Mes films indiens/bollywood favoris - Partie #2 - BEAUTYLICIEUSE

Mes films indiens/bollywood favoris – Partie #2

films-indiens
Je vous avais promis un second article pour vous parler de mes autres films indiens favoris vu comme avez aimé le premier opus que vous pouvez relire ici. Quasi un an plus tard, voici la suite. Sans surprise, on retrouve of course Shahrukh Khan, Amitabh Bachchan, Salman Khan sans oublier le sexy John Abraham. Suivez moi et préparez les mouchoirs…

* Veer Zaara
Ce film est sublime ! La bande son est à tomber, l’histoire bouleversante…et Shah Rukh Khan, Preity Zinta & la magnifique Rani Mukherjee jouent leur rôle à la perfection. 3h de pur bonheur, l’un des chefs d’oeuvre de Bollywood.

Veer-Zaara raconte l’histoire de Veer Pratap Singh (Shahrukh Khan), un Indien emprisonné au Pakistan. Une jeune avocate, Saamiya Siddiqui (Rani Mukherjee) prend son cas en main et cherche à comprendre ce qu’il s’est passé. D’abord réticent, Veer se livre peu à peu et raconte son histoire et sa rencontre avec Zaara Hayat Khan (Preity Zinta), une Pakistanaise qu’il secoure lors d’un grave accident. Séduit par son charme et touché par sa détresse, Veer aide Zaara venue en Inde pour accomplir les dernières volontés de sa nourrice.

Après l’avoir présentée à sa famille, alors qu’il la reconduit au Pakistan et s’apprête à lui avouer ses sentiments, Veer apprend l’existence et fait la connaissance de Raza Sharazi, le fiancé de Zaara. De retour dans sa famille pour célébrer son mariage, Zaara prend conscience de son amour pour Veer det sombre dans le désespoir. Veer accourt pour la chercher, mais les deux jeunes gens, conscients des ravages que provoquent leur amour, décident d’y renoncer. Cependant, Raza Sharazi, humilié par l’exposition à la vue de tous de l’amour de sa fiancée pour un autre homme, use secrètement de son influence pour accuser Veer d’espionnage et le faire emprisonner.

C’est dans cette triste situation que Saamiya Siddiqui le trouve 22 ans plus tard et qu’elle entreprend de faire éclater la vérité malgré la réticence du gouvernement pakistanais, l’opposition d’un procureur particulièrement retord et le silence de Veer, soucieux de protéger la réputation de la femme qu’il n’a jamais cessé d’aimer.

veer-zaara
* Baabul
Magnifique et trop triste, ce mélodrame qui traite du veuvage de la femme en Inde est une pépite ! Et que dire de cet excellent casting (Salman Khan, John Abraham, Rani Mukherjee, Hema Malini, Amitabh Bachchan…) et des chansons à tomber…

Balraj Kapoor (Amitabh Bachchan) est un homme d’affaires riche avec des perspectives modernes. Pour lui, la famille et la culture sont les valeurs les plus importantes. Shobhna (Hema Malini), son épouse, est sa moitié. Ils adorent tous deux leur fils unique, Avinash (Salman Khan). Pour Balraj, Avinash est plus un ami que son fils. Avinash revient à la maison après de nombreuses années d’étude à l’étranger.

Avinash rencontre alors la belle Malvika (Rani Mukherjee) qu’il épousera très vite et de cette union, naitra Ansh. Rajat (John Abraham), jeune musicien et meilleur ami de Malvika, a longtemps ressenti quelque chose pour elle, mais il ne le lui a jamais dit. Suite au mariage et rassuré de la laisser entre de bonnes mains, il décide de s’installer en Europe afin de poursuivre sa carrière musicale.

Le destin frappe : un jour alors qu’il rentrait pour faire une surprise à sa belle, Avinash meurt dans un accident. La vie sans Avinash est insupportable pour Malvika, Balraj et Shobhna. Balraj ne peut pas supporter de voir la vie sans couleur de Malvika. Il décide de trouver Rajat pour lui demander de l’épouser pour qu’elle retrouve goût à la vie. Mais Balraj devra faire face à l’opposition de son frère plus âgé Balwant Kapoor (Om Puri), pour qui la tradition – à savoir qu’une veuve porte malheur et doit pleurer son mari toute sa vie restante – et la convention sont les piliers qui soutiennent son honneur et la réputation de la famille…

baabul

* Om Shanti Om
Le film qui aura révélé la très belle Deepika Padukone et qui confirme une fois de plus, le talent de Shah Rukh Khan. Ne vous fiez pas au synopsis assez “chelou”, c’est un très beau film où l’on rit, pleure, on se fâche…bref du Bollywood avec un super un tube “Deewangi Deewangi” qui dure bien 10 min avec un décor sublime et en guest tous les acteurs de Bollywood dont les mythiques Dharmendra, Sridevi, Mithun, Rekha….bref, une chanson culte. Je ne pouvais m’empêcher de vous mettre la vidéo du clip 🙂

