Discrimination envers les femmes voilées en France

Témoignage – Discrimination envers les femmes voilées dans la Beauty Sphère

femme voilée maquillage

Comme vous le savez,  j’aime parler de ces sujets qui dérangent sur BEAUTYLICIEUSE, n’en déplaisent à beaucoup. Le politiquement correct, très peu pour moi, bah oui à croire qu’avoir un blog beauté/mode signifie être futile et surtout sans opinion. Vive l’uniformisation, moi je dis…

Enfin bref ! Aujourd’hui, je vous propose le témoignage de Selma qui nous parle à coeur ouvert de la discrimination qu’elle subit au quotidien – en tant que femme et en tant que beauty/fashion addict. Cette discrimination dont on parle peu – pourtant est celles que subissent beaucoup de femmes voilées en France, malheureusement. Un témoignage fort intéressant qui en dit beaucoup sur notre société, ô combien intolérante. Bref, trêve de bla-bla, je laisse la parole à Selma


-> UNE FEMME VOILEE TEMOIGNE…

” Bonjour à tous ! Je me présente, je suis Selma et j’ai 27 ans. Je suis une jeune femme franco-algérienne.Je suis née et j’ai grandi en France. J’ai donc la chance d’avoir pour héritage la culture algérienne de mes parents, culture d’un pays qui m’est plus que cher. Passionnée de beauté, je n’ai pas la prétention d’être une experte, mais j’aime énormément le maquillage, la coquetterie et j’en passe ! Le pouvoir de s’embellir, le côté ludique et la créativité possible dans la mode, le stylisme et le make up…Ralala !

Ce n’est pas tout ! Etant musulmane, j’ai fait le choix de me voiler il y a six ans déjà. Je suis de nature assez bavarde alors je vais vous passer toute la séquence « Comment je suis arrivée à ce choix » car le sujet n’est pas là. Je peux néanmoins vous dire très rapidement que j’ai testé quelques jours le voile le plus classique en France : c’est-à-dire, un petit triangle de tissu, accompagné, par exemple, d’une tunique et d’un pantalon. Personnellement, je ne me sentais pas à l’aise. J’ai donc opté pour le port du jilbeb laissant toujours apparaître visage et mains mais se limitant à des couleurs unies et n’épousant pas les formes de mon corps. C’est un choix effectué avec conviction et cela ne m’empêche pas de respecter celles qui n’ont pas opté pour celui-ci. C’est un choix qui me permet de faire valoir davantage ma pensée avant mon corps !

Dans ma vie de femme, franco-algérienne, librement voilée, j’ai cependant rencontré de nombreux obstacles dans mon quotidien et des méchancetés gratuites, principalement au sein de l’espace public. On pourrait développer plusieurs axes thématiques, mais j’ai décidé d’en sélectionner un seul : celui de la discrimination de femmes voilées, dans la Beauty Sphère au sens large (beeauté/mode)

Je sais, c’est un sujet encore très (trop ?) tabou ici, en France, surtout aux lendemains des attaques terroristes et des amalgame mais c’est nécessaire d’en parler. Je fais donc le pari qu’en partageant, à mon tour, un peu de mon expérience, sous forme d’anecdotes énumérées, nous aurons alors effectué un petit pas de plus vers la compréhension du monde qui nous entoure et un deuxième pas, cette fois, en faveur du Respect qui se perd. Cela signifie que, non, je ne chercherai pas à convaincre et non, je ne chercherai pas non plus à persuader. Aucun discours prosélyte ne sera propagé ici. Cependant, j’ai l’intime conviction que l’on peut être contre le voile TOUT EN ETANT contre la discrimination faite à l’égard des femmes voilées et TOUT EN ETANT pour leur liberté de le porter si elles le souhaitent.

 

halima aden mannequin voilé

  • Chers lecteurs et lectrices, mon intention, le temps de ces quelques lignes, est double :

– Me saisir de l’opportunité de témoigner, de m’exprimer…je pense qu’on laisse rarement la parole aux femmes voilées, alors qu’elles ont aussi l’expérience du terrain pour apporter leur impression. D’ailleurs, je remercie Beautylicieuse pour cette invitation et la place qu’elle offre aux questions sociétales sur son blog

-Avec cet article, j’espère sensibiliser aussi bien les femmes voilées que les non-voilées, mais aussi, les hommes. Dans cette optique de sensibilisation, sachez que je reste cependant respectueuse des points de vue de chacun, dès lors qu’ils ne font pas l’apologie de la haine et de l’injustice.

 

* BEAUTY ADDICT ET VOILEE, MISSION (IM)POSSIBLE ?

Un jour, alors que je me promenais dans l’une de mes boutiques cosmétiques préférées dont je ne citerai pas le nom, un vigile m’a interpellé pour me dire « Toi,  madame, avec ton voile long là, on peut pas savoir si tu mets des objets dedans ou pas ! ». Sur le coup, j’étais tétanisée car il est toujours frustrant d’attirer le doute du vol sur soi alors que l’on se sait incapable d’un tel acte. Ensuite… je me suis dit « après tout, c’est son job… ». En parlant de cette anecdote, je peux désormais en rire : je n’sais pas si c’est l’alliance du tutoiement et du Madame ou si c’est l’idée d’imaginer le large voile envelopper un produit Benefit qui m’fait rire, mais c’est drôle.

