Comment moi fille modèle, j’ai déshonoré ma famille.

Coucou les filles!! c’est reparti pour le 3ème volet de “confessions intimes” et c’est Amara qui s’y colle.Si vous voulez faire comme Amara et m’envoiez votre histoire pour qu’elle soit diffusée, cliquez ici pour connaître toutes les modalités. Un big merci à la miss d’avoir partagé son histoire avec nous.

Bonjour à toutes! On m’appellera Amara, j’ai 24 ans et assistante de direction dans une grande firme.Après le témoignage de Waria, semaine dernière j’ai voulu me lancer dans cette nouvelle rubrique que j’ai adoré lire.

Je suis Française d’origine indienne. J’aime beaucoup ce mix des deux cultures très différentes mais complémentaires à la fois. Pour celles qui ne connaissent pas la culture indienne, c’est une culture très à cheval sur ses principes, ses traditions et la famille qui est plus important que tout et synonyme d’honneur.Cette culture que j’ai toujours aimé et que j’aime encore m’a quelque peu gaché la vie.

Après avoir passé mon bac et l’avoir eu avec mention à mes 18 ans, les vacances arrivent et comme chaque année je m’en vais en Inde, mais arrivé sur place, ma famille m’apprends qu’il est venue pour moi l’heure de me marier et que j’ai fais assez d’étude. J’ai bien cru à une blague au début car il était hors de question pour moi que je me marie, car je m’apprétais à entrer en école de médecine et surtout j’avais un petit ami que j’aimais et qui m’aimais.

Je ne l’ai certes jamais présenté à mes parents car chez nous, ce sont des choses très pudiques et qui ne se font qu’après mures reflexions.Mais on pensait à se fiancer et se marier par la suite.Dans ma tête mon avenir était tracé donc ce destin qu’on m’avait tracé n’avait pas sa place mais je me suis dit qu’avec une bonne discussion celà passerait.

Ma mère et moi sommes très proches, donc quand on en parle, elle m’a dit qu’elle me comprenait mais qu’elle avait elle aussi la pression familiale et en particulier celle de mon père.
Mon père avait une vision particulière de la femme, la vie d’une femme se résumait à se marier, rendre heureux son mari et avoir des enfants.

Ma mère a essayé de discuter avec mon père mais rien,il lui reproché de nous avoir mal éduqué car sinon je n’aurai jamais remis en question ces dires et il menaca même de quitter ma mère si je mettais la honte sur la famille.

Pour moi il était inacceptable que ma mère subisse car elle a toujours été une femme dévouée. Après des jours de conversations, des larmes , des cris, j’ai compris que ce destin je ne pouvais y échapper.

J’ai appellé mon petit ami qui était resté en France, et il fut tellement choqué qu’il m’a raccroché au nez , puis m’a rappellé quelques heures après en me proposant de m’enfuir et de rentrer en France. Je ne pouvais pas faire une telle chose à ma mère, les familles étaient là, tout était prévu.J’en ai voulu à ma mère de sa trahisonn mais j’ai compris aussi qu’elle n’y était pour rien, qu’elle subissait comme moi.

Le jour des fiançailles, jour où j’ai vu le jeune homme aussi pour la première fois ,j’étais en larme mais ma mère m’a prié de l’honorer elle même en larme. J’avais l’impression d’être dans l’un de ses films de chez nous mais non c’était bien réel. Je suis descendue pour voir le mec, mon fiancé si je puis dire et il avait la vingtaine, assez géné aussi (je suppose qu’on l’a contraint au mariage aussi) , les présentations ont été faites, les modalités etc…. et on nous annonçait que le mariage aurait lieu deux semaines plus tard car ça nous serait favorable (mauvaise prédiction)

Le mec en lui même n’était pas mal du tout, mais je l’aimais pas.Mon copain m’appellait sans cesse mais je préférais ne pas décrocher puis au bout de la vingtième fois, j’ai décroché et il me demandait encore de m’enfuir mais je lui ai répondu une fois de plus que je ne pouvais faire une telle chose à ma mère, et en même temps j’ai préféré mettre fin à cette relation une bonne fois pour toute.

J’ai pleuré toute la journée et toute la nuit ce jour là, ma vie était gachée, qu’allais je faire de mes études? comment allier mariage et études? ce “mari” allait venir vivre avec moi ou allez t-on me forcer à rester en inde? des questions pleins la tête et même à certains instants des pensées de suicide.

