Pourquoi, est-il nécessaire de savoir non quand on est une femme

Oser dire NON !

oser dire non

C’est un fait ! Nous, les nanas en général, nous avons beaucoup de mal à dire NON ! En même temps, ce n’est pas très étonnant. Dès petite, on nous apprend à être polie, gentille, faire les choses comme il faut, ne froisser jamais personne, rester sage, ne pas dire NON… Forcément, ça laisse des traces.

Difficile de dire non pour beaucoup car la peur de déplaire, peur du jugement, peur de (se) froisser (avec) quelqu’un, peur peur peur…est là ! Pourtant savoir dire NON quand il faut est primordial pour vivre heureux, apaisé et surtout en accord avec soi-même

Avec les années, l’expérience et ma vie actuelle tout simplement, j’ai appris à dire NON que ce soit dans ma vie professionnelle comme ma vie privée. Cela me permet de me focus sur l’essentiel et surtout de ne pas m’emmerder avec des trucs sans importance qui m’emmerdent vraiment. Voilà c’est dit !

Oser dire NON, c’est apprendre à se dire OUI à soi-même !!

D’un point de vue professionnel, dire non est mon quotidien. Je ne dis jamais non pour dire non, mais pour des raisons bien précises.Qu’on se le dise, oser dire non est l’un des meilleurs moyens si vous voulez réellement être productif.

  • Non à une réunion juste pour dire qu’on en a fait une (La France, ce pays où l’on fait une réunion pour préparer la réunion)
  • Non à un projet, un travail que je ne peux honorer ou qui ne me fait pas envie même quand il y a beaucoup d’argent à la clé.
  • Non à un déjeuner ou dîner qui selon moi est une perte de temps. J’ai un emploi du temps assez dingue et j’essaye de gratter chaque minute. Chaque semaine, plusieurs personnes/marques – avec lesquelles je ne travaille pas encore- me proposent des dej voire des dîners pour parler de projets notamment.Parfois, c’est l’occasion de faire une belle rencontre/de futures belles choses ensemble mais malheureusement pas toujours. Donc, je décline tout simplement et tout le monde gagne du temps.
  • Non à une soirée blog/presse ou encore un voyage quand je n’en vois pas l’intérêt. Vous remarquerez que je ne fais pas 50 soirées par mois. Je suis pourtant invitée à quasi toutes mais plus les années passent, moins j’y vais à vrai dire. Le champagne, les macarons, les potins voire les voyages…c’est bien beau mais s’il y a rien de concret, pourquoi ? J’ai déjà assez de mal avec juste 24h dans une journée que je trouve bien trop peu, je rentabilise mon temps au max, alors. Néanmoins, il m’arrive de faire exception parfois :))
  • Oser dire non = cela a été aussi prendre la décision de réduire le nombre d’articles sur BEAUTYLICIEUSE et passer à 2-4 par semaine pour miser uniquement sur le quali. La quantité, très peu pour moi !


À relire -> Je suis une femme carriériste et alors



J’applique ces mêmes règles dans ma vie perso. Je me refuse à faire des choses juste pour les faire et ne pas être vue comme la méchante. Si, je ne veux pas ou je ne peux pas, c’est non et tant pis si c’est mal pris. C’est un peu pareil dans mes amitiés, j’ai énormément de connaissances (pro/perso/d’autres que je ne sais même pas où caser) mais très peu d’amis. Je fais peu confiance et je laisse très peu de gens rentrer dans mon cercle intime. J’aime accorder du temps à mes proches notamment quand ils ont besoin de moi – cela passe donc par dire non à tous ces “forceurs/forceuses” qui veulent être à tout prix être tes amis. C’est d’ailleurs flippant ces gens qui forcent l’amitié, vous ne trouvez pas ?

À relire -> Faut-il oser pour réussir ?