“Dans les années 1970, Om Prakash (Shahrukh Khan), un figurant qui rêve de devenir célèbre, tombe amoureux d’une actrice reconnue, Shanti Priya (Deepika Padukone) avant de trouver la mort en essayant de la sauver. Om Prakash renaît sous le nom de Om Kapoor, fils d’un grand réalisateur. Hanté par les souvenirs de sa vie antérieure, il découvre la vérité sur sa mort et décide de se venger du meurtrier de Shanti.”

* Aetbaar
Quand John Abraham joue le bad boy taré et possessif, on y croit vraiment ! J’ai adoré ce film que j’ai bien vu 20 fois mais honnêtement je ne souhaite à aucune nana de tomber sur un un mec aussi ouf…bien que très sexy

“Ria (Bipasha Basu) est une très belle jeune femme candide et surprotégée par ses parents, notamment son père (Amitabh Bachchan) depuis la mort accidentelle de leur fils aîné. Tout se passe bien jusqu’au jour où elle tombe passionnément amoureuse d’Aryan (John Abraham), un motard violent et possessif au passé trouble”

aetbaar

* Chak de ! India
Un super film inspiré de faits réels qui traite du sexisme et des différences sociales. On retrouve un Shah Rukh Khan plus déterminé que jamais à laver son honneur et amener son équipe féminine le plus loin possible. D’autres ont besoin du générique de Rocky pour se motiver, moi je préfère celui de Chak De ! India que je continue de chantonner très souvent…


Le film s’ouvre sur les dernières minutes du match de Coupe du monde de hockey opposant en finale l’Inde et le Pakistan. Kabir Khan (Shah Rukh Khan), le joueur vedette de l’équipe indienne, rate le penalty qui aurait permis à son équipe d’égaliser. Humiliés par cette défaite, les supporters et les médias accusent le joueur de corruption, ce qui ruine sa carrière. 

Sept ans plus tard, Kabir Khan se voit proposer d’entraîner l’équipe nationale féminine indienne pour le championnat du monde. Il accepte et commence alors le long chemin qui permettra à ces joueuses que tout oppose — milieu social, origine géographique, personnalité — de former une équipe soudée, capable de triompher aussi bien des équipes adverses que du sexisme ambiant.

chak-de-india
* New York
Finissons sur ce film plus que jamais d’actu vu les récents évènements dans le monde. Sans aucun doute, le meilleur film de John Abraham – qui joue d’une justesse remarquable. New York traite bien sûr de terrorisme mais aussi d’amalgames et de victimes collatérales. Un excellent film !

Omar, Samir (John Abraham) et Maya (Katrina Kaif) étaient les meilleurs amis du monde lorsqu’ils étaient étudiants à New York. Suite aux évènements 11 septembre, leur vie sera bouleversé à tout jamais notamment quand un jour – en 2008, le FBI arrête Omar et l’oblige à les aider à arrêter Samir – désormais papa et mari de Maya, qui serait devenu un grand terroriste à la tête d’un réseau”

new-york-film-indien
Il y aura sans doute un tome 3, une fois que j’aurai lu vos commentaires 🙂 Des Bollywood addict par ici ?? Quels sont les derniers films que vous avez vu ??
    Share on facebook
    Facebook
    Share on twitter
    Twitter
    Share on pinterest
    Pinterest
    Discutons ensemble  ↓

    13 réponses

    1. Dis Beauty, pourquoi tu aimes tant les films indiens (outre les décors et vêtements magnifiques on est d'accord)? Serais tu une grande romantique dans l’âme? Toi si indépendante et fleur bleue? Tu me surprendras toujours^^

    Laisser un commentaire

    Mes recommandations
    instagram vs l'estime de soi

    Instagram vs l’estime de soi

    Avec plus d’un milliard d’inscrits dans le monde et plus de 500 millions de connectés chaque mois, Instagram est l’un des réseaux sociaux les plus

    Défiler vers le haut