Drôle parce que je réalise qu’en tant que voilée, on peut inspirer l’extrémisme de la pensée. Drôle…parce que le rire est aussi capable de faire passer un message critique. En vérité, le sujet est beaucoup plus sérieux que ça… Il faudrait revenir sur le poids du stéréotype de « la femme voilée » perçue comme un tout « arabe/noire-musulmane-issue de quartier populaire-qui vient pour voler » pour comprendre ce type de raccourci et ce type de pression sociale répétitive exercée sur ces femmes voilées. 

Autre anecdote, celle d’une maquilleuse pro qui a fait verser les larmes de mon amie. Cette dernière se promenait entre les rayons make up jusqu’au moment où la maquilleuse l’interpelle : « Vous n’êtes pas maquillée mais vous cherchez du maquillage ?! ». Mon amie a rétorqué « Oui, beaucoup viennent sans make up pour tester sur leur visage plus facilement ». La maquilleuse a alors répondu : « Mais c’est aussi par rapport au voile, j’imagine ? ».  Mon amie, pleine d’honnêteté, a alors dit : « J’ai fait le choix de me maquiller pour moi-même et qu’à la maison ». Là, changement de ton : « De toute façon, vous êtes hors piste en féminité quand vous êtes voilée ». Et je pourrai vous en raconter tellement d’autres, mais on s’arrêter là pour aujourd’hui.

 

* QUAND CHACUN Y VA DE SON AVIS…

Quand on est voilée, on subit des critiques de tous les sens, de la part de tout le monde et parfois même de “sa” communauté qui se sent le droit d’avoir son avis. L’Islam enseigne qu’il est très important de conseiller son prochain en privé. Ceci, pour ne pas mettre mal à l’aise l’interlocuteur. Sur la toile, on peut voir bon nombre de Youtubeuses voilées qui font l’objet de critiques réellement méchantes, ni plus ni moins, de la part de sœurs (c’est-à-dire, ici, de musulmanes).

Au lieu de leur parler posément, en privé, voilà que ces femmes subissent une double injustice. Elles absorbent les paroles désagréables de celles qui reconsidèrent leur légitimité à parler maquillage (« en v’là une qui veut encore nous parler féminité, la blague ») et elles subissent l’humiliation de celles qui leur souhaite la bien-guidée à leur manière  (« tu te maquilles et t’es voilée, t’es une musulmane en carton !»).

Non, non et non ! Chacun son rythme et chacun mérite le droit au respect avant tout ! La méchanceté gratuite n’a jamais enrichi personne, ni matériellement, ni humainement, ni même spirituellement tiens !

 

* LE BOYCOTT DES INFLUENCEUSES VOILEES PAR LES GRANDES MARQUES, ON EN PARLE ?

Beaucoup de sociologues ont su mettre en avant une forme de rejet au travail : le phénomène de placardisation. Véritable source de souffrance au boulot, ce mécanisme consiste à black-lister de la mailing-list et de tous les projets, l’employé, afin que, par l’ennui, il finisse par démissionner. Ainsi, bien qu’initialement compétente, la personne se voit obligée de mettre un terme à cette véritable pression psychologique.

Ce que je constate aujourd’hui est l’exportation de la technique de la placardisation, cette fois, dans le monde de la mode et de la beauté et contre les femmes voilées. Plusieurs Influenceuses pleine de compétences en matière de beauté – mais voilées racontent sur la toile le boycott qu’elles vivent au quotidien de la part des grandes marques qui ne veulent surtout pas être amalgamées. Certains diront que les choses avancent doucement mais sûrement (cf : Halima Aden, premier mannequin voilé) mais malheureusement cela est encore trop peu. 

 

* QUAND LA MODE S’INSPIRE DE TOUS, ACCEPTONS QU’ELLE SOIT POUR TOUS !

Dans la vie, en général, on dit souvent qu’il en faut pour tous les goûts ! Par le passé, j’ai déjà côtoyé des stylistes, certains actifs pour les fashion week à Dubaï, d’autres un peu plus impliqués au niveau local. Peu importe, leur style, je les ai tous, sans exception, déjà entendu dire « la mode n’a pas de frontière ! ». C’est vrai et pourtant…

Le vêtement peut avoir la force de voyager et de faire voyager ! Un exemple ? La mode DITE ethnique – pour ne pas dire, la mode inspirée de cultures différentes dans le monde…Et c’est là, où, « d’un coup », je trouve dans une bijouterie, un style de collier qui ressemble « étrangement » à celui de ma grand-mère vivant dans un village en Algérie.

La mode peut aussi réunir, on l’a vu avec H&M ou Mango, ou encore, chez D&G, lorsqu’ils se sont mis à proposer aussi bien des vêtements courts ou moulant que des vêtements longs et amples correspondant en partie aux femmes musulmanes voilées, communément appelés « la mode islamique ». Je n’ai jamais apprécié cette formule parce que les vêtements larges qui ont pour double fonction d’allier le beau et le fait de cacher les courbes de son corps par choix, n’est pas que pour les femmes musulmanes. Beaucoup de non-musulmanes souhaitent trouver cet entre-deux.