Pour conclure, oser dire non n’est en aucun cas un acte rebelle ou je ne sais quoi d’autre, c’est juste être libre de ses actes sans excuse ni justification. Et puis dire oui, c’est laisser tout le monde et n’importe qui vous imposer sa loi, ses désirs. Apprenez à dire non, à rester sur vos positions et à ne culpabiliser sous aucun prétexte. Essayez une fois, deux fois, trois fois…au début c’est dur puis vous verrez comme ça délivre. Attention à ne pas tomber dans l’extrême non plus, dîtes non réellement quand vous ne pouvez/ne voulez pas mais sachez faire des concessions quand il le faut ou proposez une alternative si nécessaire.

Osez-vous dire non dans le pro comme perso ??

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Discutons ensemble  ↓

32 réponses

  1. Je me retrouve dans ton article, je suis entièrement d’accord avec toi!! Il y a quelques années plus de 8 ans (l’âge de mon fils) je n’osais pas voir même j’avais peur de dire non. Depuis que je suis maman je me sens complètement à l’aise avec le non et surtout j’ose dire non à ma belle famille (beau parents plus précisément) ils m’ont écrasé, ils ont presque réussi à détruire mon couple et à mon mariage (il y a 7 ans) j’ai dit stop!! J’avais l’impression qu’ils organisait leur mariage et non le mien
    Je suis quelqu’un de simple, qui aime les belles choses c’est vrai mais je suis raisonnable
    Et je suis comme toi je préfère la qualité à la quantité.
    Je n’ai qu’une amie (j’en ai perdu car elle se sont foutu de ma tête pour être poli et que à un moment donner dire non reviens à dire stop!!)
    Pour mon boulot pareil comme je te l’ai déjà marqué je suis employé de maison indépendante et j’ai du arrêter un contrat car elle me prenait pour une boniche et n’avait aucun respect pour mon boulot. C’est important de dire non quand il le faut pour se sentir bien que se soit dans le perso et/ou le pro!!

  2. Coucou!
    Très bon article!
    En ce qui me concerne,pendant de nombreuses années je n’osais pas dire non, que ce soit dans ma vie perso ou pro.
    C’était vraiment un cercle infernal…Et puis un jour ça a été la “goutte d’eau qui fait déborder le vase”…ça a été CATACLYSMIQUE !
    Depuis j’ai pris du recul et je dis non lorsque c’est nécessaire, peut importe que cela plaise ou pas.
    Et entre nous, ça fait du bien!!
    Passe une bonne soirée ! Xx
    #womanpower

  3. Super article! Je sais parfaitement dire non! Ou du moins avec le temps, j’ai appris à dire non… l’experience de la vie fait qu’on apprend de plus en plus à refuser. Mais refuser ne signifie pas forcément se braquer, c’est juste envisager une autre porte de sortie.
    Je me suis reconnue lorsque tu parles des personnes qui veullent à tout prix être tes amis par intérêt. J’avais fait l’erreur une fois (pas deux fois!). Dire non c’est se protéger pour pouvoir avancer sereinement… 😉

    1. “Mais refuser ne signifie pas forcément se braquer, c’est juste envisager une autre porte de sortie.” Exactement, tu as tout dit ! Concernant ces gens qui veulent être amis par intérêt, je n’ai jamais compris le concept de la chose…enfin…

  4. Merci pour cet article ! c est un sujet qui me touche parce que il y a eu une periode de ma vie ou je n osais pas dire ” non” et j en ai beaucoup souffert,mais c est fini maintenant je sais dire “non” gros bisous ma belle !