Durant tous ce temps, ma grande soeur n’a pas réagi car elle était resté en France et n’a pas voulu assister aux fiançailles et j’ai compris qu’elle était au courant. La veille du mariage, elle m’a apellé en pleurs en m’expliquant qu’elle savait ce qui se tramait car après son bac, c’est la même chose qui lui est arrivé mais ma soeur et moi avons 12 ans de différence donc j’étais trop jeune pour
comprendre.

C’est un sujet qu’on a jamais abordé à la maison et j’ai toujours cru que son mari actuel était son petit ami mais non, c’est un mariage arrangé mais elle a appris à l’aimer,ils ont deux enfants et sont heureux d’après elle. Quand j’ai appris ça, pour moi la trahison était partout, je ne savais même pas s’il fallait croire qu’elle était heureuse en ménage ou pas.Elle me demanda d’être forte puis raccrocha dans les larmes.

Le lendemain, tout le monde est heureux sauf moi, ma belle famile voit en moi la belle fille parfaite, ma mère voit en moi la fille devenue malheureuse à cause d’elle et mon père voit en moi la bonne fille obeissante.J’étais un peu les 3 malgré moi.Les heures passent, les préparatifs, mon père à mis une fortune dans ce mariage, plus de 40000 euros donc fallait l’honorer une fois de plus, je ne faisais qu’honorer en fait.

Le mariage s’est déroulé à merveille, un mariage de rêve, mais que j’aurai voulu vivre avec l’homme que j’aime.Après le mariage,un grande et belle suite nous attendait dans l’un des plus grands hotels de la capitale, le pire moment je pense car qui dit Hotel dit consommation de ce mariage.Je n’étais plus vierge et je redoutais ce moment car la pire honte serait que mon mari le découvre et me renie.

Heureusement arrivé à l’hotel, il m’a demandé de m’asseoir et m’a demandé honnêtement si je l’étais ou pas et bien sûr je lui ai dit la vérité et j’ai été surprise car il été soulagé, il m’a fait comprendre qu’il était hors de question qu’il dévierge une femme qui ne l’aime pas. J’ai compris aussi à ce moment là qu’il aimait quelqu’un mais qu’on l’a contraint. On a quand même consommé ce mariage, je me suis sentie tellement sale suite à l’acte et tellement honteuse mais je devais être forte.

On a passé 5 jours dans cet hotel et puis on est retourné chez mes parents. Une fois arrivé, reunion de famille et ma famille me demande de tout faire pour le faire venir en France, en attendant il restera en Inde et moi je rentrerai pour m’occuper de l’administratif. Bizarrement cet arrangement me plaisait car je n’aurai pas à le supporter avec moi en France donc quelques jours après nous avons fait le mariage civil en Inde car il le faut pour un regroupement familial.

3 semaines après je rentrais en France, retrouver mes amies, ma soeur, mes parents eux sont encore restés un peu, mais quelque chose avait changé, à la différence de mes copines, j’étais maintenant mariée.

Au début je n’ai pas osé leur en parler mais quand elles ont remarqué qu’elles voyait plus mon copain, il était tant que je leur explique. Elles étaient choquées et mal pour moi mais une a osé me donner l’idée qui a tout basculé.

Elle m’a tout simplement dit “vu qu’ils t’ont forcé à te marier, rends leur la monnaie de leur pièce et continue d’entretenir ta relation avec ton petit ami vu que ton mari ne sera pas là avant un bon bout de temps”.  Effectivement la procédure était bien plus longue que je ne pensais et c’était pas si mal. J’ai rappelé mon petit ami on a discuté et il a tout pardonné car il connait ces coutumes, étant lui même indien.Il me demanda comment on allait faire, je lui ai dit que je ne savais pas mais qu’on trouverait une solution.

Mes parents sont rentrés, les procédures continuaient de plus belles, j’ai commencé mes études de medecine, mon mari m’appellait chaque jour pour avoir de mes nouvelles (mais on se parlait pas plus de 2min) et bien sur j’entretenais ma relation avec mon copain devenu donc mon amant mais seul mes copines étaient au courant, puis ma soeur par la suite car je ne pouvais lui mentir et en plus elle s’en voulait tellement qu’elle était prête à tout pour me soutenir.

Les mois passèrent, la procédure toujours en cours et un jour mon père reçut un coup de fil d’un ami qui lui raconte qu’il m’avait vu avec un jeune homme à tel endroit en train de fricoter.
Ce n’était pas faux car effectivement j’étais à cet endroit avec mon copain ce jour même, mon père a piqué une colère folle et est venue me demander des explications, mes larmes lui ont confirmé ce qu’il pensait et il m’a foutu dehors.