Mais bon, il est tellement plus facile de faire passer la femme voilée pour une femme soumise, faiseuse de trouble sans voix ni parole et incapable de raisonner par elle-même. Peut-on une bonne fois pour toute, nous croire, lorsque l’on énonce que c’est un choix de s’habiller agréablement tout en ne souhaitant pas donner la possibilité à des gens de nous scanner ?!


femmes voilées dans la mode

-> L’INSPIRATION PEUT-ÊTRE PUISÉE DANS L’AILLEURS…

S’inspirer de l’ouverture d’esprit londonienne, voilà ce à quoi je nous invite pour finir cet article en « beauté ». J’en vois déjà dire « Mais non, on s’en fiche, soyons fières de ce que nous sommes ! ». Oui, c’est vrai, nous avons de quoi être fière de notre société multiculturelle. Ne tombons cependant pas dans le renfermement sur nous-mêmes et ne restons pas sur nos acquis. Ouvrons-nous au monde et puisons-y de quoi nous inspirer pour avancer. Et si, pour grandir humainement, il fallait contempler l’Autre ?

L’Angleterre – selon moi, nous invite à la réforme de notre société, vers un monde meilleur. Je ne suis pas dans un discours idéalisant du pays mais je pose juste l’index là où on peut dire « Ok, ça fonctionne bien dans ça chez eux, alors inspirons-nous en un peu ». Et, là où ça marche, c’est dans le vivre ensemble. Je prends l’exemple de Londres parce que c’est au sein de cette ville que j’ai pu vivre et voir une réelle distinction possible avec Paris.

A Londres, j’ai vu les femmes libres, qu’elles soient voilées de la tête aux pieds ou portant une jupe très courte. Qu’elles soient maquillées d’un R.A.L bleu ou gris, ou au naturel…qu’elles aient adopté un look gothique ou autre encore ! En fait, elles sont REELLEMENT libres, du moins, pour ce qui est de la liberté d’être et de circuler !

C’est encore une fois, là, l’exemple des femmes. Cependant, globalement, peu importe ton physique, à Londres, tu ES, avant d’être ceci ou cela et, au nom de ton existence, tu mérites d’emblée le respect. Le résultat ? Une micro-société respirant la tolérance et la joie (mon Dieu comme ils gardent tous le sourire, ou du moins, pour une grande part des londoniens !). Ces derniers ont tendance à accepter la réalité humaine : un monde multiculturel, irréductible, fort heureusement, à une uniformisation des masses !

On a débuté ensemble sur le sujet de la discrimination de femmes voilées existante dans la Beauty Sphère. J’espère que vous ressentez bien que l’on est arrivé à bon port, une belle philosophie de vie : Soyons heureux en étant ce que nous sommes et en acceptant ce que l’Autre est !


Prochainement, on parlera du harcèlement de rue que peuvent vivre les femmes voilées au quotidien ! D’ici là, prenez bien soin de vous surtout. Selma

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Discutons ensemble  ↓

51 réponses

  1. J’ai adoré cette article, passionnant. C’est vrai que parfois on ne se rend pas compte du poids que ça représente quand on est pas voilée.. surtout que les makeup “d’orient” (j’ai du mal à trouver un nom, désolée si ça ne convient pas) sont magnifiques et beaucoup s’en sont inspiré !
    Ça faisait un petit moment que tu n’avait pas publié ce genre d’article et je dois dire que j’adore… j’aime ta prise de position, c’est tellement plus intéressant !

    1. Bonsoir Fitqueency
      Je suis l’auteure de l’article
      Merci pour ce retour
      En effet, j’aime aussi énormément ce côté “j’ose parler de tout ce qui dérange” de Beautylicieuse !!! BEAUTYLICIEUSE L’AUDACIEUSE… haha 😉
      Oui, plus sérieusement: il est vrai qu’il y a, en plus, beaucoup d’inspirations make up à se faire, du côté de la beauté “orientale” et l’avantage de ce que j’appelle la beauty sphere, c’est que ça fait voyager, les modes et cultures se rencontrent…C’est bête à dire mais la technique du scotch pour faire un smoky eyes parfait provient du Liban par exemple !!Le fameux “make up libanais” des années 80, les grandes chanteuses orientales le faisaient déjà 🙂
      Merci encore pour ton retour et bonne soirée !
      Selma.

  2. Ca me choque de lire ce genre d’article en 2017.J’ai l’impression que le monde régresse en matière d’intolérances.
    Mais bon je vis dans un monde de bisounours et je considère que le principal c’est que les gens soient heureux de la façon qu’ils souhaitent et ensemble dans le respect.

    bravo pour cet article ,j’espère qu’il ouvrira les yeux et les esprits de certains.