  5. Un article très révélateur qui permet de constater que nous avons grandi dans une société où le non est effectivement mal vu (éducation, politesse etc )
    J’ai toujours exprimé mon point de vue et J’ai toujours dis quand ça ne me plaisait pas. Dans ma vie pro, Je suis un peu plus respecter et dans ma vie perso disons que j’ai perdu des amis. Aujourd’hui je suis beaucoup plus libre de mes choix qu’avant et ça c’est important et j’ai beaucoup plus confiance en moi. Merci pour ton article 😉

  6. Alors la, tu touche une des résolution nécessaire pour 2018 chez moi!
    Au niveau pro, je n’ai AUCUN souci a dire Non, et je n’ai AUCUN pb pour le faire, mais niveau perso, c’est une autre histoire..
    Je te rejoins totalement sur les gens qui veulent ABSOLUMENT forcer et faire partie de ta vie, j’ai 4 AMIS, c’est ma famille, elle font partie totalement de Moi, mais je suis quelqu’un de “sympa” et d’un peu “delire” et “d’empathique” je pense, donc beaucoup de gens ont envie de me parler de leur problème ou de les voir et sortir régulièrement, mais j’ai PEU de temps, donc priorité à la famille et mes AMIS, mais je me laisse complètement déborder par toutes ces personnes qui s’accroche et s’impose (je n’ai pas peur de le dire!)
    Ça rend dingue ma meilleure amie qui me voit m’impliquer dans des truc ou perdre du temps pour RIEN,mais la peur de froisser ou de blesser ou encore comme tu dit, de passer pour la méchante, ça me fait dire oui continuellement…
    J’ai du mettre l’obligation de savoir dire non en haut de ma liste des résolutions qu’on prend en début d’année!
    Ton article fait du bien, c’est important de rappeler que ça ne fait pas de nous un monstre de savoir gérer ses priorités et qu’on ne doit rien à personne, merci beaucoup en tout cas

    1. Avoir des priorités, c’est savoir dire non à toutes ces choses et ces personnes qui s’accrochent et s’imposent comme tu dis. Il va falloir apprendre. On se refait un débrief début 2019 pour savoir si tu as tenu cette super résolution hein 🙂

  7. Merci pour cet article
    J’ai encore beaucoup de mal à dire non par peur que les gens le prennent mal.
    Mais parfois j’y arrive donc encore du travail à faire sur moi même

  8. Bonjour,

    Super ton article. J’ai appris à dire NON très récemment. Au début c’est difficile, mais c’est tellement libérateur.
    J’espère que ton article aidera un maximum de gens. Dire “non” dans son quotidien pour les bonnes raisons, c’est nécessaire pour ne pas étouffer.

    Bises

  9. Ton article, je l’attendais en quelque sorte. Étrange aussi pour moi de le lire aujourd’hui, car depuis plusieurs mois et surtout ces dernières semaines, j’ai eu besoin de dire Non. Point de vue du blog car une blogueuse m’interdisait de faire un event beauté où je voulais trop aller (on marche sur là tête!) dire non à une amie (qui l’a mal pris et n’ai depuis plus dans l´equation de ma vie) et à mes parents (ce qui m’a valu les pires reproches de la terre!)
    Je me confie ici, mais tu te confies aussi.. je me fixe sur le positif qui m’entoure et surtout essaie de ne pas culpabiliser. Tu as raison Beautylicieuse – à force d’avoir été forgée dans un moule de politesse et de gentillesse constante, on se perd. Savoir dire non c’est savoir s’en respecter soi.
    Par contre si tu dis’ non, les conflits peuvent suivre (pro & perso) Quels seraient tes conseils face à ça?
    Des bisous doux

    1. Tu n’as pas à culpabiliser, tu as fait ce qu’il fallait. Famille, amies, blogueuse (cette histoire est dingue quand même), il faut savoir s’imposer. Quant aux conflits qui peuvent en découler, bah tant pis, on y fait face. Je suis du genre à proner la zen attitude, la discussion, la bonne entente …mais il faut avouer que parfois, il n’y a rien à faire