Ma mère avait beau pleurer, il a juré que plus jamais je ne rentrerai dans cette maison car je lui ai mis la honte et j’ai été chez ma soeur. J’ai appellé mon copain et il m’a dit que c’était la meilleure chose qui pouvait nous arriver.

Pour éviter que l’histoire s’ebrute car la frontière entre l’inde et la france peut être très mince quand il s’agit de rumeurs surtout fondé, mon père a appelé l’inde pour dissoudre le mariage. Quelques jours après ma mère est venue me voir chez ma soeur pour me raconter comment la belle famille a réagi et me dire que mon père m’a renié a tout jamais.

A ce jour, je n’ai plus eu mon mari au téléphone car il a préféré ne pas s’exprimer et je pense que ça l’arrangeait au fond. Ce mariage aura duré 6 mois, un an après je suis retournée en Inde pour le divorce officiel ou j’ai revu mon “mari” qui m’a souhaité bonne chance dans le futur et quelques mois après mon copain et moi nous marions.

Aujourd’hui je suis assistante de direction tout en étant responsable d’une boutique de prêt à porter installé en Inde car j’ai finallement arrêté les études de médecine (bien trop difficile) et j’ai fais une pause de deux ans pour me consacrer à la boutique. Je suis mariée avec un petit garçon de 2 ans et demi et je suis heureuse.

Mon père a tenue sa promesse car je ne suis plus rentrée chez moi, mais je suis toujours en contact avec ma mère et maintenant mon père me dit bonjour quand j’appelle chez lui alors qu’avant il passait directement la ligne à ma mère.

Il y’a un an de ça il a demandé à voir mon fils pour la 1ère fois donc ma mère lui a ramené. Mon fils y passe le week end de temps en temps et au moment de rentrer ma mère le ramène.

Y a du changement et peut être un jour, me considereras t-il à nouveau comme sa fille. Je suis quand même heureuse que mon fils voit son grand père c’est le plus important. Je sais que beaucoup de filles ont vécu ou vivront mon histoire mais sachez dire NON.
                                                                                                             Amara

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Discutons ensemble  ↓

Laisser un commentaire

29 réponses

  1. Kioukiou

    C'est beau et c'est degeulasse en meme temps, je te trouve tres courageuse mine de rien je suis contente que se soit arranger entre guillemet, a part ton pere tu es heureuse maintenant et c'est tout ce qui compte.
    Une copine a moi est venue en larmes chez moi y'a 5 ans de ca pour le meme genre d'histoire, je l'ai hebergée et cachée aux yeux de ses parents pour qu'il la laisse tranquille elle ne voulait pas se marier, elle avait pas de copain mais elle ne voulait pas executer la tradition.
    Je souhaite enormement de courage a toute celle qui subissent ce genre de choses.

    Chapeau !!!

    Bisous et bonne continuation ^^

  2. Mon dieu c'est horrible.Je n'ose même pas imaginer ce que tu as vécu à un si jeune âge en plus.Tu es vraiment courageuse et je suis très heureuse de cette fin pour toi.Je t'avoue que ton histoire m'a fait frissonné surtout quand tu racontes que tu as du consommer ce mariage
    Tu es un exemple de femme et c'est sincère

  3. on se dit que c'est triste en 2010 d'être toujours forcer à se marier … tu as fait ce qui était bon pour toi, tu as su faire preuve de courage! ton père te reparlera sans doute un jour, mais il lui faut du temps, pour lui c'est pas normal ce que tu as fait car il a toujours vécu avec ces coutumes … mais il a demandé à voir ton fils, il te dit bonjour c'est déjà énorme pour quelqu'un qui ne voulait plus de toi!
    je te souhaite d'être encore forte pour la suite et te souhaite tout le bonheur que tu mérites avec la famille que tu as fondée.

  4. quelle histoire !!!
    je suis en larmes devant l'ordinateur, mais en même temps, les traditions ont la vie longue !!!! c'est horrible, et je pense que tu as eu raison de continuer cette relation avec "ton amant". Il a fallut beaucoup de courage pour vivre ce que tu as traversé et vraiment ton fils a de quoi être fière de sa maman, même si il est encore jeune :::

    Je ne peux que te souhaite TOUT LE BONHEUR DU MONDE car tu (vous avec ta famille) le mérite pleinement !!!