  3. Salut ma belle, je ne pensais pas que tu ferais un jour un article comme ça et cela me touche particulièrement car je suis voilée… ces témoignages sont des choses que j’ai subit également même en présence de mon mari …. ou avoir des reproche du genre regarde elle est voilée et elle a du fond de teint sur la gueule et après ça se dit musulmane …. Et pour finir encore moins évident quand tu es française ( convertie ) et ce moment où tu donnes ta carte de fidélité ( dans un grand mag de makeup pour ne pas citer de nom … ) à la caisse et que la vendeuse te dit mais c’est bien vous ???!!! malheureusement trop de gens jugent se permettent de critiquer d’infliger une sorte de maltraitance morale comme si nous étions des individus non identifiés …. j’ai fais lire pour la première fois ton article a mon mari qui en a eu les larmes aux yeux et ma regardé et ma dit elle est voilée celle qui a fait cet article ….n car je pense qu’elle doit comprendre et vivre ce que vous vivez …. On pourrait écrire un bouquin a nous toutes alors voilée ou pas on a toutes le droit d’être des makeup addict et d’être féminine quelque soit notre habit notre religion ou notre couleur de peau …. j’aimerai en écrire davantage mais je vais m’éparpiller ahahha . Je te remercie pour ces quelques lignes des bisous VIRGINIE

    1. Bonjour,
      Si j’ai bien compris, tu n’es pas née musulmane. Je présume que tu dois aussi subir le jugement de ceux qui pensent pouvoir te donner des leçons ?
      Ne laisses pas les autres atteindrent ton moral, je te souhaite du courage et une belle continuation dans se monde de brut si Dieu veut

      1. Bonjour tm_eve marie.eve
        Je ne sais pas à qui s’adresse ce message mais je crois bien que tu t’adressais à Virgnie
        En tous les cas: je te remercie pour le message de courage que tu as partagé en commentaire..peu importe à qui il était destiné. Merci pour elle et à bientôt.
        Selma (l’auteure de l’article)

    2. pimoussnini,

      Je suis Selma et suis très touchée par ton partage.
      Hé oui, hélas, nous sommes BEAUCOUP à vivre tout ça et je remercie Beautylicieuse de nous offrir ce temps pour échanger avec des femmes voilées mais aussi, des femmes non voilées: c’est important. Et d’ailleurs, cet article cible tout le monde, pas que les femmes.
      Si je peux te donner un conseil personnel: ne te laisse pas envahir par les critiques des autres, peu important qui sont ces gens, chacun avance avec ses qualités et défauts, ses choix de vie, aussi, à son rythme.
      Bonne soirée et belle suite à toi, loin des préjugés et difficultés, je te souhaite.
      Selma

  4. Hélas, c’est la triste réalité.
    “Soyons Heureux en étant ce que nous sommes et en acceptant ce que l’Autre est”
    Comme l’a dit Selma
    Moi je dirai Soyons Heureux en acceptant ce que l’Autre est car notre Bonheur ne sera pas complet tant que nous acceptons pas l’autre tel qu’il est.

    Merci pour cet article
    Des bisous

  5. Voilà pourquoi Je te kiffe et pourquoi j adore tes articles
    Je dis bravo à selma
    Merci à toi d avoir partager son témoignage
    Je cours partager ton article sur les réseaux.
    Une beautylicieuse addict

  6. Merci à Beautylicieuse d’avoir relayé cet article.
    Je crois que j’entends ce que Selma veut dire et suis très choquée par les discriminations qu’elle subit à cause du voile, ne serait-ce que par le tutoiement que le vigile se permet d’employer. Ne parlons même pas de la vendeuse. Il n’y a qu’une seule solution: se faire respecter, remettre poliment et fermement les gens à leur place, sans s’énerver, mais ne jamais lâcher. Je parle un peu d’expérience: je suis très ronde, je vous laisse donc imaginer les âneries que j’entends et les humiliations qu’on essaie de me faire subir. Pas de chance pour les casse-pieds: avec le temps, j’ai appris à devenir assertive, et ça marche.

  7. suite du commentaire précédent
    Par contre, et s’il vous plaît n’y voyez aucun racisme ou anti-islamisme – je suis agnostique et habituée à vivre dans une société profondément laïque, j’ai beau avoir essayé, parlé avec des femmes, lu sur le sujet, réfléchi à la question, je crois que je ne comprendrai jamais pourquoi la plupart des femmes musulmanes se voilent. J’approche la 60aine, j’ai pas mal voyagé en Afrique du nord et de l’ouest, la première fois à l’âge de 17 ans. Vous êtes toutes belles, la beauté ne doit pas rester cachée mais être montrée car elle fait du bien à l’âme et au coeur. Ensuite, ce sont les hommes qui doivent apprendre à bien se tenir, et non pas les femmes qui doivent cacher leur beauté. J’espère ne pas vous avoir choquée. Mais ça me rend toujours triste de me promener sur un marché en terres musulmanes et de voir les femmes ayant toutes la même apparence, alors que la nature humaine est si belle et si diverse.
    J’espère que les marques entendront votre message.

    1. Bonsoir MarieG
      Je crois que ton commentaire a été l’un des commentaires qui m’a le plus interpellé, touché, appelé aussi: c’est vraiment bon de te lire. Je suis l’auteure de l’article et je ne vois aucun racisme à travers tes propos.
      D’abord, je te remercie pour l’intérêt que tu as porté à cet écrit que j’ai vraiment bossé avec le coeur et dans la volonté d’échanger, d’arrêter de nous contenter de simples regards en lieux publics et d’imaginaire empêchant d’aller vers l’Autre.
      Effectivement, je suis d’accord avec toi: il faut oser dialoguer, posément, avec les bons mots, dans le respect, mais échangeons. C’est ce qui évite de laisser le vide de l’inconnu se remplir par du rejet, de la peur et j’en passe.
      Je suis contente que tu ressentes et comprenne les galères en société vécues par des femmes comme moi, merci.