  10. Je me suis rendu compte très tard que je ne savais pas dire non. Autant dans ma vie perso, que pro.
    Dès que j’en ai pris conscience, j’ai commencé par dire : “je vais réfléchir et je reviens vers toi” ou “je ne sais pas”, au lieu de dire “non”.
    Mais, en réalité, je me demandais comment j’allais dire “non” sans froisser la personne, etc.
    Bizarrement, lorsque j’ai commencé à dire “non” ou “je ne suis pas d’accord” :
    – dans ma vie pro, des portes se sont ouvertes à moi (et j’ai atteint le niveau auquel je suis aujourd’hui).
    – dans ma vie perso, j’ai carrément fait un tri. C’est fou comme parfois certaines personnes ne vous apprécient plus juste parce que vous êtes en désaccord (avec elles).

  11. On refuse de dire ”non” juste afin de preserver l’autre alors que nous ne sommes pas responsable des sentiments des autres. Il faut apprendre a parfois se placer la premiere et pas toujours faire passer les autres avant soi meme. Perso j’adore cet article je me suis bcp retrouve dedans. Merci Beauty

  12. Dire non c’est aussi s’affirmer. Il est vrai que pour être un être gentil et parfait comme on nous l’enseigne toute petite, il nous faut accéder au désir de chacun. Mais faire cela c’est nous renier. Accepter de ne plus être soi. Or il se trouve que pour s’accomplir dans tout domaine que ce soit. Il ne faut pas être brider et enfermer dans un carcan, il faut être libre de ses opinion et de ses gestes. Pour cela la première issue et savoir faire des choix selon ses désirs et de ne pas se plier aux désirs des autres. C’est peut être difficile au début mais ça fait un bien fou. Se respecter c’est aussi exister, pour soi et tant pis si les autres ne comprennent pas. Alors dire non, c’est aussi une question de “survie personnelle” .Sachons nous affirmer pour être heureux

  13. C’est tellement important de savoir dire non.. Et parfois si compliqué. J’ai pris du temps à comprendre que dire non ce n’est pas méchant envers l’autre, que la personne ne va pas me detester parce que j’ai dis non etc.. Ne pas dire non enfaite c’est comme etre esclave entre guillemets de l’autre. Il faut savoir dire non quand on veut dire non et puis c’est tout !

  14. J’ai aimer lire cette article il me motive , en réalité je suis une personne qui ne c pas vraiment dire non et je fais souvent passer les désire des autre avant les miens il faut que cela change je travaille dessus chaque jours et je me motive beaucoup grâce à toi merci

  15. J’ai énormément de mal à dire NON … cela vient de mon éducation. J’ai été éduquée à l’italienne : il faut toujours faire “bonne figure” … ça passe bien évidemment par ne par dire NON au risque de nous faire culpabiliser. Bon J’ai toujours été un peu rebelle mais quand même pour éviter les remontrances J’ai accepter beaucoup trop de chose. J’ai appris à m’éloigner (J’ai carrément changer de région) et avec l’âge J’ai appris à m’imposer , même si lorsque je rend visite à ma famille c’est compliqué.
    Niveau pro … alors la je ne sais pas dire non et me me si je dis non … ça veut dire oui !!!
    Ton article me plait beaucoup et va m’aider à me remettre en question alors MERCI !!

  16. c’est bien mon problème, j’ai due mal à dire non ! peut être un manque de confiance en moi. Et quand je commence à le faire, on s’étonne, et limite on me fait passer pour la méchante ou on me pousse à avoir des regrets . Mais tout ça se travaille

Laisser un commentaire

Mes recommandations
Marianne Tabudlo Trust Me Comm

LADYBOSS – Marianne Tabudlo

Pour ce dernier LADYBOSS de l’année et pas des moindres, je laisse la place à Marianne Tabudlo, Fondatrice et Directrice de l’agence Trust Me Communications

sonia rolland

LADYBOSS – Sonia Rolland

Il y a quelques mois, j’ai eu l’occasion de passer un joli moment avec Sonia Rolland, quelques heures avant son départ en Martinique pour le

Défiler vers le haut