  5. Amara comme je te l'avais dit en privé, ton histoire est vraiment touchante mais malheureusement tu n'es pas la dernière à qui ça arrivera.
    Les coutumes et les traditions prennent parfois le pas sur ce qui devrait être.
    Ton père je pense et j'espère qu'avec le temps il saura te pardonner même si au final c'est à lui de se faire pardonner mais comme on l'a dit plus haut il a toujours vécu dans ses traditions donc….
    En tout cas je suis super contente que ta vie maritale qui avait si mal commencé se termine si bien.
    Au final tu as raison c'est un peu un film à la bollywood qui finit bien et le papa je crois qu'il a reconnu ses torts indirectement en réclamant ton fils donc n'hésite pas à faire un pas vers lui.
    Biz ma belle

  6. finalement une fin heureuse ! et un père qui mine de rien tout en respectant les traditions laisse le lien filial se recréer tout doucement!
    difficile de comprendre que de telles choses puissent arriver encore de nos jours! et malheureusement elles ne se terminent pas toujours aussi bien
    Beaucoup de bonheur Amara que ton témoignage puisse aider d autres jeunes femmes dans le même cas

  7. Juste un mot ( ca va faire deux mots ptdr) : traditions à la con !!!!

    Des traditions stupides qui empeche les gens de connaitre le vrai amour !!! En gros la génération de son père ne sait pas ce que sait l'amour vu que lui aussi je suppose que cetait arranger. c'est un vrai cercle vicieux les mariages arrangés !!! L'amour est trop important pour foutre sa vie en l'air en faisant semblant d'être heureuse avec un mec qu'on connait à peine et surtout qu'on n'aime pas.

  8. Histoire à la fois touchante et révoltante!!

    Ces soit-disant "traditions" me débectent.

    Je suis vraiment contente que ça se soit arrangé. Et je suis contente aussi que ton père commence à ouvrir les yeux.

  9. C'est vraiment horrible…
    Effectivement, en Inde, beaucoup de mariages sont arrangés, et on ne laisse pas le choix aux jeunes.
    Je trouve que tu as été très forte, et même si ton père t'a reniée, aujourd'hui tu es mariée à l'homme que tu aimes, et ça a quand même son importance ! Ton père doit être très fier, mais je pense qu'avec le temps, tout s'arrangera entre vous, petit à petit !
    On dira : 'tout est bien qui finit bien'…
    Bisous à toi !

  10. Mes parents ont aidé dans la "disparition" d'une petite voisine algérienne en ne disant pas où elle était partie il y a vingt ans car son père voulait la marier. Plus tard, j'ai su qu'il avait envoyé sa plus jeune soeur à sa place ! Nous étions désemparés.
    Je ne comprends toujours pas ces us et coutumes et pourquoi on continue à les perpétrer.

  11. MERCI DE TOUT COEUR LES FILLES DE VOTRE SOUTIEN ET DE VOS AGREABLES MOTS DE SOUTIEN.

    missloupmakeup: c'est beau ce que tu as fait pour ton amie, malheureusement je me suis retrouvée seule au monde, je ne pouvais qu'assumer.Merci de ton soutien

    elise: meuhh non fallait pas frissonner lol et j'en suis sure que tu as pleurer.Je ne sais pas si je suis un exemple de femme mais je tente de l'être.Merci

    make up by yass: j'espere aussi qu'il reviendra vers moi.Merci

  12. nonopetiteblonde:je tente d'être forte tous les jours, je n'aurai jamais pensé qu'une chose pareille puisse m'arriver à moi.Merci

    Laura: désolé de t'avoir fait pleurer mais comme tu dis si bien, les coutumes sont tenaces.Merci

    Lindsay:Merci

    Beautylicieuse: Je ne te remercierai jamais assez, pour moi ça represente beaucoup ce que tu as fait car si ça peut aider même une seule fille ce sera beaucoup.Tu es une nana adorable et très à l'écoute, tu ne me connaissais pas mais tu m'a écouté, tu m'as conseillé et tu as été là.Au fait le diner c'était moins 1 avant qu'il crame ptdr.Merci ma choupinette

  13. cléopat:Exactement, Merci beaucoup

    Korean: Tu dis ce que j'ai pensé bas durant toutes cette sale période.Mon père vit dans l'ancienne génération et je l'ai payé.Merci

    sasha: Esperons qu'il les ouvrre vraiment.Merci

    Tantine: C'est ce que je me dis chaque jour, au moins j'ai un enfant de l'homme que j'aime.Ces coutumes ont déja poussé nombre de gens à se tuer et je te jure je n'en étais pas loin.Mon pere j'espere qu'il me pardonnera un jour.Merci beaucoup

    Clairelfic: cette histoire est vraiment horrible mais tu sais la famille est prête à tout pour son soit disant honneur, même à sacrifier sa fille.Merci

  14. très beau témoignage en tout cas!!! Et cette jeune fille a eu beaucoup de courage de se mettre son père a dos mais finalement elle a la vie qu'elle souhaitait c'est tout ce qu'on peut lui souhaiter du bonheur!!!