    2. SUITE: Aussi, je comprends ta position concernant la perception de la beauté du corps comme étant à être quelque part glorifié, reconnue, en l’exposant dans le sens sain du terme. Vraiment, j’insiste: je te comprends. Je pense aussi qu’il y a un effet de génération et cela peut en partie expliquer les “chocs” de perceptions des choses. Je remarque par exemple que pour beaucoup de celle qui ont combattu durant mai 68, puisque le mot d’ordre était de se libérer de la société patriarcale, et de se réapproprier son corps féminin, forcément les femmes de cette génération auront tendance à considérer le voile comme une anti-libération ce que je comprends, culturellement (j’insiste: certaines, je ne veux pas généraliser car il y a de tout partout et dans toutes les générations au fond).

      1. Touché ! Je n’avais pas fait le rapport avec mai 68, mais tu as tout juste. Et ce n’est pas seulement le rapport au corps; à vrai dire le corps n’est pas dans mes priorités les plus hautes.
        Je suis plus inquiète de ce qui se passe sur le plan professionnel où j’ai le sentiment que les filles ont tendance à croire que l’égalité, c’est gagné. Eh bien non, mauvaise nouvelle, ce n’est pas gagné, et de loin. J’ai une ou deux amies trentenaires qui en font actuellement la cruelle expérience (évidemment elles sont hyper-diplômées) et se trouvent bien seules pour se battre contre du machisme dissimulé sous de belles paroles.

    3. SUITE 2 : Je te rejoins aussi sur le fait que les hommes ont aussi une bonne tenue à garder. COmme je l’ai évoqué dans un commentaire plus bas : je ne pouvais malheureusement pas tout expliquer en un article (qui fut déjà assez conséquent lool). Je ne pouvais pas revenir sur la théologie par exemple, mais il est vrai qu’il y a aussi des textes islamiques qui stipulent que l’homme doit baisser le regard devant la femme: ce n’est pas dans le sens ne pas avoir le droit de la voir ou inversement. C’est dans le sens : ne pas avoir un regard insistant, déplacé qui bien souvent, d’ailleurs, bifurque très vite dans du harcèlement de rue. Oui, comme toi, je crois profondément qu’on déverse bien trop souvent les plus lourdes responsabilités sur les femmes , la cible facile (c’est trop facile d’ailleurs) mais de mon point de vue: je crois que chacun a un rôle à jouer. Pour ma part, c’est un peu plus outre que cela à vraie dire: je vois le voile comme une réponse à ces harcèlements, donc oui effectivement, en ce sens, je peux comprendre celles qui voient ça comme une injustice (“pourquoi ce serait à nous de céder?” en quelques sortes).

      1. Et donc les textes islamiques sont pleins de bon sens: l’homme ne doit pas avoir de regard insistant, déplacé, etc… on se rejoint, les hommes doivent savoir se tenir, c’est-à-dire être capables de contrôler leurs pulsions. Après tout, les femmes sont bien capables de contrôler les leurs, non ?

        Je crois que je comprends intellectuellement le port du voile, mais intellectuellement seulement.
        Enfin, comme disent les anglais, let’s agree to disagree

        Sweet dreams.

    4. SUITE 3 ET FIN (lol) : Mais en fait, je crois que tout est question de sens: je vois aussi mon voile comme un pouvoir. C’est un pouvoir au sens où je décide de qui peut voir mon corps (ou ma beauté physique si on peut dire ça comme ça lol) ou autrement: je décide, en me couvrant de mon plein gré, d’imposer d’apprendre à me connaître intérieurement avant de me connaître physiquement quelque part et par expérience, je ressens que ça marche. Ceci ne veut pas dire que celles qui ne se voilent pas font fausse route: chacun mérite respect et liberté. C’est ma ligne de conduite. Encore une fois, sache que ton commentaire ne m’a pas choqué et je suis très reconnaissante envers ton expérience de la vie, étant plus jeune que toi.

  8. Bonjour ma belle
    Merci pour cet article
    Ce témoignage m’a beaucoup touché car j’ai des amies qui sont voilés et elles subissent souvent les regards de personnes dans les lieux publics ou quand on va faire du shopping et acheter du maquillage.
    Souvent cela me mets hors de moi.
    Merci pour cet article

    1. Bonsoir Stouquette
      Je suis l’auteure de l’article: j’ai aimé lire ton retour car c’est aussi quelque chose de très commun oui, l’amie qui ressent que quelque chose de bizarre et d’inacceptable se passe en société à travers “l’analyseur” (quelque part) de son amie voilée. Des amies non voilées: j’en ai beaucoup-beaucoup, et crois-moi, elles aussi oui ressentent ces regards posés sur moi. Avec le temps, je l’espère, ces choses se dissiperont. EN attendant, on prend toutes les possibilités, les opportunités pour échanger, décomplexer tout ça, parler aisément au lieu de raser les murs et ainsi, peut-être, il y aura moins de peur, moins de rejet de l’Autre aussi. 🙂 Bonne soirée

  9. Coucou beauty,

    Des que j’ai vue l’intitulé de l’article je suis aller immédiatement sur ton site. Je travaille dans le domaine de l’export et notamment j’ai la chance de travailler avec les pays arabes et notamment avec l’Arabie Saoudite. Dans ce pays les droits de la femme avancent très très doucement mais au contact de cette population j’ai appris que nous grand pays moderne nous sommes très en retard sur la sois disant tolerance.
    Pourquoi nous sommes encore obligés de nous justifier de notre religion, notre orientation sexuelle ou juste de ne pas faire partir du moule que la société a si bien pris de faire ?
    Je suis d’accord que a Londres j’ai vue des très belles vendeuses pour des grande marque de make-up voilée et cela ne m’as pas déranger un seul instant, je juge le côté professionnel de la personne et non sa manière d’être habillée.
    Nous avons encore un long chemin à faire avant de se dire moderne et tolérants.

