils m’ont dit qu’ils connaissaient les abeilles et qu’ils pouvaient m’aider. Ils ont passé du temps avec les gens du pays et ils ont travaillé avec eux. Ils sont partis à leur rencontre et ont appris à leurs côtés. Puis, ils sont allés encore plus loin en envoyant au Cambodge un ethnobotaniste pour voir ce que nous pouvions réellement faire avec ces soixante milliers d’hectares. D’ailleurs, je suis en train de découvrir ce métier merveilleux !

  angelina jolie portrait  

VOUS ÊTES L’EXEMPLE MÊME DE LA FEMME LIBRE ET EMANCIPÉE, SENTEZ-VOUS UNE VÉRITABLE ÉVOLUTION DEPUIS LE MOUVEMENT « ME TOO » ?

Lorsque l’on parle d’émancipation ou de progrès, je pense qu’il n’y aura aucun progrès tant que certaines lois n’auront pas changé et tant que certaines choses ne seront pas mises en place pour que les femmes se sentent vraiment en sécurité et capables de progresser. Nous sommes bien loin de ces avancées.

Nous n’en parlons à mon avis pas assez souvent, mais il ne s’agit pas uniquement du droit d’aller à l’école, qui n’aurait jamais dû être retiré, du droit d’être en sécurité chez soi, du droit de ne pas être blessée ou du droit d’être libre. Mais, il s’agit aussi du droit d’être une femme. On demande aux femmes d’être robustes, d’élever leurs enfants, d’avoir une super carrière, de tout faire en même temps. Ce que nous voulons réellement, c’est être nous-mêmes sans aucune pression. 

Je suis douce et vulnérable mais en même temps, je suis très forte !

 

ANGELINA, UNE QUESTION UN PEU PLUS PERSONNELLE : QUELLES SONT LES VALEURS QUE VOUS VOULEZ TRANSMETTRE À VOS ENFANTS ?

La gentillesse et l’humilité ! J’ai découvert qu’en grandissant, mes enfants sont forts, ouverts et très gentils. Et j’essaie de montrer l’exemple en étant aussi gentille, gracieuse, aimante et tolérante que ma mère l’était. Mais quand il y a un combat à mener, qu’il faut agir, alors je leur donne la force de le faire. Je pense donc qu’il faut connaître ses droits et libertés tout en ayant conscience des choses que la vie vous a offertes, et vous assurer que vous ne restez pas les bras croisés, mais que vous aidez les autres à protéger leurs propres libertés. J’espère donc que qu’ils auront cette envie de combattre en eux.

Une autre valeur très importante à mes yeux : être humble et de toujours se souvenir de sa place dans le monde. Nous ne vivrons pas éternellement. Il faut rester humble et reconnaissant.

 

QU’AVEZ-VOUS APPRIS SUR VOUS, TOUT AU LONG DE CES ANNÉES ?

J’ai découvert que j’avais plus de combativité en moi que je ne le pensais. Et je suis plus résiliente que je ne le croyais aussi. Au fond de moi, je suis douce et vulnérable mais en même temps, je suis très forte. Je veux qu’on me permette d’être douce sans que l’on me fasse du mal, sans me sentir privée de soutien. Je pense que toutes les femmes ont différentes facettes dans leur personnalité. Une femme peut être à la fois douce et farouche !

 

SI VOUS DEVIEZ RÉSUMER VOTRE VIE EN UN SEUL MOT ?

Liberté ! Parce que sans la liberté vous n’avez rien. Liberté de circulation, liberté de pensée, liberté de faire. Je suis consciente que j’ai certainement beaucoup plus de libertés que la plupart des gens. Je suis donc très reconnaissante pour ces libertés, mais je suis sûre qu’il y a toujours plus à faire, nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir dans le domaine. Beaucoup de femmes dans le monde n’ont pas tout cela.

Chaque femme devrait être libre d’être celle qu’elle a envie d’être : douce, farouche, ouverte, sexy…libre tout simplement d’être qui elle veut, quand elle veut sans être considéré comme agressive ou anti-hommes !

 

SI VOS ENFANTS DEVAIENT VOUS RÉSUMER EN UN SEUL MOT, QUE DIRAIENT-ILS ?

Drôle ! Ils me trouvent très drôle ! Vous savez, ils me connaissent, moi, comme maman, et ma chemise de nuit…pas très bonne pour faire le petit déjeuner (rires) !

 

ENFIN, QUELLE EST LA CHOSE LA PLUS FOLLE QUE VOUS AYEZ FAITE ?

Eh bien, j’espère que je ne l’ai toujours pas faite (rires) !

  angelina jolie  

Cette interview d’Angelina Jolie vous a plu ? Inspiré ? Qu’en retenez-vous ?

Carrière-Entrepreneuriat, Développement Personnel, exclusif, Interviews Exclusives, Ladyboss, Leadership Féminin-Success Stories