  15. Wouah quel courage… Je continuais de lire en me disant: mais non, c'est pas possible, ça peut pas se terminer comme ça!! Et ouf! Ce fut des moments difficiles mais pour un bien, je suis contente que tout ait pu "s'arranger" pour toi, même si les relations avec ton père sont encore difficiles…
    Bonne continuation!

  16. C'est un témoignage poignant!
    Il faut s'armer de patience, c'est ce que tu a très bien fait d'ailleurs! Mais la route au bout du chemin tu la verras sans doute bientôt ou dans un ptit moment, mais tu finiras pas la voir. Ton père a déjà fait un pas "considérable" je trouve, il te salue, il veut voir ton fils…petit à petit, c'est toi qu'il voudra voir!
    C'est vrai que sous le poids des traditions, des familles peuvent se briser.
    Bon courage à toi!
    Merci de nous avoir fait partager ceci.

  17. Bravo, bravo, bravo… Bravo ^^
    Amara, tu as du traverser des moments horrible… Et t'as réussi à t'en sortir, même si ce n'est pas pardonné avec ton père, mais c'est vraiment… Fort, très fort de ta part… 🙂

  18. très émouvant
    et moi qui croyait que les françaises d'origine étrangère ne subissait pas le même sort que leurs compatriotes..
    ça m'a fait encore plus mal de savoir que cela pouvait exister 🙁
    enfin pas que ça me fasse pas mal pour les autres indiennes…c'est pas ça, c'est juste que ça doit être encore plus un choc/souffrence lorsqu'on a vécu en France…
    breff breff
    belle fin tout de même 🙂

  19. quel courage et quelle belle fin pour ce qui t`es arrivee Amara en tout cas je te souhaite beaucoup de bonheur et d`amour avec ton mari et ton fils ainsi qu`une reconciliation favorable avec ton papa. mais je voudrai simplement faire un petite clin d`oeil envers ta grande soeur ,la pauvre qui a vraiment subit cette triste coutume du debut jusqu`a maintenant en vivant avec un homme dont elle n`est jamais tombee amoureuse sa doit etre vraiment difficile pour elle. puisque en fin de compte c`est elle qui m`atriste le plus car toi tu as eu se que tu voulais pour finir mais elle non .elle vivera jusqu`a la mort les separe avec un homme que peut etre qu`elle n`a jamais aimee…

  20. tu t'es mariée finalement avec ton copain?
    C'est triste tout ça.
    En islam le mariage forcé est interdit, si la fille dit non et qu on la marie quand même, et bien le mariage n'est pas valide sur le point religieux. Malheureusement les gens laissent passer les traditions avant la religion et ça arrive encore mais sachez que si la fille dit non le mariage n'est pas valide, et c'est interdit de faire cela!

  21. Je suis contente que ça se soit bien terminé. Dans ta situation c'est bien finalement que ton premier mari ne voulais pas trop ce qui se passait et qu'il t'ai souhaité bonne chance. Ça c'est sympa de sa part de t'avoir transmis ses bons souhaits. Lui aussi devait effectivement être tenu par le collet si j'ose dire. Tant mieux si vous êtes bien plus heureux maintenant. En espérant qu'un jour ces vieilles traditions s’amollissent ou mieux s'abolissent pour le bien de tous.

  22. AMARA je suis contente pour toi que ce soit très bien terminée car c'est pas le cas de tout le monde.. il n'y a rien de pire que les mariages forcés .. c'est comme volé une vie à quelqu'un ou même pire la tuer….. même si ce sont tes parents ils n'ont aucun droit à te forcer la main.. ton mari actuel à l'époque a bien fait de dire qu'il fallait vous voir car graàce à ça vous êtes réunis et je suis contente pour vous.. tu as eu de la chance après tout ce malheur…. les filles victimes de cette mascarade doivent dire non..

Mes recommandations
Défiler vers le haut