    Beau article ! Bravo!

    1. Bonsoir Irina
      Je suis l’auteure de l’article.
      Je tiens à te remercier pour ce retour.
      Je suis contente de voir que ce que j’ai pu constaté, d’autres l’ont également constaté…Cela nous fait sortir de l’idée reçue selon laquelle nous serions, nous les voilées, un chouiya parano. Effectivement, nous avons encore un long chemin à parcourir, mais les commentaires comme le tien et d’autres encore, me donnent espoir. Bonne soirée 🙂

    1. Bonsoir zouzoupette29
      MERCI pour ton retour car cela me permet de me rendre compte à quel point oui, la clé est la discussion, l’échange, comme j’ai pu le dire dans un commentaire plus bas.
      La preuve: cela te permet de te rendre compte d’un phénomène de société bien ancré.
      Je te remercie pour ta compassion car quelque part, oui, tu compatis en reconnaissant ça comme une discrimination: MERCI ENCORE. La reconnaissance est déjà un grand pas.
      Selma.

  10. Bonjour,

    Je remercie Selma pour son temoignage. Moi, je viens de l’Amérique du Sud et je ne savais pas du tout que les femmes voilées étaient discriminées des deux côtés. Pour moi c’est une problématique nouvelle et l’histoire de Selma m’aide beaucoup à essayer comprendre les enjeux de sa décision de porter le voile (je viens d’un pays où la population musulmane est de 0,05% environ).

    Merci aussi Beautylicieuse pour donner l’espace et montrer cette réalité. Je pense qu’entre femmes c’est important de nous serrer les coudes, peu importe si nous sommes voilées, pas voilées, musulmanes, catholiques, juives, athées ou mormones, maquillées ou pas maquillées.

    Bon après-midi !
    Bonne jour

    1. Tam, bonsoir et enchantée .
      Je suis l’auteure de l’article et suis ouverte à la discussions avec grand plaisir.
      J’apprécie ton intérêt pour l’échange: il est le secret de la non stigmatisation, le secret contre l’ignorance, le secret pour assurer la rencontre avec l’altérité, voire, le vivre-ensemble et le tout, sans forcement adhérer aux chois de l’autre, mais juste: à les entendre, les respecter.
      Pareillement: je pense que l’heure est à la solidarité, ne pas entrer dans la conflictualité, bref: se serrer les coudes comme tu le dis si bien. Au fond, le combat est commun et collectif.
      Bises.
      Selma

  11. Beaucoup croient qu’en 2017 tous cela est révolu, on est toujours jugée pour un bout de tissu en plus ou en moins.
    Mais c’est vrai que le milieu de la beauté écarte le voile or que voilée ou non nous somme toutes des femmes, nous aimons prendre soins de nous et sentir bon ! Alors au lieu de pointer du doigt chacun devrait prendre conscience que sa liberté s’arrete quand elle atteint la liberté d’une autre personne.

    1. Bonsoir Somhane
      Merci pour ton retour !
      Hé oui, nous sommes avant d’être “voilées” ou autres encore, des personnes, hommes ou femmes, qui aimons prendre soin de nous. Tout simplement. 🙂

  12. J’ai adoré cet article ! Bravo à cette jeune femme courageuse, et bravo à toutes les voilées de France pour qui sa doit être très dur de vivre dans une France pleins d’amalgames, de préjugés, et de regard insistant !
    Je ne suis ni voilée, ni musulmane mais j’ai un profond respect pour ces femmes qui ce battent au quotidien.

    Bien sûr qu’une femme voilée a le droit de ce maquiller comme toutes les femmes elles ont le même droit que les autres, elle ont juste fais un choix , comme une autre ferais le choix de se vêtir de jupe courte ! Nous sommes toutes égales de celle qui met le voile à celle qui met des jupes ! Nous sommes toutes des femmes , des mamans !

    Nous penseront faire le mieux pour nous mêmes ! Alors vraiment stop aux racisme , au fachisme , aux amalgames , aux orientation sexuel ! STOP à toutes ces violences verbales ou même fois à ces violences physique !

    Le portrait de cette jeune femme m’a conquise ! Merci à elle pour cet article merci à toi BL pour cet article ! Que la
    Paix sois dans tous les cœurs ❤️

    1. Bonsoir Marion Delpech
      Un énorme merci pour ton retour…
      Je suis tellement heureuse de pouvoir lire des messages comme le tien.
      Je crois encore énormément en l’humanité en partie grâce aux personnes ouvertes d’esprit, respectueuses et respectables.
      Je suis bien entendu très reconnaissante envers Beautylicieuse qui nous a donné une chance d’échanger un peu toutes autour de ce sujet encore trop tabou, sur la toile.
      Merci pour ton retour et merci pour le “bravo” lol 🙂

  13. Bel article, témoignage intéressant.
    Je fait aussi partie de celles qui estiment que se sont les hommes qui doivent se tenir et non les femmes qui doivent se préserver.
    Cependant, je respecte profondement celles qui savent garder le secret de leur beauté pour leur moitié.
    A toutes celles qui rencontrent des difficultés à vivre leur vie comme elles le souhaitent, c’est un peu leur Jihad et ce combat est très noble.
    Soyons belles mais surtout soyons heureuses

    1. Bonsoir “tm_eve marie.eve”
      Tout d’abord, je tiens à te remercier pour ton retour, un vrai message de paix.
      C’est vrai oui, soyons heureuses avant tout !
      Pour ce qui est de la tenue des hommes: je te rejoins, il est vrai que sur un article, je ne pouvais pas trop en dire. Ce serait beaucoup trop long et il aurait fallu du coup parler théologie et textes..or, le sujet n’était pas tant la genèse du voile ou autre, mais de l’expérience sociale du voile…mais peut-être ne le sais-tu pas: il y a aussi des textes qui prônent un certain comportement à avoir et une certaine tenue à adopter en présence de femmes, pour les hommes. C’est juste qu’hélas, nous vivons dans des sociétés (orient et occident confondus) où l’on attend toujours plus des femmes que des hommes, où l’exigence se veut plus intense sur “elles” que sur “eux”. Je crois que tu résumes très bien le tout: tant que l’on agit pour soi, par envie, et besoin, tant que l’on est heureux alors c’est suffisant. Merci encore. Sache que j’ai ressenti beaucoup de profondeur dans ton écrit.Bises!

    1. Bonsoir Koryan 🙂
      Effectivement, on peut faire beaucoup de connections avec le cas Asma Fares qui a bien de fois évoqué cette problématique et pourtant, elle a beaucoup apporté comme bien d’autres youtubeuses. Je te remercie pour ton retour (Selma, l’auteure de l’article, en partenariat avec Beautylicieuse).

  14. Malheureusement, il y a encore trop de bêtises et d’ignorance notre pays ! Vivre librement, il n’y a que ça qui importe. Belle à l’intérieur pour être belle à l’extérieur…

    1. Bonsoir Kalaguoduod,
      Merci pour ce retour. Je suis l’auteure de l’article et je suis toujours aussi émue face aux retours de personnes qui appellent à la préservation de liberté avant tout 🙂

  15. Bonsoir MarieG

    Je crois que ton commentaire a été l’un des commentaires qui m’a le plus interpellé, touché, appelé aussi: c’est vraiment bon de te lire. Je suis l’auteure de l’article et je ne vois aucun racisme à travers tes propos.
    D’abord, je te remercie pour l’intérêt que tu as porté à cet écrit que j’ai vraiment bossé avec le coeur et dans la volonté d’échanger, d’arrêter de nous contenter de simples regards en lieux publics et d’imaginaire empêchant d’aller vers l’Autre.
    Effectivement, je suis d’accord avec toi: il faut oser dialoguer, posément, avec les bons mots, dans le respect, mais échangeons. C’est ce qui évite de laisser le vide de l’inconnu se remplir par du rejet, de la peur et j’en passe.
    Je suis contente que tu ressentes et comprenne les galères en société vécues par des femmes comme moi, merci.

  16. Merci pour cet article,et merci à Selma pour son temoignage. Tout ca me rend triste et me fait peur et me met en colere ! le manque de respect me met en colere il y en a trop ,il n y a pas assez de dialogue,il y a trop de peur et pas assez de confiance en l autre,trop de prejugés,on met trop des etiquettes sur les gens,ca enerve ca fait peur !

  17. Bonjour Selma, je trouves ton article très beau, très bien écrit.

    Je suis contre toute injustice.

    J’ai aussi un esprit féministe, donc j’ai un peu tiqué quant à la phrase “C’est un choix qui me permet de faire valoir davantage ma pensée avant mon corps”, j’y vois un jugement de valeur.
    Ce n’est pas parce que l’on porte un mini short que l’on fait davantage passer son corps avant sa pensée, c’est assez réducteur voire cliché, toi qui combat la stigmatisation, c’en est une très belle que voila.
    Pourtant, je ne peux pas m’empêcher d’être révoltée quand je lis l’injustice qu’a subit ton amie, ou face à certains commentaires sous les vidéos de youtubeuses beauté voilées.
    Celà me fait penser aux commentaires odieux que reçoivent les youtubeuses d’origine maghrébine qui ne se voilent pas qui s’affichent en maillot de bain, qui sont en couple mixte. voire certains dechainements de haine sur les réseaux sociaux si elles ne souhaitent pas un bon ramadan à ses abonnées.
    Je trouves que c’est une énorme pression sociale qu’elles subissent, carrément un jugement de valeur, qu’elles ne même demandent pas, ça rejoins l’injustice dont tu parles.

  18. Le pire c’est que cela vient des femmes elles mêmes comme tu le racontes si bien, alors conditionnement, frustration? Je ne sais que penser.

    Autre chose, que tu dises que le voile est une réponse au harcèlement de rue, ça aussi me fait tiquer.
    Ça me fait penser un peu à l’argument hypocrite des violeurs face une victime de par ses vêtements jugés trop court.
    Ce n’est pas une question de vêtement, c’est une question de haine de la femme, d’éducation, de patriarcat, et ce n’est pas les femmes du moyen orient (ou la majorité des femmes sont voilées et pourtant les agression sexuelles y sont légion) qui diront le contraire.
    Je te conseilles le film “les femmes du bus 678” qui explique très bien ce que vivent ces femmes. Ou encore, dans un autre registre “la source des femmes”.

    C’est assez utopique que de penser que “se couvrir” rendra ces hommes là meilleurs et respectueux et résoudra comme par magie leurs problèmes psychologiques.
    Mon crédo, et c’est une opinion qui n’engage que moi: “Si un homme viole ta pudeur, ne te voile pas, crève lui les yeux”

    Enfin, je te rejoins, je rêve moi aussi d’une société libre…Ou les femmes au lieu de se bouffer entre elles, se tiendront par la main et abattront le fantôme du machisme qui pèsent sur elles. Car nous ne voulons TOUTES les mêmes chose:l’égalité et le respect.

  19. Coucou.

    Merci pour ce superbe article !!

    C’est tellement ça ! Même en passant de Paris à Barcelone, ce qui me décevra le plus, ce seront les gens de ma propre communauté qui ne respecte pas mon choix lorsque je publies des articles de mode de femmes voilées sur le blog et surtout..qui préfèrent rester abonné pour garder un oeil sur toi..pfff

    Enfin bref !

    Merci pour ce partage <3

  20. Très bel article, très beau témoignage. Je partage ce point de vue j’ai tellement à dire sur le sujet que je pourrais écrire un livre ou 2 haha.

    Le plus important à retenir c’est que tout le monde peut faire ce qu’il veut tant que c’est dans le respect de soi même et d’autrui. En général c’est l’ignorance qui conduit l’humain manquer de respect à celui qui à priori “n’est pas comme lui” c’est pour ça qu’il est primordial de renseigner les gens calmement et intelligament comme vous le faites si bien beautylicieuse et selma.

  21. Bonjours à toutes,
    Un article très très utile je trouve. J’avoue que je suis contre le voile pour des raisons perso, mais, franchement, que les femmes voilées se maquillent franchement je ne vois pas ou est le problème, je sais plus trop ou me mettre du coup, j’ai surtout vus sur youtube que les filles voilées qui se maquillent, sont plus jugées par les musulmanes que les autres (bon bien sur il y a aussi les autres), mais quand je pense que mon makeup est plus orienté (je viens de m’en faire la remarque) sur la mode orientale en se qui concerne le makeup (les yeux de chats…) qui est en plus très primé dans la blogosphère, ça fait froid dans le dos.

  22. Ca me choque de lire ce genre d’article en 2017.J’ai l’impression que le monde régresse en matière d’intolérances.
    Mais bon je vis dans un monde de bisounours et je considère que le principal c’est que les gens soient heureux de la façon qu’ils souhaitent et ensemble dans le respect.
    bravo pour cet article ,j’espère qu’il ouvrira les yeux et les esprits de certains.

  23. Merci @ beautylicieuse et Selma pour cette article que j’ai lu avec beaucoup d’émotions depuis 10ans je suis voilé et malheureusement en 10 rien n’a changé. Un jour en prenant le rer pour aller au chevet de mon apoux un homme m’a interpellé et m’a dit retire ton tchador et moi je comprenais pas. le pir c’est qu’à cette période mon mari été hospitalisé pour son cancer de la moelle osseuse et mon mode était déjà détruit mais je tenais pour lui mais ce jour là j’ai eu la peur de ma vie cette homme continué à me suivre sur le quai en criant de retirer mon soit disant « tchador » et personne n’a réagit ou et venu à mon aide par chance le rer est arrivé je suis monté et il m’a craché dessus et la moi qui tenais bon depuis des mois je me suis effondré dans le rer.

    Depuis que je suis voilé et au vue de la santé de mon époux j’ai voulu reprendre le travail pour joindre les deux bouts car je suis à la base une guerrière mais malheureusement la aussi personne ne veux m’engager. Donc sa plus l’incident Qui m’a pour le coup traumatisée je me suis coupé de tout et pris 40kilo. Donc merci ma beauté pour cette article qui m’a fait beaucoup de bien surtout venant de toi car sont rares les personnes qui défend la cause des femmes voilé. En France cela devient depuis en plus dur d’être une femme française voilé. Car je précise nous sommes peut-être voilé mais nous sommes françaises ❤️

Laisser un commentaire

Mes recommandations
Marianne Tabudlo Trust Me Comm

LADYBOSS – Marianne Tabudlo

Pour ce dernier LADYBOSS de l’année et pas des moindres, je laisse la place à Marianne Tabudlo, Fondatrice et Directrice de l’agence Trust Me Communications

sonia rolland

LADYBOSS – Sonia Rolland

Il y a quelques mois, j’ai eu l’occasion de passer un joli moment avec Sonia Rolland, quelques heures avant son départ en Martinique pour le

Défiler vers le haut